Par Dewi Marti Le
Découvrir le japon

Avant une dernière étape dans la préfecture d‘Hiroshima, voici notre dernière journée dans le Kansai, et plus précisément aux alentours de Kyoto.
Pour rappel, sur les 5 aventuriers du départ, 3 nous quitteront à l’issue des 3 prochains jours pour un retour en France.
Nous poursuivrons à deux (Dewi & Tristan) la fin de notre projet Hanami vers Kyushu.

Bonne nouvelle ami voyageur du net : l’accès à l’article est désormais plus rapide !
Fini les temps de chargement à rallonge des photos, celles-ci apparaissent désormais à la vitesse de l’éclair ^^.

Vendredi 5 Avril 2019

11h : Arashiyama

Départ en douceur ce matin avec une heure de sommeil en plus afin d’essayer de réparer les corps meurtris… j’ai bien dis essayer !

Nous entamons 1h30 de transport depuis Osaka jusqu’à Arashiyama dont 30 minutes de marche quotidienne et interminable…

Nota Bene : penser à demander un hôtel à maximum 10-15 minutes de marches car là nous perdons énormément de temps dans les transports matin et soir (2h en moyenne).

Kyoto ne se résume pas au côté citadin de la ville, ni à l’enceinte historique de la ville plus traditionnelle.

À Arashiyama, bourgade pourtant tranquille, nous sentons la frénésie et l’excitation des japonais à aller admirer les cerisiers en fleur, ces derniers étant à leur apogée ces derniers jours.

Point positif, un ciel bleu et un doux soleil sont au rendez-vous, ce qui nous change de notre voyage de 2015 sous une pluie battante : https://otakusmafiaworld.fr/objectif-japan-journee-pluvieuse-a-arashiyama/

Du Pont Togetsu à la bambouseraie, les lieux sont noirs de monde. Tout le monde s’est donné rendez-vous pour l’événement, en kimono ou en habits de mariés pour immortaliser les moments.

On n’oublie pas le fil rouge de notre voyage : les sakuras de Hanami !

Sakura ciel bleu
Arashiyama sakura pleureurs

Prochain spot de la journée : Kyoto centre ( si les bus bondés arrivent à nous accueillir).

14h : Ryoanji

Nous revoyons à la baisse notre programme de la journée en supprimant la visite du Pavillon d’Or et une partie de Shopping pour se concentrer sur la visite d’un seul temple pour l’après midi : le Ryoanji.
Mais pour les plus curieux je vous renvoie à l’article sur la Pavillon d’Or .

Le Ryoanji, ou temple aux rocher, est composé d’un jardin luxuriant fleuri, d’un étang et un bâtiment abritant un jardin sec hypnotique.

Le principe du jardin aux rochers est que la dispositions des sept groupes de pierres à un effet apaisant pour nos yeux.

La cause est trop complexe à expliquer : en résumé, l’angle, la distance, l’orientation des roches et le tracé des graviers sur lesquels ils reposent procurent un effet Zen à celui qui les admire.

17h30 : Le sanctuaire Fushimi Inari

Vers 15h, à la sortie du Ryoanji, nous voulons renouveler l’expérience ramen à l’échoppe dans laquelle nous avions mangé en 2015 avec Yuya, mais nous nous voyons refuser l’accès à quelques minutes près.

Nous testons alors une autres recette non moins fameuse et inédite : Le McDo. Les inconditionnels se réfugieront sur les classiques BigMac, tandis que moi je préférerais tester les curiosités inédites du Japon.

Pour cette fin de journée, nous optons pour une visite nocturne à deux pas de Kyoto : Le Fushimi Inari.
Lors d’Objectif Japan Momiji, nous l’avions visité de jour (voir : ici) ) .

Ce Sanctuaire est dédié au Inari, divinité des récoltes et de la famille.

Autre particularité : les 10 000 Toris composant le site rendent le parcours jusqu’au sommet quasiment mystique, surtout de nuit.

Je vous laisse sur ces quelques clichés et vous dis à dans un mois !

Bilan du jour :

5000 Y d’économies
23.1 Km

Repas du jour :

Matin : buffet de l’hôtel
Midi : Mc Do
Soir : Salade composée, madeleine au curry, glace banane caramel, banane, umeshu.

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Dewi, 31 ans, Papa poule de deux princesses JapanTrotter, 5 voyages à thème à son actif. Photographe amateur, ferveur défenseur du No filter et du Black&White
Partagez l'article :

Articles similaires