Par Ryu Shijou Le
Manga
4ème mur… Brisé ! Au départ du Journal.

RéaliSé par les personnages !

Le numérique comme arme avec un journal ?

Je vous parlais précédement de la serie « Egrégor » aux Edition Meians au travers de mon article sur notre site. Mais un journal a fait son apparition entre temps…

Et il faut croire qu’un gros projet se situe derrière ce titre, ainsi que les idées originales de Meian pour avancer sur la vague du numérique en proposant un contenu gratuit pour arriver à joindre les lecteurs dans leurs esprits et les attirer vers cette oeuvre ! Un pari au mieux osé ? Mais Ô combien dans l’ère de notre temps. Et cela commence par une vidéo montée où Foa, l’un des protagoniste sera notre interlocuteur privilégié.

Brisant le 4ème mur, il nous racontera donc pensées… Aventures… Et d’autres choses ! Plongeons ensemble donc dans cette drôle de manière de présenter une série.

Pour vous rendre compte de cette petite prouesse… Je vous invite à regarder la courte vidéo de mise en situation :

Cliquez ici.

Analyse de la vidéo :

Un plan d’écriture, un encrier à l’ancienne d’argent, une plume… Et deux mains, deux bras qui sont au travail d’écriture. L’ambiance est silencieuse, on n’entend que le crissement de la plume sur le papier. Une lumière vacillante, menaçant de s’éteindre à un moment inattendu est présente… Une magnifique mise en abîme dans le monde sombre qui se trouve être celui de Egrégor.

On distingue les premiers mots « Bonjour à tous, c’est Foa ! ». Le ton est donné : Il nous parlera à nous. Pas à quelqu’un dans son univers, mais à nous lecteur. Il veut nous impliquer, nous faire sentir que ce journal n’est que pour nous ! Ou alors… Il faudra lire plus en avant pour découvrir ce que cela donne… Est-ce vraiment que pour nous ? La curiosité nous fait aller plus avant dans le journal… Et à la fin de la vidéo, nous avons donc cette page qui s’ouvre… Et nous laisse devant :

On a juste envie de le lire non ? Tournons les pages de ce journal !

Cliquez ici.

Premières pages, première impression :

Foa nous explique d’emblée le travail à fournir pour une oeuvre manga : Créateur, dessinateur, scénariste… Mais aussi éditeur et d’autres acteurs, tels que les personnages de l’oeuvre sont cités. Foa continue de briser plus avant le 4ème mur en nous parlant directement… Mais…

Il se met à parler de lui, conscient qu’il se trouve dans une oeuvre de fiction, sorti de la tête de quelqu’un. Que ses actes, ses gestes et faits ne seront pas de lui directement ! Il a conscience de l’inéluctable de sa situation. Mais… Non. Il ne l’accepte pas, il veut garder la main sur son destin, sa voie. Sa volonté reste forte.

Dernier aperçu pour ne pas flouer les édition Meian et leur projet.

Non ! L’auteur n’aura pas la main sur tout ! Et Foa veut nous expliquer ce que les auteurs passeront sous silence (volontairement ou par manque de temps/place dans les planches…) dans l’oeuvre principale et sans détour ! On restera crû, autant que l’histoire principale. Et cela commence par un instant que l’on veut, ressent, privilégié avec Foa qui nous parle à nous et nous fait confidence de ses pensées et envies intimes. Rien d’autre. Cette promiscuité, plus que tout, nous attache plus au personnage (peut-être… même plus que son malheur lui étant arrivé dans le manga…) et va faire son effet.

Et… Une des mauvaise claque arrive. Nous posant une question : Est-ce pour éviter un spoil? Ou nous inciter à acheter la série ? Ou ce journal n’est destiné qu’aux lecteurs du manga principal ?

Voilà qui coupe net l’élan… Ou la renforce ? Chacun son opinion.

Réflexion faite…

La question peut être posée légitimement. Mais… Elle tombe sous le sens ! Au vu de l’univers, de l’histoire, et comme on parle du tome 2… Il faut donc la connaissance de la première partie de l’histoire. Comment sont arrivés là les personnages ? Pourquoi ? Qui ? Où ?

Non. Ce n’est pas que marketing ! C’est logique et bien fait ! Pas de spoil (pour les personnes contre cela !), pas de marketing outrancieux. Juste… Une action bien réfléchie.

Après… Peut-on se poser une autre question ? Et si… Ce journal était fourni en plus dans les tomes ? Et si chaque partie du journal, qui correspond à un moment précis du manga n’était pas rajouté au tome en question ? Les premières parties de ce journal étant à la suite du tome 2, pourquoi ne pas avoir mis ce journal avec le tome 3 ? Est-ce une économie pour l’éditeur ? Pour l’acheteur ? Après tout un élément gratuit étant toujours le bienvenue… (Surtout par les temps qui courent…) Mais… Cela n’enlève-t-il pas un peu à la magie du journal ? Ou au contraire… Cela joue-t-il en sa faveur ?

Cela restera bien sûr, à l’appréciation de chacun ! Car quid du prix si on ajoutait un petit extrait du journal à chaque manga ? Quid de comment ? Un petit livret indépendant et donc qui se perdrait et punirait la collection des plus chevronés ? Ou dans le manga… Et ainsi « gâcherait » le récit principal ? Je pense que les éditions Meian ont eu pas mal de questions à se poser aussi sur ces détails ! (Et bravo d’avoir tranché !)

Les âmes de collectionneurs et fans vont cependant devoir trouver une parade pour garder ce journal à portée de main… (Ou patienter que Meian sorte une nouveauté…).

En conclusion ?

Avant de laisser Foa prendre la parole et avoir le dernier mot…

Ce journal sera un lien, assuré entre les lecteurs et l’œuvre. Le (ou les ?) personnage sera notre interlocuteur à nous. Et personne ne pourra nous le voler… Sauf le destin ? Ou l’histoire ? Est-ce que Foa aura la main définitive sur ce qu’il veut ? Sa vie ? Ou juste ses pensées ? Est-ce que les auteurs vont mettre leur grain de sel ? La lecture des deux premiers chapitre (Jour 2 et 3 après la moisson) ne laisse rien présagé. Mais on comprend que… Cet univers sera bien plus vaste, profond pour nous… Et qu’un grand plongeon dans le journal nous apportera la réponse à quelques questions qui pourront survenir dans le futur…

Je laisse donc Foa vous donner ses derniers mots, avant de replonger dans son écriture et sa vie…

Ainsi soit-il.

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Amateur de manga de tout style... Du Hentaï au Shojo pour jeune fille... Je ne me base pas sur un auteur ou un style pour lire... Mais sur le scénario avant tout. Grande base personnelle en tome lu et possédé, je parlerai des oeuvres avec un regard commun. Je ne suis pas un pro de la critique ni de l'analyse... Mais je resterai impartial !
Partagez l'article :

Articles similaires