Par Dewi Marti Le
Découvrir le japon

Pause commémorative à Hiroshima …

 

Lundi 6 Novembre 2015

 

Nous ne pouvions pas passer par Hiroshima sans penser aux atrocités de la seconde guerre mondiale.
Nous consacrerons notre journée au devoir de mémoire.

De l’hôtel au Parc du Mémorial de la Paix, nous longeons la rivière Ota avec quelques arrêts aux temples et Momijigari.

img_6839

dsc01468dsc01540

 

 

 

 

 

 

À peine entrés au Parc, nous sommes attirés par des chants d’enfants, similaires à ceux de certains dessins animés des Studios Ghibli.

Nous pensions que la musique émanait d’enceintes disposées dans le parc, mais quel fut notre étonnement face à une classe d’élève chantant face à une statue.
Pris par l’émotion, nous occultons le fait que ce monument correspond au Monument des enfants pour la paix.

dsc01472dsc01474

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire, Sadako Sasaki a survécu à la Bombe d’Hiroshima, mais tomba malade. La tradition veut que l’on peut exhausser l’un de ces vœux après la fabrication de 1000 grues en papier.
Sadako mourra avant de finir ces grues… Mais les élèves de sa classes décidèrent de terminer ces grues pour elle. Sadako Sasaki deviendra le symbole de l’espoir et des enfants victimes de la bombe.

La ville d’Hiroshima érigera un monument des enfants pour la paix, avec un enfant et une grue pour symbole.
Egalement, une place accueille les grues des enfants des écoles environnantes et des touristes désirant honorer la mémoire des enfants.

dsc01480
Nous continuons notre marche vers le tristement célèbre Dôme de Genbaku ayant résisté au souffle de la Bombe malgré le fait que cette dernière soit tombée à quelques mètres.

img_6863
S’en suivra une très longue, instructive mais douloureuse visite du Musée du Mémorial de la Paix.

dsc01498

img_6872 img_6871

 

 

 

 

 

 

dsc01508

dsc01523 dsc01505

 

 

 

 

 

 

Après toutes ces émotions, nous ferons quelques pas dans le Parc afin d’oublier ces horreurs, mais encore quelques monuments nous les rappellerons… Comme cette horloge géante arrêtée à l’heure exacte de la déflagration.

img_6881

img_6876

img_6889

dsc01483

Nous finirons notre journée par un tour dans les rues commerçantes d’Hiroshima, afin de nous changer les idées.

 

Demain, changement de cadre : l’île de Miyajima, entre nature et tradition !

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Dewi, 31 ans, Papa poule de deux princesses JapanTrotter, 5 voyages à thème à son actif. Photographe amateur, ferveur défenseur du No filter et du Black&White
Partagez l'article :

Articles similaires