Par ZeroAk Le
Critiques Manga

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle review d’un titre de Noeve Grafx puisqu’après avoir fait une review du manga Arrête de me chauffer, Nagatoro, c’est au tour des deux premiers tomes de Rent a Girlfriend ou Kanojo, Okarishimasu d’être passés au peigne fin. Sortie le 12 mars dernier par l’éditeur, en même temps que d’autres titres comme Une Brève histoire du Robo Sapiens ou VEIL, Rent a Girlfriend vient nous raconter l’histoire d’un étudiant de 20 ans du nom de Kazuya Kinoshita et de Chizuru Mizuhara qu’il rencontrera par le biais d’une application mais ça, on en reparlera après la présentation de l’œuvre ci-dessous.

Présentation de l’œuvre : Rent a Girlfriend

  • Auteur : Reiji Miyajima
  • Maison d’édition japonaise : Kōdansha
  • Date de première parution au Japon : 12 juillet 2017
  • Nombre de tomes sortis au Japon : 19 (en cours)
  • Maison d’édition française : Noeve Grafx
  • Date de première parution en France : 12 mars 2021
  • Nombre de tomes en France : 2 (en cours)
  • Date de sortie du prochain tome : ???
  • Type : Shōnen
  • Genre : Comédie, Romance, Slice of Life
  • Résumé de l’éditeur pour le tome 01 : Kazuya Kinoshita, 20 ans, étudiant, vient de se faire larguer. Un déboire de plus dans la vie de ce garçon maladroit et malchanceux. Désespéré, il installe l’application Diamond, qui permet de faire appel aux services d’une petite amie de location. C’est la belle et inaccessible Chizuru Mizuhara qui se présente à leur premier rendez-vous… et si cette rencontre changeait la donne pour Kazuya ?
  • Prix de vente : 7,95€

de la location et des sentiments

Une relation amoureuse qui tourne mal

Vous avez sûrement tous déjà eu une rupture amoureuse et il est possible que cette dernière fût douloureuse. L’histoire mise en place dans l’œuvre de Reiji Miyajima se situe à Tokyo et commence suite à une rupture entre deux personnages, Kazuya Kinoshita et Mami Nanami.La relation entre eux se découvre au fur et à mesure des deux premiers tomes. À travers divers passages dans lesquelles l’auteur nous donne des éléments poussant à croire que ce n’est peut-être pas fini. On peut même croire Mami semble le mener par le bout du nez. Au cours du premier tome, la relation entre Chizuru et Kazuya se met en place. Tout d’abord via l’application Diamond puis au fur et à mesure, on découvre qu’ils ne vont pas se lâcher. Et oui, ces deux là se retrouvent à divers endroits sans forcément le vouloir comme la plage dans le deuxième tome ou encore l’université dans le premier. On dit souvent que le hasard fait bien les choses et si c’était le cas pour nos deux protagonistes ?

On vous parlait au tout début d’une rupture amoureuse mais bien entendu, Kazuya ne compte pas s’avouer vaincu puisque même si son premier objectif est d’oublier Mami, il va au final essayer de se remettre avec elle. Du moins, c’est ce qu’il souhaiterait mais tout un tas d’événement inattendus vont arriver. Au final, la relation entre Kazuya et Mami ne refait vraiment surface qu’au dernier chapitre du premier tome et est bien entendu un peu plus mise en avant dans le deuxième au cours duquel nous découvrons un côté sombre de l’ex-petite amie du jeune étudiant dont nous reparlerons plus tard.

Un mensonge qui ne peut durer

Bien qu’au début, le jeune homme de 20 ans utilise le service de location pour essayer d’oublier le chagrin de sa rupture avec son ex petite-amie ; par la suite, c’est une multitude de mensonges qui vont s’enchainer pour couvrir la relation qu’il entretient avec Chizuru. D’une part pour couvrir le travail de la jeune Chizuru et d’autre part, pour essayer de rendre heureuse sa grand-mère qui souhaite voir son petit-fils en couple avant sa mort. On pourrait croire que ces mensonges sont redondants et qu’une fois la vérité connue, tout serait finit mais à chaque fois, il se passe un nouveau rebondissement qui empêche cette fin.

Des personnages À fort caractère

Aux premiers abords, Kazuya est vu comme un vrai looser qui en pince toujours pour Mami Nanami mais au cours de ces deux premiers tomes, on découvre un autre côté qui n’est pas forcément mis en avant. Derrière son côté minable et lourd et qui peut vite devenir énervant, se trouve un garçon au grand cœur qui ne veut que rendre sa famille heureuse même s’il ne fait pas forcément toujours les bons choix. À travers les deux premiers volumes, Kazuya n’hésite pas à profiter des services de sa petite amie de location pour frimer ou encore mentir à son entourage mais il se rend quand même compte de ce qu’il fait et va essayer plusieurs fois de réparer ce malentendu. Forcément, il se passe toujours quelque chose pour qu’au final, il ne le fasse pas. Il se retrouve donc dans une tourmente interminable qui se terminera peut-être un jour.

