première de couverture du manga
Par Kirby Le
Manga

L’HebdoShōjo by Kirby:
Master & slave

« Bonjour à tous et à toutes, j’ai le plaisir d’écrire pour vous ma première critique littéraire pour Otaku’s Mafia World.
Fraîchement arrivée dans l’équipe, j’ai tenu à vous faire part d’une petite perle de ma mangathèque: Master & Slave d’Ai Hibiki.
Votre dévouée,
Kirby. »

Titre: Master & slave
Dessinateur: Ai Hibiki
Scénariste: Ai Hibiki
Éditeur: Soleil Manga
Date de parution: Octobre 2017
Genre: Shojo
Statut: Terminé

Résumé:

C’est l’histoire de Kanna, riche héritière aussi capricieuse qu’ingrate, qui voit son monde s’écrouler lorsque l’affaire familiale met la clé sous la porte.
Au même moment son serviteur et ami d’enfance Kôsaka se voit hériter d’un empire économique à la mort de son géniteur.
Leurs statuts sont inversés et « Kô » compte bien se venger de son insupportable ex-maîtresse en lui proposant de devenir
non pas sa servante mais… son esclave !
Notre fière petite peste va-t-elle le supporter ?

Ce que j’en ai pensé:

Master & slave est un shōjo écrit en un seul tome dans lequel Ai Hibiki joue subtilement avec l’érotisme.
En effet, ici pas d’histoire d’amour à dormir debout.. mais un récit où le rapport de force règne en maitre sur ses personnages.
Certains thèmes familiers des shōjos y sont traités tels qu’un amour d’enfance caché et le sauvetage de la demoiselle face à un adversaire malveillant.

« Si les vilaines filles devaient adorer, les plus pures peuvent déjà préparer des culottes sèches de rechange ! »

Je dois vous le dire, c’est sans aucune appréhension que je me suis plongée (que dis-je, JETÉE !) dans ce manga ayant apprécié les autres ouvrages du même auteur..
Mais je fut surprise à la découverte de cette petite pépite à l’humour rafraichissant !
Hibiki nous emporte dans ce shōjo particulier sortant du schéma habituel qui lui vaut le point fort d’être apprécié des femmes comme des hommes !

« Et Oui Messieurs, sur ce coup-ci aucune honte à piquer la lecture de Madame ! Et s’il s’avère que les Shōjos sont aussi tabous que votre prostate, c’est promis, on ne dira rien aux copains… »

Toutefois…
La perfection n’existant pas, je me dois de souligner mon léger regret face aux flashbacks trop peu nombreux.
Cependant l’écriture est fluide, aérienne.. il se lit avec une facilité et une rapidité étonnante !

« Personnellement je ne l’ai pas lu, je l’ai bouffé… »

Par ailleurs: sensualité, finesse, gourmandise et lasciveté sont autant d’adjectifs pour qualifier le charme de cette œuvre dans laquelle Hibiki joue dangereusement et délicieusement avec la frustration du lecteur.

ce qu’il faut retenir…

En conclusion, c’est un manga rempli d’humour et de sensualité qu’il plaira de lire aux jeunes femmes comme aux jeunes hommes.
Pour moi, le meilleur d’Ai Hibiki jusque maintenant !

J’espère encore avoir le plaisir de vous faire part de mes ressentis, mes petits commentaires et mon humble critique sur différents Shojo, Josei et Hentai à l’avenir.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux, plus on est de folles/fous plus on rit !
Ainsi qu’a me laisser un petit commentaire que je serais ravie de lire.
Discord Partenaire : OneSpaceOtaku (Discord communautaire pour Geek/Otaku/Gameur)
Notre site communautaire OMW Community (Créé spécialement pour vous !)
Notre page Facebook (Likez et suivez-nous !)
Et voici le lien direct vers l’éditeur Soleil manga:
https://www.editions-soleil.fr/mangas

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Grande amatrice de mangas fraîchement intégrée à l'équipe des rédacteurs, j'ai 28 ans et vit en Belgique. j'aime les genres shojo, josei, ecchi et le hentai.. mais aussi le chocolat et les animaux. Je profiterai de mes lectures hebdomadaires pour vous faire partager mes "diarrhées cérébrales" (oui, parce que déambulations de l'esprit c'était pas assez poétique) en vous présentant L'hebdo-Shojo! Chronique dans laquelle je vous ferait part de tout ce qui me tient à cœur dans cet univers. Au plaisir de vous retrouver très vite. Kirby
Partagez l'article :

Articles similaires