Par SandRock Le
Light Novel

« Ce jeu est impossible à terminer. La seule chose qui nous différencie, c’est le lieu et la façon dont nous mourrons. » Nul besoin de représenter le phénomène Sword Art Online, passons à la celle de son spin-off Sword Art Online Progressive. Comme son titre l’indique, ce dernier est un dérivé de l’arc Aincard du light novel originel se concentrant sur la conquête, étape par étape, de la forteresse volante d’Aincrad. Il fut adapté en manga en 7 tomes parus chez Ototo manga.

Sword Art Online Progressive
© Reki Kawahara – ABEC / ASCII Media Works – Ofelbe Edition

« Ce jeu est impossible à terminer. La seule chose qui nous différencie, c’est la façon dont nous mourrons. » Un mois s’est écoulé depuis que le jeu de la mort Sword Art Online a ouvert ses portes et emprisonné dix mille âmes. Kirito, un joueur solo qui s’est juré de ne penser qu’à son amélioration personnelle, va faire la rencontre d’une figure rare sur les lignes de front : une joueuse. Cette fille qui enchaîne les combats contre de redoutables monstres à la seule force de sa rapière a tout d’une étoile filante transperçant le ciel nocturne. Plongez à la conquête de la forteresse volante d’Aincrad, l’épopée originelle de Sword Art Online !

  • Titre : Sword Art Online Progressive
  • Type : LN – Light Novel
  • Catégories : jeux vidéo, action, aventure, combat, fantasy
  • Public : tout public
  • Dessinateur : ABEC
  • Scénariste : Reki Kawahara
  • Editeur japonais : 
  • Editeur français : Ofelbe Edition
  • Année de parution japonaise : 2012
  • Date de parution française : novembre 2019
  • Statut : en cours
  • Nombre de tomes : 6 tomes parus au Japon – 1 tome en France

Avis

Vous le savez depuis longtemps, je ne suis pas un fan hardcore de la licence, même si l’arc Alizication m’a un peu réconcilié avec celle-ci. Bon, ce n’est pas le sujet de cette critique…
Beaucoup considèrent Sword Art Online Progressive comme un reboot du même arc. Personnellement, je le vois davantage comme un gros DLC permettant de combler les « trous » laissés dans les tomes 1 et 2, même si j’ai hâte de voir comment le scénariste va réussir à rattacher les wagons avec la trame principale du light novel originel. Même côté illustration, on reste dans du SAO avec le talent d’ABEC.

Sword Art Online Progressive
© Reki Kawahara – ABEC / ASCII Media Works – Ofelbe Edition
Sword Art Online Progressive
© Reki Kawahara – ABEC / ASCII Media Works – Ofelbe Edition
Sword Art Online Progressive
© Reki Kawahara – ABEC / ASCII Media Works – Ofelbe Edition

Dans l’ensemble, ce fut une lecture très plaisante. Je ne vous cache pas que j’avais des réticences à m’y plonger, même si j’avais découvert ce titre via les premiers tomes du manga. Finalement, j’ai bien fait de le lire et je continuerai à en suivre l’évolution.

Bonne lecture !

Source

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Chroniqueur manga/anime/film d'animation/ Light Novel/Newseur/CM à la OMW Mes opinions regardent que moi Accesoirement Co-chef Fan d'Azur Lane et de Mobile Suit Gundam (sauf certains titres de la licence)
Partagez l'article :

Articles similaires