Dahliya, artisane magicienne promotion
Par Mangy Le
Non classé

Il y a de plus en plus de manga Isekai qui apparaissent dans l’hexagone. Si beaucoup se ressemblent, on peut y retrouver des pépites originales telles que « Cautious Hero » ou encore « So I’m a Spider so what ? » . C’est également le cas de « Dahliya, artisane magicienne », publié aux éditions Komikku. Le troisième tome n’a cependant pas encore de date de sortie annoncée.

Dahliya, artisane magicienne – Informations générales

  • Dessin : Megumi Sumikawa
  • Scénario : Hisaya Amagishi (Tiré du roman Madôgushi dariya wa utsumukanai – kyô kara jiyû na shokunin raifu publié aux éditions Kadokawa)
  • Character Design : Kei
  • Maison d’édition japonaise :Mag Garden
  • Date de première parution au Japon : 2019
  • Nombre de tomes au Japon : 3 (en cours)
  • Maison d’édition française : Komikku
  • Date de première parution en France : 2020
  • Nombre de tomes en France : 2 (en cours)
  • Public : Josei
  • Genre : Romance, Isekai, fantastique
  • Résumé de l’éditeur : Dans le royaume d’Ordine, où magie, slimes, alchimie et autres fantaisies inscrites dans nos contes existent bel et bien, une japonaise se réincarne sous le nom de Dahliya Rossetti, la fille d’un artisan d’objets magiques. Grâce à cette nouvelle chance, elle décide de vivre sa deuxième vie comme elle l’entend et sans regret. Elle réalise son rêve de créer des objets du quotidien en adaptant ceux de sa vie passée avec les techniques et la magie qui s’offrent à elle. Curieuse, obstinée, et toujours prête à aider les autres, ses souvenirs lui permettront de révolutionner les habitudes de ce nouveau monde féérique. Mais l’arrivée de Tobias Orlando, un nouvel élève de son père, va bousculer son avenir tout tracé.
  • Prix de vente : 7,99€
Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Au final, que valent ces deux premiers tomes ?

Comme indiqué plus tôt, ce manga s’éloigne de l’Isekai habituel par le contexte de l’histoire. Certes, Dahliya veut incorporer les objets de sa vie précédente dans son quotidien, mais elle ne se focalise pas uniquement sur cet état de fait comme ce qu’il peut se passer dans la Petite Faiseuse de Livres. Elle arrive à s’adapter au monde qui l’entoure pour créer des choses nouvelles. Cet univers est très travaillé dans le manga. Sa profession, tous les ingrédients énoncés et le fonctionnement des institutions de ce monde sont vraiment bien décris, sans que cela ne soit lourd.

En ce qui concerne les graphismes, ils sont agréables. Les décors sont détaillés lorsqu’il y en a. le design des personnages est sympathique également.

Justement, parlons en de ces personnages. L’héroïne principale est une jeune femme qui a passé l’intégralité de son existence à courber l’échine. Son souhait est de vivre sa vie comme elle l’entend, mais beaucoup de choses se mettent sur son chemin. Tobias Orlando en est un parfait exemple. Ce type est un véritable raté, ni plus ni moins, il multiplie les comportements de goujats à l’encontre de Dahliya. D’un autre côté, Irma, Marcella et Gabriella sont de véritables soutiens pour cette dernière afin de surmonter les épreuves lui barrant le chemin de ses ambitions. Wolfred, qui apparaît plus tard, sera aussi certainement un personnage central du manga dans le futur.

Petit bémol dans le premier tome, il m’est arrivé de tomber sur des fautes de français à deux reprises au cours de ma lecture. Ce qui est un peu dommage. Malgré cela, la traduction reste adaptée et agréable à lire. Il n’y a rien à signaler sur le second tome!!

Pour conclure, les deux premiers tomes sont vraiment sympathiques. L’univers est bien posé et représenté. Je lirai la suite avec plaisir. On se retrouve donc pour le troisième volume !

Bonne lecture!

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World !

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires