Par Dewi Marti Le
Jeux

Pour la clôture de son arc blanc, T.I.M.E Stories met les petits plats dans les grands et vous propulse à la Cour de France en 1673 où dorures et apparats sont le décor d’une énigme quelque peu sournoise à résoudre : Bienvenue dans « Madame« .

Tout d’abord, au commencement du jeu, un nouveau personnage fait son apparition.
En plus, dans tout ce chamboulement, l’intrigue à démêler ne tourne pas autour d’une histoire principale mais deux car d’anciens personnages viennent se mêler à tout ce bazar en cours de jeu.

Et comme si toute cette zizanie ne suffisait pas, ces deux histoires simultanées impliquent de les résoudre en même temps, sachant que pour ce scénario, notre nouveau référent nous impose des objectifs intermédiaires à remplir sans quoi des pénalités nous sont imposées.
Cette dynamique de double histoire ressemble un peu à ce que l’on avait dans l’extension « Frère de la Côte », où une histoire complémentaire arrive en cours de route, sauf qu’ici les auteurs nous imposent de résoudre les deux histoires en même temps.

Mais ce n’est pas la seule nouveauté de cette extension : la dynamique de jeu est totalement différente.
D’un côté, les runs de jeux sont plus nombreux mais TRÈS courts !
De l’autre côté, des contraintes multiples comme l’utilisation obligatoire de personnage avec certaines classes ou affiliation, et l’utilisation spéciale des objets et personnages (mais je n’en dis pas plus, SURPRISE).

On peut noter également peu de combat durant cette histoire, ce qui fluidifie pas mal le jeu.

Quant au jeu, il est relativement simple à jouer, ce qui contraste avec l’histoire qui nous guide vers de nombreuses fausses pistes.

Mais l’élément distinctif de cette boite de jeu est son nombre IMPRESSIONNANT de personnages.
Pendant le jeu, nous ne savons pas si chacun est utile à l’histoire, ce qui transforme le run de jeu en une partie de Pokemon en mode « Attrapez les tous » !
Pour moi c’est ce qui fait le charme de ce jeu mais pour certains je pense que cela est le point négatif de cette extension.

N’oublions pas que « Madame » clôt les neuf histoires précédentes donc si vous souhaitez finir à 100% l’Arc Blanc, il vous faudra les éléments des autres boites de jeu (https://www.spacecowboys.fr/time-stories)
Mais n’ayez crainte, vous pouvez vous en passer aisément si vous souhaitez finir simplement l’extension « Madame ».

En attendant l’Arc Bleu prévu au dernier trimestre 2019, vous pouvez vous consoler avec le roman T.I.M.E Stories : le Dossier Heiden (https://otakusmafiaworld.fr/time-stories-le-projet-heiden/)

Une conclusion du cycle blanc avec une dynamique de jeu originale et une histoire digne d’un vaudeville.

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Dewi, 31 ans, Papa poule de deux princesses JapanTrotter, 5 voyages à thème à son actif. Photographe amateur, ferveur défenseur du No filter et du Black&White
Partagez l'article :

Articles similaires