Objectif Japan Hanami : Osaka

Nous changeons totalement de décor : adieu les îles paradisiaques d’Okinawa pour la frénésie du Kansai.
Finis le farniente et le soleil, la chasse aux cerisiers en fleurs est désormais déclarée.
Vive le hanami !

Lundi 1er avril 2019

8h30 : Départ pour le Kansai

Dernier petit déjeuner avant que nous partions pour l’aéroport.
Le vol pour le Kansai Airport a été calme, voire Zzz studieux !
Le transfert vers l’hôtel à Osaka s’effectue sans encombre (heureusement que nous avons bien préparé nos déplacements, ça a beaucoup aidé ! )

16h00 : Osaka Castle et premiers sakura !

Le petit déjeuner étant trèèèèèès lointain, nous prenons de quoi nous restaurer au conbini du coin, pour aller manger dans le parc du château d’Osaka, à seulement deux pas de l’hôtel.
Nous sommes accueillis par nos premiers sakura en fleurs, bordant les douves du château d’Osaka.
Pendant notre balade dans le parc du château, nous sommes rapidement surpris par une averse passagère qui rafraîchit rapidement nos ardeurs, déjà que nous avons perdu plus de 10°C depuis notre départ d’Okinawa    (Je vous passe l’anecdote durant laquelle certains d’entre nous ont débarqué en shorts et débardeurs et qu’il leur a fallut remettre pantalons et manteaux d’hiver en urgence).

Le temps a finalement raison de nous et nous effectuons un repli stratégique vers l’hôtel afin de nous rajouter quelques épaisseurs pour affronter le froid de la nuit.

18h00 : Shooting photo à Umeda

Petit rituel lors de chaque passage à Osaka :
Outre le château et l’aquarium, un autre incontournable des visites est l’observatoire de la Umeda Sky Building.

Depuis sa rénovation, je regrette l’ambiance aseptisée qu’ils ont recréé dans l’observatoire intérieur.
Avec ses expositions temporaires et ses murs blancs, cela ressemble désormais à l’ambiance huppée et snobe que l’on retrouve à la World Trade Center de Tokyo, au lieu de l’ancienne décoration chaleureuse et décontractée.
Même à l’extérieur, ils ont supprimé la musique et le coin des amoureux…

La vue du haut de ce building est imprenable, que se soit à l’intérieur ou sur la terrasse extérieure.
Du coucher de soleil aux illuminations citadines nocturnes, c’est un spectacle de chaque instant.

Le froid aura eu raison du courage des autres voyageurs, aussi je serai le seul rescapé au bout d’une heure de visite à affronter le froid.

22h00 : Okonomiyaki et takoyaki au Dotonbori

Dernier indispensable pour un voyage réussi à Osaka : une balade au cœur du Dotonbori, sous les illuminations des spots publicitaires, son Glico, son ambiance, ses restaurants, sa rivière…

Et pour finir en beauté, takoyaki et okonomiyaki (sous diverses variétés) rythmeront le repas autour d’une table chauffante, dans l’ambiance feutrée d’un restaurant traditionnel.

Bilan de la journée :
0 yens d’économies
16,7 Km

Menus du jour :

matin : soupe aux oignons, œuf au bacon, pain au sirop d’érable, lait & corn flakes, fruits en gelée, yaourt, brioche et salade ;
midi : onigiri complet, sandwich, Kitkat framboise et matcha ;
soir : umeshu, takoyaki, mandoyaki, et okonomiyaki.

Comments

commentaires

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire