Par SandRock Le
Manga

Sora no ostoshimono alias Tombée du Ciel pour le titre français est un manga écrit et illustré par Suu Minazuki. Il a été prépublié dans le magazine Monthly Shōnen Ace entre mars 2007 et mars 2014 et comptabilisant en tout 20 tomes et fut licencié chez nous par Meian Editions.

Une adaptation en animé de 2 saisons fut produite par AIC et deux films d’animation ont aussi vu le jour.

Tombée Du Ciel © Suu Minazuki / Kadokawa Shoten - Meian edition
Tombée Du Ciel © Suu Minazuki / Kadokawa Shoten – Meian edition

Je m’appelle Tomoki Sakurai et ma devise est la suivante : vive la tranquillité !. Vous ne pensez pas que rien ne vaut une vie normale ? D’ailleurs, il y a un truc qui sort de l’ordinaire… Je fais souvent le même rêve, où je vois une jeune fille dont je ne me rappelle même pas le visage. Ce n’est rien de plus qu’un rêve et je ferais mieux de ne pas y penser…

Meian Editions
Tombée Du Ciel © Suu Minazuki / Kadokawa Shoten - Meian edition
Tombée Du Ciel © Suu Minazuki / Kadokawa Shoten – Meian edition

Je m’appelle Tomoki Sakurai et ma devise est la suivante : vive la tranquillité !. Mais depuis le jour où j’ai rencontré Ikaros, ma vie a complètement changé. Des petites culottes qui explosent, une arme qui manque de me tuer lors d’un festival, jouer au cobaye pour une expérience de vol… je ne sais plus à quel saint me vouer ! Quoi qu’il en soit, ce n’est pas si mal de vivre avec Ikaros. Du moins, j’essaie de m’en persuader !

Meian Editions
  • Titre : Tombée du Ciel
  • Type : Shonen
  • Catégories : Fantastique, Aventure
  • Magazine prépublication : Monthly Shōnen Ace
  • Dessinateur : Suu Minazuki
  • Scénariste : Suu Minazuki
  • Années de parution japonaise : entre mars 2007 et mars 2014
  • Date de parution française : 29 juin 2020
  • Statut : Terminé au Japon et en cours en France
  • Nombre de tome total : 20 tomes

Extrait

Tome 1

Teaser

Avis

Bon, je pense qu’il n’est pas nécessaire de présenter Tombée du Ciel ou bien par son titre japonais que tout le monde connaît via les animés : Sora no otoshimono.

Ayant connu le titre comme tout le monde via ces adaptations, j’étais très curieux de lire son format originel. Mais quelle ne fut pas ma surprise.

En effet, j’ai beaucoup lu de manga type ecchi-comédie comme Love Hina, Yûna la Pension Yuragi, Rosario et Vampire, la saga To Love ….

Lorsque, j’ai découvert le titre français, je me suis dit tout suite si c’est comme l’animé, ça sera du classique de chez classique. Où le protagoniste verra débarquer des problèmes venus de nulle part comme Lala pour Rito ou Lamu pour Ataru Moroboshi.

Que nenni, le scénariste, Suu Minazuki, s’est approprié cette base afin de la remodeler à sa façon. Je pensais naïvement retrouver tous les éléments m’ayant fait adorer l’animé durant ma tendre jeunesse : les gags habituels du genre et l’humour. J’avais 25 ans lors de sa diffusion à l’époque maintenant j’en ai 35 ans.

Sauf que le manga dégage une « aura » aux antipodes de l’animé, comment dire, même si le côté humoristique et les clichés du genre m’ont décroché des sourires de temps à autre. Le scénario, au moins sur les deux premiers tomes, dégage un ton un peu plus mature selon moi surtout quand Ikaros et Tomoki sont ensembles voire « intimes ».

On suit non seulement les péripéties de Tomoki dans son quotidien avec Ikaros et son entourage mais j’ai la sensation que l’histoire, en elle-même, dépasse largement ce clivage.

J’ai plus l’impression de suivre l’histoire de deux « âmes » solitaires, ici Ikaros et Tomoki, cherchant à combler un manque. Cette drôle d’appréhension est peut-être dûe à mon âge ou je suis en train de perdre la tête. C’est dur de vieillir. D’où ma conclusion que ce titre a tout pour avoir un gros potentiel.

Bon, passons, côté illustration, j’étais surpris dans un premier temps mais je trouve le coup de crayon de Suu Minazuki assez sympa.

Tombée Du Ciel © Suu Minazuki / Kadokawa Shoten - Meian edition
Tombée Du Ciel © Suu Minazuki / Kadokawa Shoten – Meian edition

Conclusion

Comme tout le monde, je ne pensais pas voir un jour le manga débarquer chez nous. Un grand merci à Meian Editions d’avoir eu le culot de le sortir. Personne n’aurait cru qu’un éditeur français aurait le courage de le sortir chez nous.

Mon cœur de lecteur de manga est ravi de compter parmi sa collection ce titre et de se dire qu’entre The Quintessential quintuplets chez Pika et Tombée du Ciel. Je peux arrêter les mangas l’âme en paix.

Revenons, à nos moutons, j’ai hâte découvrir la suite des aventures de Tomoki et d’Ikaros pour enfin avoir des réponses à certaines questions que l’animé a laissé en suspend.

J’espère que cette critique sur les deux premiers tomes vous a plu, on se donne rendez-vous pour une critique globale quand le dernier tome sortira.

LIEN UTILE

Anime Store : Tome 1 et Tome 2

Bonne lecture !

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Chroniqueur manga/anime/film d'animation/ Light Novel/Newseur/CM à la OMW Mes opinions regardent que moi Accesoirement Co-chef Fan d'Azur Lane et de Mobile Suit Gundam (sauf certains titres de la licence)
Partagez l'article :

Articles similaires