pub coffret collector the breaker meian
Par Ryouketsu Le
Manga

Bienvenue dans cette découverte et critique du premier coffret collector du manhwa (terme désignant les manga d’origine coréenne) The Breaker. Une série ayant débuté en 2007 en Corée du Sud. Parue dans notre chère contrée en 2011, il est aujourd’hui édité chez l’éditeur Meian éditions.

The breaker tome 01

INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Titre original : 브레이커
  • Titre en France: The Breaker
  • Origine :  Corée du Sud
  • Année VF : 2011
  • Type : Shonen
  • Genres : Action – Comédie
  • Thème : Arts martiaux
  • Scénariste : Jeon Keuk Jin
  • Dessinateur : Park Jin Hwan
  • Éditeur VO : Daewon
  • Éditeur VF : Meian éditions
  • Nb volumes VO : 10 (Terminé)
  • Nb volumes VF : 10 (Terminé)
  • Prix : 7.95 €
  • Prix du coffret Collector : 49.95 € (Achetable Ici)
  • Âge conseillé : 12 ans et +

Synopsis

Un nouveau professeur, Chunwoo, arrive dans l’école. Dragueur incorrigible à l’attitude égoïste, le mauvais traitement que subit l’un de ses élèves va pourtant le mener à lui dévoiler une parfaite maîtrise des arts martiaux. Shinwoo, le jeune élève maltraité, fera tout ce qu’il peut pour devenir son disciple, au grand dam de ce dernier. Une organisation d’artistes martiaux sera prête à tout pour défier Chunwoo et de nombreux combats se préparent…
Techniques ultimes, dépassement de soi, drague et humour sont les clés du succès de The Breaker qui a littéralement envahi le marché coréen.

La collector

Le coffret se compose de 5 éléments différents:

  • La boite offrant une ouverture en glissière que je trouve très pratique, car cela permet de pouvoir ouvrir et fermer la boite sans avoir à forcer et ainsi garder le coffret dans un état impeccable ;
  • Des 10 tomes que comprend la série ;
  • De 4 artworks dont 3 reprenant les couvertures de certains des tomes ;
  • D’un poster ayant pour illustration la couverture du tome 1 ;
  • D’un artbook de 70 pages reprenant les illustrations présentes au début de chacun des chapitres, ainsi que d’illustrations originales.

Personnages principaux

Yi Shi-woon est un jeune lycéen étant le souffre douleur des brutes de sa classe. Après avoir été sauvé d’une tentative de suicide par son nouveau prof d’anglais, il découvre qu’il est en réalité un maître d’arts martiaux. Il décide de changer et de devenir quelqu’un qui peut protéger les autres (dont son amie d’enfance qui est sur le point d’être la cible des brutes de l’école) et demande alors à son prof de le prendre en tant que disciple.

han chun woo

Han Chunwoo est un professeur énigmatique qui arrivera dans le lycée en tant que professeur d’anglais. Cependant, il cache un secret… Il est le guerrier le plus puissance du Murim (organisation secrète régnant sur les arts martiaux), mais il est tombé en disgrâce en gagnant un tournoi organisé par le celui-ci. En rentrant voir son maître, il se retrouve nez à nez avec les sages régnant sur le Murim et les voient ordonner à son maître de mourir pour excuser les fautes commises par son disciple (Chunwoo). Une seule idée le poursuivra durant sa vie, se venger! Souhaitant passrt incognito, il essaie de faire profil bas, mais son amour pour la gente féminine et le fait d’utiliser les arts martiaux feront vite que Shi-woon lui demande de le prendre pour disciple.

Mon avis personnel

Au départ, Chunwoo vous fera penser à un personnage très connu de l’univers du manga japonais. Si je vous dis, un professeur qui aime la compagnie des jolies filles, qui sauve un de ses étudiants d’une tentative de suicide et en profite pour détruire la voiture du sous-directeur du lycée où il travaille ? Hé oui, Onizuka du manga GTO (Great Teacher Onizuka).

Mais heureusement, cette comparaison n’apparaît que dans le début de l’œuvre comme une sorte de clin d’œil. Une fois la présentations des différents personnages finie, on se retrouve vite plongé dans le monde des arts martiaux. Surtout une fois que la couverture du personnage de chunwoo est découverte et que ceux qui le recherchaient le retrouvent.

Au départ, vous aurez du mal à vous faire aux noms des techniques qui n’ont pas été traduites depuis le Coréen dans les 3 premiers tomes, mais étonnamment, une fois quelles disparaissent pour être traduite, limite, on se demande si de ne pas les traduire n’aurait pas fait plus authentique et que cela nous permettait de plus se plonger dans l’histoire. Et au final, on se retrouve vite dans une histoire de vengeance contre l’organisation d’arts martiaux, mais aussi de la fierté d’un maître d’arts martiaux d’enseigner à son disciple.

combat the breaker

Au niveau du dessin, l’impression de puissance dans le graphisme des attaques et le fait que les dessins d’action soient souvent sur des pages pleines voire même des doubles pages est très plaisant et nous fait vite plonger dans les combats. Le personnage de Chunwoo joue aussi beaucoup dans l’histoire, son état psychologique naviguant souvent entre la noirceur de la vengeance et la fierté d’enseigner les arts martiaux à quelqu’un qui lui ressemblait quand il était jeune, se placera souvent dans la gestion des combats ou de ses relations avec ses opposants. De même de Shi-woon, sa pensée de vouloir devenir plus fort pour protéger ceux qui lui sont chères surprendra plus d’une fois ses adversaires habitués à vivre sous le régime de la loi du plus fort.

Et la fin de ce manga, une fin comme je les aime. Bien sûr, je ne vous la spoilerais pas, mais j’aime quand une fin se déroule à la fois avec de l’action, mais aussi des sentiments, tout en laissant ouverte l’histoire à une suite. On sent que l’auteur était désireux de continuer son histoire.

En conclusion

Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce manga. N’étant pas adepte des manhwa à la base, j’avoue que celui-ci m’a beaucoup surpris et m’a donné très envie de lire la suite. Je le conseille à tous les fans de manga d’action et d’arts martiaux qui ne veulent pas juste de la baston. Bonne lecture à tous !

Bonjour à tous, c’est Ukato ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

OMW Community (Notre site communautaire créé spécialement pour vous !)
Facebook (Likez notre page et suivez-nous !)
Twitter (Pour suivre Ukato et les rédacteurs !)
Youtube (Pour voir nos vidéos et nos Let’s Play !)
Twitch (Pour voir nos streams Jeux-Vidéos. Vous pouvez également en faire partie !)
Discord (Pour discuter avec nous)
uTip (Pour nous soutenir de façon gratuite en regardant 30 pubs par jour)
Tipee (Pour nous soutenir dans nos autres projets)

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur
OtakusMafiaWorld !

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

24 ans, Rédacteur Japon et couteau suisse du site. Grand fan la culture et de l'histoire du Japon.
Partagez l'article :

Articles similaires