Iruma à l'école des démons - Image de couverture - Editions Nobi Nobi
Par Mangy Le
Manga

Le dernier volume de la série « Iruma à l’école des démons » est publié depuis le 17 mars dernier et le premier épisode de la seconde saison a été diffusé en Simulcast le samedi 17 avril sur Crunchyroll. En sachant que la première saison s’est arrêtée exactement à la fin du cinquième tome, j’étais impatiente de découvrir ce nouvel opus d’une de mes séries Doudou. Et je dois avouer que je ne suis pas déçue !

Iruma à l’école des démons – Informations générales

  • Auteur : Nishi Osamu
  • Maison d’édition japonaise : Akita Shonen
  • Date de première parution au Japon : 2017
  • Nombre de tomes au Japon : 21 (en cours)
  • Maison d’édition française : Nobi Nobi !
  • Date de première parution en France : 2020
  • Nombre de tomes en France : 6 (en cours)
  • Date de sortie du tome suivant : 19/05/2021
  • Public :  Shonen, plus de 11 ans
  • Genre : Comédie, démons, Aventure, Fantastiques
  • Adaptation animé : Crunchyroll
  • Résumé de l’éditeur : Un jour, le jeune Iruma devient, bien malgré lui, le petit-fils adoptif d’un papy démon excentrique. Une nouvelle vie commence alors pour lui à Babyls, une école peuplée de monstres en tout genre, où personne n’a jamais vu d’humain mais tout le monde rêve d’en dévorer un ! Et entre les démons qui le défient en duel, les succubes extravagantes et les épreuves scolaires mettant sa vie en péril, Iruma ne pourra compter que sur un atout : sa gentillesse désarmante. Mais comment un humain au bon cœur va-t-il pouvoir survivre dans cet enfer ?!
  • Prix de vente : 7,20€
Iruma à l'école des démons - 6 - Nishi Osamu - Editions Nobi Nobi
Iruma à l’école des démons – 6 – Nishi Osamu – Editions Nobi Nobi

Au final, que vaut ce sixième tome ?

Ce sixième volume tant attendu, bien qu’il ne soit pas forcément aussi excellent que les cinq précédents, n’est pas une déception en soit. Amélie est un personnage très intéressant et elle prend enfin une grande importance car ce tome se concentre sur elle et sa relation avec Iruma. Les quelques scènes humoristiques sont très bien placées et nous avons un arc scénaristique constituant un tome entier. Je suis ravie de voir qu’on s’éloigne vraiment des mini-histoires des trois premiers opus sans ligne directrice véritable vers des arcs courts et plaisants. Après qu’on se soit intéressé au phénomène Diablodole, on accorde de l’importance au Bureau des Elèves ! Et oui, Amélie découvre une « facette » cachée d’Iruma et refuse de laisser les choses telles quelles ! C’est parti pour une formation infernale !

En ce qui concerne les personnages, il faut savoir que l’intégralité du BDE est présenté, même si tous les intervenants ne sont pas directement nommés. L’auto-proclamé rival d’Amélie, Roméard Ronové fait également une apparition remarquée ! Arrogant et égocentrique, il est drôle pour le lecteur, mais un obstacle pour le BDE ! On s’éloigne enfin de la classe du protagoniste et de son groupe d’amis pour s’intéresser à d’autres personnages. Et c’est très plaisant ! De leur côté, Alice et Clara apparaissent quelque peu, mais elles n’ont pas vraiment une incidence dans ce tome. On sépare un peu le trio infernal, même si je n’ai pas de doute que ce n’est que pour mieux se retrouver !

Les graphismes gardent toute leur qualité. Comme toujours, certaines planches sont vraiment travaillées et plaisantes à regarder. Le style de l’auteur est préservé. Pour conclure, les arcs courts prennent vraiment leur envol. On développe d’autres aspects de la vie d’Iruma en Enfer et cela apporte vraiment une richesse à l’univers.

Bonne lecture!

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires