Par Ayano Le
Anime

PRésentation

Fate/Grand Order : Zettai Majuu Sensen Babylonia est l’adaptation animée provenant du célèbre jeu mobile à gacha: Fate Grand Order, retraçant plus précisément la septième singularité, Babylonia. 

Synopsis 

En 2017, la fondation de Chaldea rassemble un grand nombre de chercheurs et universitaires issus des milieux magiques et scientifiques au sein de l’organisation dans le but de préserver la civilisation humaine. Cependant, leurs calculs ont prédit que l’humanité s’éteindrait en 2019. La cause de cette tragédie proviendrait d’anomalies apparues à différentes périodes de l’histoire passée que l’on appelle “Singularité”. 

Ritsuka Fujimaru, seul et unique Master restant à Chaldea, accompagné de sa partenaire Mash Kyrielight devenue un demi-servant ont pour mission d’intervenir dans ces Singularités dans le but de les réparer.

Après avoir rétabli la Singularité de Camelot, nos deux personnages principaux sont envoyés dans la civilisation antique la plus ancienne de l’histoire de l’humanité, la Mésopotamie. 

En arrivant, ils constatent que des bêtes démoniaques parcourent le pays en attaquant les villes.

La dernière défense de l’humanité, Uruk, est une ville fortifiée, jouant le rôle de ligne de front dans la bataille contre les bêtes. Ce dernier est commandé par le roi des héros, Gilgamesh, qui a demandé l’aide d’Esprits Héroïques afin de protéger la ville aux côtés de ses soldats. C’est à leurs côtés que Fujimaru et Mash vont devoir protéger Uruk et ainsi, vaincre l’Alliance des trois Déesses dont le but est d’éradiquer l’humanité…


Alors que la fin de la singularité approche à grand pas, il était inconcevable pour les plus grands fans d’entre vous qu’une critique ne puisse sortir sur ce sujet.


« Faut-il réellement avoir vu tous les précédents Fate avant de s’attaquer à celui-ci ? »

Allant du fan assidu jusqu’au novice, tout dépend de votre parcours dans cet immense univers.

En effet, il est possible de suivre cette nouvelle saison sortie tout droit du jeu mobile sans avoir suivi les précédents, mais cependant recommandé de débuter en prenant quelques notions en connaissance.

Accompagné par le premier épisode nous introduisant le concept de rayshift et des singularités, CloverWorks nous emmène en voyage vers la Mésopotamie ancienne avec des paysages donnant tout de suite l’ambiance de cette mystérieuse époque.

Une animation à la hauteur des attentes

Réalisé par le studio CloverWorks et soutenu par Digital Frontier et GEMBA pour la 3D, Fate Babylonia nous offre une animation surprenante et dynamique lors des scènes d’actions. 

Fate/Grand Order Absolute Demonic Front: Babylonia – Ending 1 version 2

Accentuées par les ost sous la direction des compositeurs Keita Haga et Ryo Kawasaki, les différentes musiques nous transportent avec les personnages de la scène durant les différentes étapes de leur périple et moments de joie comme de tristesse, offrant aux spectateurs une bonne immersion dans la Mésopotamie aux côtés de Ritsuka et Mash.

Fate/Grand Order Absolute Demonic Front: Babylonia Short Trailer Uruk version

Un mot de fin ?

En tant que fan inconditionnée de la série des Fate et grande joueuse de FGO, il m’était impensable de passer à côté de ce plaisir visuel respectant l’histoire du jeu. 

Les musiques accentuent parfaitement l’ambiance de chaque évènements, sans parler des openings et endings que j’ai adoré. 

En ayant bien prise compte l’histoire avant de me lancer dans ce visionnage, je recommande vivement aux joueurs encore réticents de se lancer dans l’aventure afin de redécouvrir vos personnages favoris en action !

Mon avis peut sembler subjectif sur cette présentation, mais mon objectif lui est de transmettre ma passion !

Ayano

C’est sur cette note que je vous laisse découvrir ou redécouvrir pour certains ce trailer !

Sources:

http://en.cloverworks.co.jp/works/fgo7/

https://www.wakanim.tv/fr/v2/catalogue/show/520/fategrand-order-absolute-demonic-front-babylonia

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice, mes passions sont sans limites et mon regard complètement à l'ouest.
Partagez l'article :

Articles similaires