The Ride on King - # 1 - Yasushi Baba - Kurokawa
Par Mangy Le
Manga

Finissons juin sur la suite d’un Isekai qui m’a étonnement plu : « The Ride on King » ! J’attendais ce second volume avec une certaine impatience car le premier tome était excellent ! Mais voyons ce que cet opus vaut vraiment…

The Ride on King – Informations principales

  • Auteur : Yasushi Baba
  • Maison d’édition japonaise : Kodansha
  • Date de première parution au Japon : 2018
  • Nombre de tomes au Japon : 6 (en cours)
  • Maison d’édition française : Kurokawa
  • Date de première parution en France : 2021
  • Nombre de tomes en France : 2 (en cours)
  • Date de sortie du prochain tome : 09/09/2021
  • Public : Shônen
  • Genre : Isekai – Aventure – Arts martiaux – Comédie – Fantasy – WTF
  • Résumé de l’éditeur : « Alexandre Ploutinov est maître des arts martiaux et président de la République de Prussie, à vie. Son désir insatiable de chevaucher et de conquérir toutes sortes de choses – des bêtes, des machines et même une nation – l’a conduit vers le triomphe et la gloire. Mais un jour, victime d’une attaque terroriste, il est écrasé par la tête de sa propre statue. Quand il se réveille enfin, il se retrouve dans un monde magique peuplé de créatures fantastiques ! »
  • Prix de vente : 7,65€
The Ride on King - # 2 - Yasushi Baba - Kurokawa
The Ride on King – # 2 – Yasushi Baba – Kurokawa

Finalement, que vaut ce second volume ?

Pour commencer, il faut savoir que ce tome est tout aussi qualitatif que le premier ! On suit toujours Ploutinov dans sa quête pour monter le plus d’animaux possibles. Les événements s’enchaînent pas mal et on en apprend davantage sur les deux jeunes filles qui l’accompagnent. Elles ne sont pas que de simples aventurières un peu bêbêtes. Elles dissimulent plus que cela. C’est également chouette de voir que notre héros n’est pas ultra OP non plus. Il peut encore s’améliorer et gagner en puissance. J’ai beaucoup aimé le travail qui a été réalisé sur ce point. On sort un peu du style WTF car le récit gagne en sérieux, mais il y a toujours des événements un peu foufous, donc je suis satisfaite.

En ce qui concerne les personnages, notre héros vit toujours dans son univers de monture alors que ses comparses sont motivées par l’appât du gain. Ces dernières gagnent en profondeur à la fin du tome, même si de nombreuses zones d’ombre restent. On ignore également les motivations des ennemis. Ils veulent faire des enfants centaures des montures, oui mais à quel effet ? On se pose beaucoup de questions à ce sujet. Le nouveau chef des centaures est un homme plein de fierté, mais qui semble pouvoir changer de son côté… Bref, j’ai hâte de voir comment tout cela évolue !

Les graphismes sont toujours aussi sympathiques. Ils conviennent vraiment à cette lecture. Que ce soit les personnages ou encore les décors et les monstres, tout est nickel.  

Cette lecture me plait toujours autant. On est sur quelque chose qui reste léger, mais avec davantage de sérieux. Je n’ai pas besoin de beaucoup réfléchir pour tout suivre. Vraiment, je ne m’attendais pas à ce que cette série me plaise autant.

Bonne lecture !

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires