Par Ryu Shijou Le
Manga
Un océan de confusion règne ici…

The promised neverland

Détails généraux :

Déclinaison :

The promised neverland est un manga qui a le vent en poupe ! Pour preuve les diverses sorties ayant eu lieu pour ce manga :

  • 12 tomes (prix de 6,99€ le tome, série en cours)
  • 2 coffrets de 3 tomes
  • Coffrets collector pour les tomes 9 et 12.
  • Un animé de 12 * 24 min et une seconde saison en cours de production.

Crédits :

Kazé (manga), Wakanim (animé)

Type :

Shonen

Genre :

Suspens, horreur, thriller

Auteurs :

SHIRAI Kaiu (scénario) | DEMIZU Posuka (dessin)

Synopsis

officiel :

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Et si tu restais… Pour dîner ?
Personnel :

Maman, ainsi que tous les enfants arrivés à Grace Field House la nomme, voilà comment est appelée cette femme au si grand sourire et à la mine enjouée. Emma, Norman et Ray vivent leurs jours heureux dans cet orphelinat… car aucun d’eux n’a de parents… Mais loin de se poser des questions sur eux-mêmes… ils passent des tests chaque jours ! Entre jeux, tests, repas et vie de famille… qui pourrait croire que de méchants bonshommes veulent s’en prendre à eux… Enfin… à leurs cerveaux !

Personnages :

Dans « The promised neverland », outre nos génies, nous avons un pannel de personnages bien designé et bien amené par le récit :

Le trio de tête :
  • Ray : premier du trio de surdoués, au maximum de son potentiel. Il reste portant énigmatique au possible, impossible de lire ses sentiments ou ses pensées sur son visage tant il est impassible. Grand lecteur, il a dévoré tous les livres présents à GFH. Mais sous ses airs détachés, il semble être attaché à tous les membres de sa famille. Il possède une mémoire… hors norme, qui lui permet de se rappeler de tout… depuis le jour de sa naissance !
  • Norman : petite tête blonde du trio. Clairvoyant et volontaire, il fera ce qu’il faut pour mettre n’importe quel membre de la famille hors de danger. Mais de quel danger ? Et bien… Il faudra se rendre au portail de GFH pour le savoir… Ce secret lui pèse… et il sera bientôt lui aussi envoyer à la mort… Euh… A sa nouvelle famille ! Pardon… Stratège et excellent au jeu du « loup »… il va entraîner les autres pour… une évasion ?!
  • Emma : la naïve ! Voilà ce qu’il convient de dire d’Emma. Mais quelle bonne pâte ! Elle est la seconde maman dans GFH. Souriante, même malade, elle se lève aux aurores pour aider les plus jeunes à se lever, se laver, se dégourdir dans l’immense jardin. Mais elle n’est pas dupe pour autant… Après cette nuit au portail… elle ne sera plus jamais la même… et elle fera tout, je dis bien tout ! , pour sauver jusqu’aux plus jeunes – les moins de quatre ans – et les emmener avec elle dans la fuite du trio des plus âgés… Sa force ? Une volonté hors norme ! Couplée à une énorme endurance physique et des réflexes de félin sauvage…
Une des « mamans » :
  • Izabella : « Maman ». Tout le monde s’accorde à l’appeler comme cela à Grace Field House. Elle veille sur les enfants, les nourrit, leur fait passer des tests pour les élever… Euh les faire grandir ! Et pourvoit à leur forme physique. Résidente permanente, elle n’est jamais malade, jamais méchante, ne fait jamais la tête… Toujours égale et fidèle à elle-même… Mais -car il y a toujours un mais – pointilleuse, stricte et analyste… Il ne lui faudra qu’un câlin et l’écoute de vos battements de cœur pour qu’elle sache si vous mentez…

Voici les personnages qui mèneront le bal dans ce manga… Mais, je ne vous présente pas les incalculables frères et sœurs de Ray, Norman et Emma, ceux-ci n’étant pas moins que 15 à 20… Sans compter les bébés et ceux en bas-âges. D’autres… personnages (nous les appelleront comme ça…) vont se joindre aussi à la liste et feront leur apparition tout au long de l’œuvre…

Deux mamans et des démons… Drôle de mélange…

Évolution de l’histoire :

Comment vous décrire l’évolution de ce récit… Le stress y monte crescendo. Si vous en faîtes l’achat, tome par tome, pour jouer le jeu de la parution… la fin de l’un des tomes vous donnera tout de suite l’envie d’acheter le suivant !

De secret en secret… de mystère en mystère.. de mensonges en vérités… du jeu du loup à l’évasion de l’orphelinat… des blessures du cœur aux blessures physiques… le récit va sans cesse évoluer !

Mais ce portail ? Quel secret renferme-t-il ?

Ces livres dans la bibliothèque… Pourquoi ont-il tous un ex-libris ? Qui en est l’auteur ? Pourquoi semblent-ils donner des indices et des messages ?

Et surtout… comment est le monde hors de ce mur… pardon… de cette clôture… Pardon… Après ce… précipice ?!

Et par-dessus tout… quels sont ces monstres ? Et pourquoi mangent-t-ils des cerveaux ?

Emma et Norman se disent… Adieu ?

Avis :

Mon coup de cœur du moment… C’est la série sur laquelle je fonde de gros espoirs pour un petit renouveau. Elle ne va pas bousculer les codes ni rien de ce genre… mais le graphisme et l’histoire sont deux choses que l’on apprécie enfin ! Pas de sang, pas de fan service, pas de vulgarité à outrance ! De la simplicité, du mystère, des personnages auxquels on s’attache (même les méchants ! Ce qui est rare de nos jours!).

Mot de la fin :

Courrez… pauvres fous… uu venez faire un câlin à Maman ou Sœur Krone…

Envie de courir aussi ? Mais la flemme de sortir ? Et bien créez votre équipe grâce à ce deckbuilding et partez à la conquête de vos adversaires : https://otakusmafiaworld.fr/hero-realms-magic-au-pays-du-deckbuilding/

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Amateur de manga de tout style... Du Hentaï au Shojo pour jeune fille... Je ne me base pas sur un auteur ou un style pour lire... Mais sur le scénario avant tout. Grande base personnelle en tome lu et possédé, je parlerai des oeuvres avec un regard commun. Je ne suis pas un pro de la critique ni de l'analyse... Mais je resterai impartial !
Partagez l'article :

Articles similaires