Passons maintenant au deuxième personnage central, à savoir Chizuru. Étudiante à la fac et petite amie à louer, cette dernière arrive à jouer le double jeu parfaitement bien. Il arrive toutefois que ça se joue à un fil en compagnie de Kazuya pour que son secret soit révélé. Outre son double-jeu, la jeune femme possède un caractère assez fort et vient mettre les points sur les I avec ce dernier quand il le faut. En plus de son fort caractère, elle est d’une beauté incroyable, ce qui lui vaut d’être souvent prise pour une star ou un canon. À travers les deux premiers volumes, elle vient souvent sauver la mise à Kazuya en se faisant passer pour sa petite amie même lorsqu’ils ne sont pas forcément en rendez-vous.

En troisième position, nous avons la charmante et redoutable Mami, qui, elle aussi joue un double jeu en voulant tout faire pour séparer Chizuru et Kazuya. Bien qu’elle semble plutôt gentille, on découvre assez vite son côté sombre qui rend le personnage assez particulier et qui peut-être détestable pour ses actions. Bien que ce soit elle qui ait quitté Kazuya parce que soi-disant, elle aimait un autre garçon, les actions qu’elle fait pour séparer Chizuru et ce dernier sont plus là pour montrer une jalousie profonde qu’elle a envers nos deux protagoniste. En revanche elle semble surtout en vouloir à Kazuya au vu des messages que l’ont voit sur son compte dans le deuxième volume.

Bien entendu, d’autres personnages sont présents et viendront plupart du temps compliquer l’histoire entre nos deux protagonistes. Que ce soit les grand-mères ou les amis, ces personnages secondaires apprécient le couple formé par Chizuru et Kazuya mais aucun d’eux ne connait la vérité.

Le manga et l’anime

Peut-être que comme nous, vous avez découvert la licence via le simulcast de Crunchyroll diffusé en été 2020. Dans ce cas, le manga viendra vous apporter un récit fidèle à ce que vous connaissez tout en rajoutant un trait assez détaillé qui ne peut que vous plaire. l’auteur en profite pour préciser certaines choses que l’anime n’évoque pas forcément et c’est ce genre d’information qui est souvent apprécié. Avec ces deux premiers tomes, le manga vient couvrir les quatre premiers épisodes de l’anime donc si vous voulez le regarder après avoir lu le manga, contentez-vous de ces épisodes pour ne pas vous spoiler.

Autre chose qui peut vous faire pencher pour le manga, c’est la qualité qu’offre Noeve Grafx sur ce dernier en vous proposant un tome reprenant le modèle japonais avec un obi et un insert tout en apportant leur touche et en y incorporant des cartes à collectionner.

Pour ce qui est de la séparation des chapitres, l’auteur a su proposer des chapitres suffisants pour ne pas perte le fil au cours de la lecture. On notera aussi le petit clin d’œil dans les titres de chapitres avec le degré de satisfaction faisant référence à la note qu’on attribut aux petites amies de location sur l’application.

Et voilà, nous sommes à la fin de cette review et pour conclure en beauté, nous vous proposons un petit résumé de notre avis sur le sujet.

Deux tomes valent mieux qu’un !

Le choix de la part de Noeve Grafx d’avoir sorti les deux premiers tomes au lieu d’un seul est assez intelligent surtout lorsqu’on connait la fin du premier volume qui laisse une certaine attente sur la suite. Cette suite est d’ailleurs toute aussi convaincante et nous amène à la scène finale de ce deuxième tome qui donne envie de savoir la suite. Qu’arrivera-t-il à nos deux protagonistes ? Il faudra attendre pour le savoir sauf si vous avez vu l’anime.

En bref, si vous recherchez un vent de fraicheur dans le genre comédie romantique, vous serez servi, bien que le système de petite amie à louer puisse en gêner certains. De plus, la relation entre Chizuru et Kazuya donne souvent lieu à des scènes vraiment sympathiques. Certes au début, le personnage principal peut vite devenir énervant mais au fur et à mesure, on arrive à s’y faire grâce à la complicité entre lui et Chizuru qui viendra souvent rajouter un petit peu de piquant. Sans compter les autres personnages qui interviennent comme la grand-mère du jeune homme qui joue aux jeux vidéo et qui est une mordue de la technologie ou encore ses potes qui sont là pour lui rappeler qu’il est encore puceau. On n’oubliera pas Mami qui viendra mettre son grain de sel entre Chizuru et Kazuya pour rendre l’histoire encore plus pimentée avec son objectif de les séparer. Même si le schéma se répète assez souvent puisque Kazuya loue les services de Chizuru dès qu’il voit sa grand-mère ou pour un autre prétexte, l’œuvre arrive toujours à inventer un prétexte pour rendre les moments différents et appréciables. Une vie d’étudiant pleine de rebondissements vous attend dans Rent a Girlfriend en comapgine de Kazuya et de la charmante Chizuru.

Encore une fois, on se retrouve avec un titre qui ne plaira pas forcément à tout le monde mais qui se laisse découvrir si vous aimez le genre. Dans notre cas, on vous le recommande fortement et on espère avoir la suite très vite. Et si la simple location d’une petite amie suffisait à bousculer votre vie ?

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Je rédige des trucs de temps en temps.
Partagez l'article :

Articles similaires