Momo The Beautiful Spirit - Promotion - Kazuto Okina - Z-One - Editions Tonkam
Par Mangy Le
Manga

On s’intéresse aujourd’hui à une série plutôt ancienne et méconnue parue aux éditions Tonkam : « Momo, the beautiful Spirit ». Je ne lis que peu de science-fiction, mais j’ai été attirée par les graphismes et la couverture plutôt sympathique et travaillée. Mais que vaut ce premier volume ?

Momo, The Beautiful Spirit – Informations générales

  • Scénario : Kobayashi Yuji
  • Dessin : Z-one
  • Maison d’édition japonaise : Shogakukan
  • Date de première parution au Japon : 2011
  • Nombre de tomes au Japon : 3 (série terminée)
  • Maison d’édition française : Tonkam
  • Date de première parution en France : 2014
  • Nombre de tomes en France : 3 (série terminée)
  • Public : Shônen (12 ans et + )
  • Genre : Science-fiction – Aventure – Romance – Fantastique – Alien – Combats
  • Résumé de l’éditeur : La capsule de sauvetage d’un garçon nommé « Taro » échoue sur Kikyu, une mystérieuse planète habitée. Il a perdu la mémoire et, sans l’intervention d’une belle jeune fille appelée « Momo« , il aurait perdu la vie. Pour survivre, Taro reste avec Momo mais « les démons » qui règnent en maîtres sur Kikyu ne souhaitent pas la présence de Taro parmi eux.
  • Prix de vente : 7,99€ (manga trouvable seulement en occasion)
Momo The Beautiful Spirit - 1 - Kazuto Okina - Z-One - Editions Tonkam
Momo The Beautiful Spirit – 1 – Kazuto Okina – Z-One – Editions Tonkam

Finalement, que vaut ce premier tome ?

Je l’affirme d’emblée, malgré ce que peut laisser entendre la couverture, nous ne sommes absolument pas dans un remake de Princesse Mononoke. Nous sommes davantage dans une adaptation du conte japonais de Momotaro. Dès les premières pages, le lecteur se retrouve directement plongé dans l’intrigue. On se rend vite compte que, de par son amnésie, Taro est très vulnérable à l’environnement et aux habitants de la planète Kikyu. Sans Momo, il ne peut survivre. Cependant, le jeune homme a beaucoup de difficultés à supporter la violence omniprésente et ne comprend pas la jeune femme. Tous deux campent sur leurs positions et cela mène à des revirements de situation très intéressants à suivre. Cet opus nous laisse sur notre faim et joue parfaitement son rôle qui est de poser la trame et d’expliquer les enjeux.

Les personnages sont pour le moment relativement restreints avec nos deux humains Momo et Taro ainsi qu’une insulaire qui est peu développée pour le moment, mais qui a montré son utilité. Momo est une femme forte qui a réussi à s’adapter à l’environnement hostile de cette planète. Elle n’a qu’un objectif : éliminer les démons. Taro, à cause de son amnésie, est naïf et facilement malléable. Cependant, on en apprend davantage sur lui et les raisons de sa venue tout au long du premier tome. Tous sont bien construits malgré le rythme intense du manga.

Les graphismes sont vraiment très beaux et bien travaillés. Les scènes d’action sont également très fluides. Il y a un peu de fan service de temps en temps, mais rien de bien dramatique.

En conclusion, c’est un bon début. Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai envie de connaitre la suite. On sort un peu des reprises du conte Momotaro avec une vision plus futuriste et c’est un plus.

Bonne lecture !

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato OMW
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires