Par SandRock Le
Light Novel

« Il ne confie son sort à aucun jet de dés. » Après un tome 3 de Goblin Slayer riche en action avec des combats contre les Gobelins et où notre ami est la proie de la gente féminine de son village, que nous réserve le duo Kumo Kagyu/Noboru Kannatuki dans ces deux tomes ?

Ben, nous allons le savoir tout de suite.

Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa

Même les plus coriaces des aventuriers ont besoin d’un petit changement de rythme de temps à autre. Pour une fois, la Prêtresse reste en retrait, la Vachère visite la ville sans pour autant y effectuer de livraison, l’Hôtesse de la Guilde prend un jour de congé et l’Archère Elfe se rappelle des aventures d’hier plutôt que de songer à celles de demain. Mais le mal, lui, ne prend jamais de vacances. Le Crève-gobelins, le Lancier et le Guerrier Lourd font équipe. Ces héros mal assortis parviendront-ils à vaincre des démons ?

Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa

Une jeune noble a disparu lors d’une mission d’extermination de gobelins. Le Crève-gobelins et ses compagnons découvrent avec stupéfaction qu’une horde de monstres s’est établie dans une ancienne forteresse naine… où ils s’adonnent à un culte primitif et sadique ! Mais ce qui inquiète le Crève-gobelins, c’est leur chef : un adversaire bien plus fort et intelligent que tous ceux qu’il a affrontés jusqu’alors…

Kurokawa

Avis

Après 3 tomes riches en action, nous entamons un tome 4 très calme permettant de calmer un peu le jeu nous laissant souffler un peu le rythme du récit. Même le scénariste Kumo Kagyu le précise à la fin de ce dernier, il l’avait conçu comme un recueil de nouvelles où les intrigues s’imbriquent entre les différents volumes.

De plus, ce recueil permet de mettre en scène autant le personnage principal que les secondaires qui réfléchissent, agissent et vivent des situations inédites. Le scénariste nous tease un peu le tome 5 qui, chronologiquement, sera la continuité du tome 3.

Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa

Dans le tome 4, on retrouve le groupe du Crève-Goblins en mission de sauvetage pour récupérer une jeune noble ayant voulu jouer à l’apprentie aventurière en voulant chasser des Gobelins avec ses compagnons. Je laisse deviner le résultat et les conséquences, surtout quand on parle de ces bestioles.

Suite à une missive de la Vierge à l’épée impliquant évidemment des gobelins. Devinez qui a accepté sans réfléchir à la seule mention de ces pires ennemis sans se concerter avec ses compagnons ?

Le scénariste Kumo Kagyu nous livre un scénario mêlant suspense, épique avec un assaut d’une forteresse naine remplie de Gobelins et le combat contre le Paladin Goblin, de l’ humour avec les traditionnelles disputes entre l’Archère et Shaman Nain sans oublier les manques de tacts de Tranche-Barbe.

Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa

Encore une fois, le Goblin Slayer rayonne de charisme surtout dans ses combats contre ses ennemis jurés. On constate que ce dernier commence tout doucement à évoluer au contact des ses compagnons tout comme la Prêtresse à son contact.

Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa
Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa

Tout comme lui, ses ennemis évoluent au fur et à mesure comme le Paladin Goblin et les à côtés alors que selon lui, ce n’est pas normal. D’où la question, comment une telle évolution est-il possible pour une espèce telle que les Gobelins ? Est-ce ces « fameux » Dieux qui en sont la cause ?

Tellement de questions qui interpellent notre héros, l’obligeant sûrement aussi à revoir ses méthodes pour anticiper leurs futures évolutions.

Goblin Slayer © SoftBank Creative – Kurokawa

Conclusion

Kurokawa et le duo Kumo Kagyu/Noboru Kannatuki nous ont livré deux excellents tomes. Honnêtement, Goblin Slayer est un excellent titre qui reste toujours très passionnant à déguster.
Je trépigne d’impatience de lire le tome 6 . J’ai une chose à dire : Kurokawa, vite vite, je veux le prochain tome.

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Chroniqueur manga/anime/film d'animation/ Light Novel/Newseur/CM à la OMW Mes opinions regardent que moi Accesoirement Co-chef Fan d'Azur Lane et de Mobile Suit Gundam (sauf certains titres de la licence)
Partagez l'article :

Articles similaires