Paris Manga 2021
Par Mangy Le
Conventions

De nombreux Otaku et Geek se réjouissaient à l’idée d’aller à la trentième édition de Paris Manga 2021 prévue les 06 et 07 novembre à Porte de Versailles, après deux années sans convention sur la capitale. Cependant, nombre d’entre eux, auteure de cet article comprise, ont été ébahis devant l’organisation mise en place…

Le Capharnaüm extérieur

Dès 8h30, une forte affluence a pu être constatée sur les lieux de Paris Manga 2021. À mon arrivée à 9h30, pleine d’espoir à l’idée de faire ma première convention manga depuis le début de la pandémie, je suis stupéfaite de voir la queue arrivée jusqu’à la moitié de l’enceinte du Parc des Expositions. Le chemin vers le hall 3, situé au fond, est obstrué dans son intégralité par le public qui ne sais pas où faire la queue. A droite, à gauche ? Aucune indication ne permettait de mettre un peu d’ordre dans la foule.

Ce qui se fait remarquer par la suite, c’est l’absence de barrières pour éviter à certains, peu scrupuleux, de doubler ceux qui sont coincés dans la file. L’absence de staff en extérieur se fait cruellement ressentir. Personne n’est là pour expliquer pourquoi la queue n’avance pas. Avancer d’un mètre toutes les 5 minutes tenait du miracle. Les personnes se contentent d’attendre patiemment de pouvoir rentrer… Pour faire la queue de nouveau à l’intérieur !

À cela s’ajoute le manque de respect des consignes de sécurité élémentaires : aucun chemin d’accès pour les pompier en cas de malaise dans la foule TRÈS TRÈS épaisse, des blocs de ciment ne bloquent que certains points et pas d’autres…

Les consignes sanitaires? Vous pouvez oublier. Le public est serré comme des sardines et les familles doivent lutter pour ne pas être séparées. Certains ne supportent plus le masque car l’athmosphère devient suffocante.

Paris Manga Extérieur - Photo prise par Mangy
Regardez tout ce beau monde! Qui rentrera, qui ne rentrera pas ? (photo prise par Mangy)

Qu’en est-il du quôtat de billets vendus ?

Et pourtant, la foule est encore calme même si la gronde monte aux alentours de 11h. Les premières huées commencent mais, par chance, il n’y a pas de mouvement de foule. Personne ne fait de compliments en ce qui concerne l’organisation. Personne ne comprend pourquoi autant de billets ont été vendus alors que la jauge à l’intérieur ne le permettait pas. D’autant plus que la vente sur place a dû se stopper net moins d’une heure après son commencement. Et pourtant, cette affluence était prévisible de par le nombre de billets vendus en prévente !

Le hall 3 est plus petit que le hall 1, lieu où se tenait les conventions précédentes. La conclusion est la suivante: le nombre de billets vendus était disproportionné par rapport à la jauge d’accueil à l’intérieur ! Beaucoup de visiteurs se sont découragés après plusieurs heures d’attente et ont préféré braver la foule dans le sens inverse pour pouvoir repartir.

Beaucoup d’internautes soulignent qu’il y a peu de chances qu’un quôtat de places existe pour tenir la jauge et, vu le monde à l’extérieur possédant leur billet, il est possible que cela soit le cas. Certains se plaignent d’avoir attendu jusqu’à 5h pour pouvoir rentrer…

Et l’intérieur de Paris Manga 2021 dans tout ça ?

Si je n’ai pas pu rentrer à l’intérieur, j’ai pu discuter sur le quai du métro avec plusieurs personnes ayant pu « profiter » de la convention et les témoignages rejoignent ce que l’on peut observer sur les photos et vidéos postées sur les réseaux sociaux : la foule était bien trop dense pour pouvoir tout voir. Beaucoup quittaient la convention au bout d’une à deux heures car ils suffoquaient. Nullement besoin de préciser que trouver la sortie était apparemment un véritable parcours du combattant.

Difficultés à circuler correctement, impossibilités de rejoindre certains points et des stands trop proches… Les problèmes sont nombreux. D’autres soulignent une absence de fouilles des sacs à l’entrée voire indiquent ne pas avoir eu de contrôle de leur pass sanitaire. Beaucoup d’éléments pointent vers une organisation « laxiste ».

Communiqué organisation Paris Manga
Communiqué organisation Paris Manga

Le communiqué des organisateurs

Suite à la grogne montante, le soir même, les organisateurs de l’événement ont demandé aux visiteurs du samedi n’ayant pas pu rentrer de revenir le lendemain en promettant de tout mettre en œuvre pour les faire rentrer au plus tôt. Et le lendemain matin, ils postent le communiqué ci-dessus. Ils déclarent ainsi ne pas vendre de billets pour le dimanche sauf pour des extras et prendre des précautions afin que la situation de la veille ne se reproduise pas.

Ceux ne pouvant malheureusement pas se présenter le dimanche pourront faire une demande de remboursement. Il n’y a cependant pas plus d’informations à ce sujet, ni de date précise car le processus doit se mettre en place prochainement.

Beaucoup espèrent que cette promesse sera tenue au plus vite et qu’une telle mésaventure ne se répétera pas pour la Japan Expo de l’été prochain.

Bonne actualité à tous

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW



Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires