Solo Leveling - Image de promotion - Edition Delcourt - KBooks
Par Mangy Le
Manga

C’est avec impatience que je vous présente la chronique du premier volume de la série Webtoon la plus populaire : « Solo Leveling ». C’est l’édition Delcourt sous le label KBooks qui nous propose cette œuvre existant sous format numérique sur la plate-forme Verytoon. Cet opus est sorti le 07 avril dernier et la suite est prévue pour le 09 juin 2021 ! Faisons maintenant un petit récapitulatif sur cette bande dessinée.

Solo Leveling – Informations générales

  • Œuvre originale : Roman – Light Novel
  • Auteur œuvre originale: Chugong
  • Dessin : Dubu (Redice Studio)
  • Plate-forme de parution initiale : KakaoPage
  • Date de première parution en Corée : mars 2018
  • Maison d’édition française : Delcourt (KBooks)
  • Plate-forme de parution française: Verytoon
  • Date de première parution en France : 07 avril 2021
  • Nombre de tomes en France : 1
  • Date de sortie du prochain tome : 09 juin 2021
  • Public : Seinen (à partir de 12 ans)
  • Genre : Webtoon, Action, Aventure, combats, Chasseurs, mmorpg, Monstres…
  • Résumé de l’éditeur : Lorsque d’étranges portails sont apparus aux quatre coins du monde, l’humanité a dû trouver une parade pour ne pas finir massacrée entre les griffes des monstres qu’ils ont apportés avec eux. Dans le même temps, certaines personnes ont développé des capacités permettant de chasser. Ces combattants intrépides n’hésitent pas à foncer au cœur des donjons pour combattre les créatures qu’ils abritent.
  • Prix de vente : 14,95€

Que peut-on dire de cette édition papier?

Seul bémol, bien que le papier glacé de l’édition soit de qualité, il est arrivé qu’une ou deux pages soient un peu bavées par la couleur. Certaines cases ont tellement été réduites de taille que les contours peuvent être un peu flous. Malgré tout, on peut voir le travail accordé à donner une impression la plus propre possible.

Le découpage est plutôt logique, une fois que l’on comprend comment on doit procéder. On peut être un peu perdu au début. J’ai eu parfois l’impression que les cases n’étaient pas dans l’ordre. Cependant, il faut faire bien attention à la taille de celle-ci et leur forme pour ‘y retrouver.

Et la couverture ainsi que le résumé en quatrième de couverture peuvent être des spoilers… À ne lire sous aucun prétexte pour garder la surprise du scénario !

Solo Leveling # 1 - Edition Delcourt - KBooks - Dubu (Redice Studio) - Chugong
Solo Leveling # 1 – Edition Delcourt – KBooks – Dubu (Redice Studio) – Chugong

Finalement, que vaut ce premier tome?

Le scénario de ce premier volume est excellent. Le lecteur est immédiatement plongé dans le quotidien du protagoniste, Sung Jinwoo, jeune chasseur de grade E. Et il se distingue par sa particularité d’être le plus faible de tous. C’est simple, il est mauvais, et ce n’est pas faute de volonté ! S’il continue ce métier si dangereux, c’est pour payer les factures d’hôpital de sa mère. L’univers parait assez riche avec des portails et des monstres menaçant l’humanité, rien de bien original, mais ça fonctionne, donc pourquoi pas. Je m’attendais à voir tout de suite des personnages vêtus d’armures prêts à démolir du monstre, mais cette œuvre se distingue par le fait que ce sont des individus lambda qui risquent leur vie dans les donjons pour pouvoir gagner leur croute. Ce tome entretient le suspense jusqu’à la toute fin, on ne sait jamais comment l’histoire va évoluer et par quelles péripéties devra passer notre héros. Ce qui est un gros point positif.

Non seulement l’intrique, mais les graphismes sont de qualité. Que ce soient les personnages, les monstres et les scènes d’action, il n’y a pas de raté pour moi. Tout est dynamique et les onomatopées qui peuplent le récit y contribuent.

Sung Jinwoo est un protagoniste attachant. Sa condition fait qu’il est régulièrement moqué par les autres, mais ce n’est pas pour autant qu’il abandonne. C’est un héros qui sait également se servir de sa tête. Son entourage est composé de personnages foncièrement humains, avec leurs qualités et leurs défauts. En conclusion, je ne regrette pas d’avoir acheté l’œuvre en version papier. Ce premier opus est de grande qualité. Il ne reste plus qu’à voir comment l’histoire va évoluer par la suite et si le récit garde son authenticité, sans tomber dans une certaine routine.

Bonne lecture!

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires