Le Renard et le petit Tanuki - Image de couverture
Par Mangy Le
Manga

Voilà un nouveau manga signé Mi Tagawa, l’auteur de Père & Fils, une œuvre très appréciée d’une partie de la communauté Otaku. Aujourd’hui, le mangaka revient avec le Renard et le Petit Tanuki qui est un retour littéralement triomphal aux éditions Ki-oon. Le second tome sort le 4 mars 2021.

Le Renard et le Petit Tanuki – Informations générales

  • Auteur : Mi Tagawa
  • Maison d’édition japonaise : Mag Garden
  • Date de première parution au Japon : 2018
  • Nombre de tomes au Japon : 3 (en cours)
  • Maison d’édition française : Ki-Oon (Collection Kizuna)
  • Date de première parution en France : 2020
  • Nombre de tomes en France : 1 (en cours)
  • Public : Tout public / Josei
  • Genre : Tranche de vie, Fantastique, mythes japonais
  • Résumé de l’éditeur : Il était une fois Senzo, un renard surpuissant craint de tous les animaux, qui semait la terreur sur son passage… A tel point que les Dieux, pris d’une vive colère, le plongèrent dans un profond sommeil… 300 ans plus tard, à notre époque, ils décident de l’en sortir… À une condition ! Privé de sa force destructrice, le voilà chargé d’une mission spéciale : élever le petit tanuki Manpachi pour faire de lui un digne serviteur de la déesse du soleil. Manpachi a été rejeté par sa famille car il possède des pouvoirs immenses, qu’il a encore du mal à contrôler. Allergique à toute autorité, Senzo refuse de s’embarrasser d’un disciple, aussi mignon soit-il… Sauf qu’au moindre signe de rébellion, il est parcouru d’une douleur insoutenable ! Le voilà bien obligé d’accepter le marché.
  • Prix de vente : 7,90€
Le renard et le petit Tanuki - Promotion Ki-oon
Le renard et le petit Tanuki – Promotion Ki-oon – Mi Tagawa

Finalement, que vaut ce premier tome?

De nouveau, Mi Tagawa nous plonge dans le Japon traditionnel avec les mythes et le folklore du pays du Soleil Levant. Son style de dessin est splendide à tous les niveaux. Les personnages sont adorables, aussi bien les humains que les animaux. Chacun est bien distinct et a ses propres caractéristiques. On voit bien que Senzo est un gros dur avec sa couleur noire et ses tâches qui lui donnent un air menaçant. Manpachi, lui, ressemble à un benêt tout mignon ! Candide et naïf, il est incroyablement attachant. Bref, on craque pour leurs bouilles à coup sûr ! Et les personnages secondaires, Tachibana le chien, ou Koyuki la renarde blanche sont très intéressants.

La mission de Senzo s’annonce compliquée. Il n’a absolument pas envie de s’occuper de Manpachi et souhaite se venger des Dieux et de leurs serviteurs. Le petit Tanuki, quant à lui, doit découvrir le monde ainsi que ses pouvoirs. Sa maladresse est absolument craquante.

Pour l’instant, ce premier tome pose le décors et les rôles de chacun avec des petites histoires qui s’ajoutent à la trame principale. C’est simple et linéaire, mais cela apporte encore plus de charme à l’œuvre. Ici, Mi Tagawa crée à nouveau un ensemble « père/enfant », même s’il n’existe aucun lien de parenté entre les deux protagonistes. L’évolution de leur relation tout au long de ce volume est fantastique. Tout ne se passe pas en un clin d’œil, chacun doit s’apprivoiser.

Ce volume est un véritable baume au cœur au milieu de cette année 2020. C’est un sans faute. Je recommande sans hésiter et je suis impatiente de lire la suite ! Rarement un premier tome m’a autant accrochée.

Bonne lecture!

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World !

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Partagez l'article :

Articles similaires