_je_suis_un_assassin_et_je_surpasse_le_heros_promotion
Par Mangy Le
Manga

Comme vous commencez à en avoir l’habitude, voici à nouveau une critique d’Isekai avec « Je suis un Assassin (et je surpasse le héros) » publié aux éditions Doki Doki ! Le troisième tome, dont vous pouvez retrouver la couverture plus bas, est prévu pour le 03 février 2021.

JE suis un assassin (et je surpasse le héros) – informations générales

  • Oeuvre originale : Matsuri Akai
  • Conception des personnages : Tozai
  • Dessin : Hiroyuki Aigamo
  • Maison d’édition japonaise : Overlap
  • Date de première parution au Japon : 2019
  • Nombre de tomes au Japon : 3 (en cours)
  • Maison d’édition française : Doki Doki
  • Date de première parution en France : 2020
  • Nombre de tomes en France : 2 (en cours)
  • Public : Shônen
  • Genre : Isekai, Fantastique, Action, Aventure
  • Résumé de l’éditeur : Victimes d’un complot, et si leur seul espoir était entre les mains d’un assassin ?
    Appelé avec ses camarades de classe dans un autre monde, Akira Oda se voit attribuer les caractéristiques d’un banal assassin du fait de sa discrétion. Mais ses compétences vont se révéler bien plus grandes que celles d’un héros. Très vite, Akira commence à avoir des doutes sur le roi qui les a fait venir dans cet autre monde et il va devoir mettre en pratique ses compétences d’assassin pour élucider le mystère… et découvrir la conspiration qui est en train de se tramer !
  • Prix de vente : 7,50€

Au final, que valent ces deux premiers tomes?

Si cette œuvre est assez classique dans son genre, elle reste une agréable lecture. De ce fait, les choses s’enchaînent relativement rapidement et les premiers antagonistes sont clairement désignés dès les premiers chapitres. Malheureusement, quelque chose de malsain se trame au sein du Royaume des Humains et la famille royale compte bien se servir de jeunes étudiants japonais fraîchement invoqués. Profitant de leur ignorance et de leur naïveté, le Roi et la Princesse semble échafauder un plan machiavélique.

Question personnages, on est relativement limité pour le moment avec Akira, le protagoniste, Tsukasa « le héros », Saran, le commandant des chevaliers, et Amélia la mystérieuse elfe. Pour le moment, il est difficile de s’attacher à eux étant donné que l’auteur s’est surtout axé sur la mise en place de l’univers et de la trame scénaristique. Toutefois, je pense que cela finira par arriver.

Les graphismes sont beaux. De ce point de vue, il n’y a pas de reproche à faire. Le découpage correspond bien au style de l’œuvre et rend les scènes de combat dynamiques.

Pour conclure, le début de ce manga laisse présager une suite agréable. Cet Isekai ne se distingue pas non plus par son originalité. Cependant, ceux qui apprécient le genre devraient adhérer sans aucun souci.

Bonne lecture!

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World !

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Partagez l'article :

Articles similaires