Pagode miyajima
Par Dewi Marti Le
Découvrir le japon

Aujourd’hui nos chemins se séparent : pendant qu’une partie de notre bande rentre en France, moi (Dewi) et Tristan partons plein sud pour Kagoshima.
Et pour finir en apothéose, nous célébrons le Hanamatsuri ou naissance de Bouddha.
Peut être est-ce un signe …

Lundi 8 Avril 2019

8H : matin apaisant

Dernier petit déjeuner sur l’île, continental cette fois (celui de la veille étant resté quelque peu sur l’estomac, un peu trop nippon).
Mais comme on dit il faut tout tester, même les yeux de poissons !

Notre première visite de la matinée est le sanctuaire flottant Itsukushima-jinja.
Durant la visite, surtout en marée haute, vous avez l’impression de flotter c’est incroyable !

Nous avons la chance d’assister à un mariage shinto : quel honneur pour les mariés de pouvoir s’unir dans un tel lieu avec une si belle vue et un cadre unique!

11h : Fête de la Fleur Hanamatsuri

Le 8 avril est un jour important pour les japonais : c’est le jour de la naissance de bouddha.

Ce jour de fête et de célébration au temple Bouddhiste Daisho-in qui organise une cérémonie anniversaire… un moment hors du temps, de nostalgie, de tristesse de voir les autres partir aujourd’hui alors que nous sommes chanceux de rester encore.

Le moine a fait l’effort de dire quelques mots en anglais à une assistance internationale bondée collée à ses lèvres.
Il nous expliqua que ce jour est important pour eux, mais encore plus le milieu de la vie de Bouddha où l’équilibre entre le Yin et la Yang est indispensable.

Dernier repas à cinq en izakaya autour de plats à base d’huître, de curry et de nouilles en tout genre.
Sans oublier un dernier Kampai pour fêter ce voyage.

Il nous aura manqué de temps pour faire l’aquarium de l’île dont nous gardons un excellent souvenir ( les photos sont ici).

16h : L’heure de la séparation

Sarah (mon épouse), Martial et Lucile (notre couple d’ami) repartent en direction de l’aéroport international d’Osaka tandis que nous prenons la route opposée vers l’extrême sud de l’Archipel pour Kagoshima à quelques heures seulement de là. Et sur le chemin pour la gare, profitons des derniers sakuras de Honshu !

19h30 : Mais où sommes nous?

C’est la nuit, nous arrivons dans une gare inconnue, sans quasiment plus aucune indication en caractère romains (Romanji) en gare Shinkansen.
Le transfert suivant se fait via un train local qui ressemble à s’y méprendre à un tram du début du siècle dernier.

Arrivée en gare de Kagoshima, l’ambiance est…comment dire …étrange !
Nuit noire dehors, pas ou peu d’infrastructure en sortie de gare…un contraste entre des éléments ancien de la ville en front de mer et les building en fond.

Nous nous frayons un chemin grâce au pocket Wifi et Google Map jusqu’à l’hôtel.
Et là encore, nous avons l’impression que Kagoshima, c’est comme débarquer sur une autre planète : personne ne parle anglais sauf la responsable de la réception…
Ça promet de sacrées aventures pour cette fin de voyage !

Mais ça je vous en parlerais dans l’article du mois prochain !

(À suivre…)

Bilan de la journée :

0 Yen d’économie
11.1 Km

Menu de la journée :

Matin : Petit déjeuner continental au ryokan
Midi : Curry et poulet panné
Soir : Brioche vapeur, salade de pâtes et fritures

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Dewi, 31 ans, Papa poule de deux princesses JapanTrotter, 5 voyages à thème à son actif. Photographe amateur, ferveur défenseur du No filter et du Black&White
Partagez l'article :

Articles similaires