La gameuse et son chat - Promotion - Wataru Nadatani - Editions Doki-Doki
Par Mangy Le
Manga

Le troisième volume de l’œuvre « La gameuse et son chat » vient de sortir ! Après un bon début, voyons ce que ce nouvel opus nous propose. Que peut bien inventer Kozakura pour s’en sortir avec son chat, Omusubi ? Réponse tout de suite !

La Gameuse et son Chat – Informations générales

  • Auteur : Nadatani Wataru
  • Maison d’édition japonaise : Shôgakukan
  • Date de première parution au Japon : 2019
  • Nombre de tomes au Japon : 5 (en cours)
  • Maison d’édition française : Doki-Doki
  • Date de première parution en France : 2021
  • Nombre de tomes en France : 3 (en cours)
  • Date de sortie du prochain tome : 07/07/2021
  • Public : Shonen – Shojo
  • Genre : Comédie – Slice of Life – Animaux – Jeux vidéo
  • Résumé de l’éditeur : Comment survivre à l’arrivée d’un chat quand on ne vit que pour les jeux vidéo ? Kozakura, 29 ans, célibataire et fière de l’être. Son but dans la vie : consacrer la moindre minute de son temps libre aux jeux vidéo. Mais voilà qu’un nouveau joueur fait son apparition dans sa vie : un petit chat tout ce qu’il y a de plus réel, qui va bien l’occuper entre deux parties… Car cohabiter avec un félin plein de vie, ce n’est pas pour les petits joueurs, et la gameuse va le découvrir à ses dépens ! 
  • Prix de vente : 7,50€
La gameuse et son chat # 3 - Wataru Nadatani - Editions Doki-Doki
La gameuse et son chat # 3 – Wataru Nadatani – Editions Doki-Doki

En conclusion, que vaut ce troisième tome ?

Bon, on ne va pas se mentir, cette série n’a clairement pas vocation à avoir une intrigue complexe et travaillée. Elle a uniquement pour but de nous faire passer un bon moment sans prise de tête. En effet, nous sommes toujours sur un format de recueil de petites histoires avec le point de vue du chat en fin. Ça fonctionne, c’est sympa et sans prétention. L’auteur a encore réussi à trouver des astuces pour relier les comportements du félin aux jeux vidéos dont Kozakura est si fan. Et, pour les non gameur, il y a quelques explications. Ça sera moins drôle pour ceux n’ayant pas le minimum du vocabulaire des joueurs, mais ça peut être une bonne lecture tout de même. Ses appréhensions et les parallèles que l’héroïne peut faire sont vraiment bien trouvés et tombent bien. Il y a une maîtrise de ce point de vue.

On est encore limités niveau personnage. Mais bon, le duo Kozakura/Omusubi fonctionne et distrait correctement pour le moment. Il n’y a pas vraiment besoin d’ajouter autre chose pour le moment. Mais si cela reste ainsi, on risque d’avoir vite fait le tour. Dans un sens, j’espère que cette œuvre ne sera pas à rallonge pour éviter que le lecteur ne finisse lassé.

Les graphismes restent dans la même lignés. En ce qui concerne les animaux, les jeux et les consoles, tout est très détaillé. Pour le reste, on est sur du basique. Ça reste agréable à lire, mais ce manga n’est pas d’une beauté à toute épreuve.

Finalement, on est sur une série sympa, mais sans plus. Et elle ne se destine pas à davantage. Elle n’en a pas la prétention non plus j’ai l’impression. Nous avons une lecture plutôt sympathique et drôle.

Bonne lecture !

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires