Papa est une licorne - Promotion - Monaka Suzuki - Editions Akata
Par Mangy Le
Manga

Aujourd’hui, on sort un petit peu de mon registre de lecture habituel avec ce One-shot proposé par les Editions Akata ! J’avais lu une autre de leurs œuvres récemment du nom de « Celle que je suis » (chronique ici), mais on s’intéresse maintenant à « Papa est une licorne ».

Papa est une licorne – Informations générales

  • Auteur : Suzuki Monaka
  • Maison d’édition japonaise : Frontier Works
  • Date de première parution au Japon : 2018
  • Nombre de tomes au Japon : 1 (série terminée)
  • Maison d’édition française : Editions Akata
  • Date de première parution en France : 2021
  • Nombre de tomes en France : 1 (série terminée)
  • Public : 14 ans et + (inclassable – Seinen peut être ?)
  • Genre : Comédie – Fantasy – Slice of Life – WTF
  • Résumé de l’éditeur : Quand on est adolescent, apprendre à vivre avec son nouveau beau-père n’est jamais facile… Issei ne l’avait pas vu venir. Quand sa mère lui annonce qu’elle va se remarier, il s’imagine le pire. Et il faut avouer qu’il avait bien raison ! Car même dans ses plus sombres cauchemars, il n’aurait jamais pu imaginer une chose : Masaru, son beau-père n’est autre… qu’un(e) licorne ?!! Ce dernier est bien décidé à être le mari au foyer parfait ainsi qu’un super papa. Un nouveau quotidien magique (ou pas ?) commence alors pour Issei
  • Prix de vente : 7,95€
Papa est une licorne - OS - Monaka Suzuki - Editions Akata
Papa est une licorne – OS – Monaka Suzuki – Editions Akata

Que vaut ce One-shot ?

Bon, pour ce qui est du « What the Fuck », on est en plein dedans ! Un beau-père licorne qui ne connait strictement RIEN à la société humaine, un jeune homme qui se retrouve à gérer tout ça parce que sa mère est « légèrement » (complètement) irresponsable… Ce sont de très bons ingrédients pour créer des situations complètement hululesque. On enchaîne des événements plus alambiqués les uns que les autres sans qu’il y ait vraiment une grande logique. Après, il y a tout de même un beau message derrière tout cela : l’acceptation de l’autre malgré sa différence. J’ai bien apprécié ce One-shot qui m’a amenée à plusieurs reprises un sourire aux lèvres. Ce n’était pas de véritables éclats de rire, mais l’œuvre rentre bien dans la catégorie humour.

Bon, les personnages ne peuvent pas être vraiment complexes vu le genre du manga. Pourtant, Issei est un adolescent très intéressant et relativement ouvert d’esprit, même si la situation est un peu (beaucoup) rocambolesque. Au début, il a du mal avec ce beau-père complètement décalé, mais il s’adapte et tente de le comprendre malgré tout. Masaru est une licorne perchée, pour autant il est plein de bonne volonté. Les voisines de la petite famille sont plutôt marrantes. Surtout Madame Otokawa qui est un peu Tsundere sur les bords et qui essaie toujours de faire de son mieux, même si elle est incomprise.

Le gros défaut de ce manga, c’est les graphismes. Ceux-ci ne sont pas forcément très travaillés voire un peu bâclés pour certaines planches. Pour autant, ils n’empêchent pas du tout la lecture une fois qu’on s’y habitue.

En conclusion, on a un bon One-shot qui n’est absolument pas ambitieux, mais qui fonctionne très bien. Pour ceux qui veulent une série courte sans prise de tête, je le conseille sans hésiter.

Bonne lecture !

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires