Dahliya, artisane magicienne - Promotion - Megumi Sumikawa - Hisaya Amagishi - Kei - Komikku Editions
Par Mangy Le
Manga

Le troisième volume de « Dahliya, artisane magicienne » est enfin paru en France. J’étais impatiente de mettre la main dessus et de vous en proposer une chronique ! C’est maintenant chose faite !

Dahliya, artisane magicienne – Informations générales

  • Dessin : Megumi Sumikawa
  • Scénario : Hisaya Amagishi (Tiré du roman Madôgushi dariya wa utsumukanai – kyô kara jiyû na shokunin raifu publié aux éditions Kadokawa)
  • Character Design : Kei
  • Maison d’édition japonaise :Mag Garden
  • Date de première parution au Japon : 2019
  • Nombre de tomes au Japon : 3 (en cours)
  • Maison d’édition française : Komikku
  • Date de première parution en France : 2020
  • Nombre de tomes en France : 3 (en cours)
  • Date de sortie du prochain tome : Inconnu (l’œuvre a rejoint le rythme de parution japonais)
  • Public : Shôjo – Seinen
  • Genre : Romance, Isekai, fantastique
  • Résumé de l’éditeur : Dans le royaume d’Ordine, où magie, slimes, alchimie et autres fantaisies inscrites dans nos contes existent bel et bien, une japonaise se réincarne sous le nom de Dahliya Rossetti, la fille d’un artisan d’objets magiques. Grâce à cette nouvelle chance, elle décide de vivre sa deuxième vie comme elle l’entend et sans regret. Elle réalise son rêve de créer des objets du quotidien en adaptant ceux de sa vie passée avec les techniques et la magie qui s’offrent à elle. Curieuse, obstinée, et toujours prête à aider les autres, ses souvenirs lui permettront de révolutionner les habitudes de ce nouveau monde féérique. Mais l’arrivée de Tobias Orlando, un nouvel élève de son père, va bousculer son avenir tout tracé.
  • Prix de vente : 7,99€
Dahliya, artisanne magicienne - #3 -Megumi Sumikawa - Hisaya Amagishi - Kei - Komikku Editions
Dahliya, artisane magicienne – #3 -Megumi Sumikawa – Hisaya Amagishi – Kei – Komikku Editions

Finalement, que vaut ce troisième volume ?

Tout d’abord, je craignais un peu en voyant les sujets abordés que la romance prenne le pas sur tout. Ce n’est pour le moment pas le cas. Dahliya continue de développer de nouvelles inventions qui s’apparentent à des appareils de notre monde. Et Wolf lui est d’une précieuse aide pour cela. En effet, il apporte un tout autre regard sur chaque création de la jeune femme. On s’intéresse également plus en détails au groupe d’expéditions punitives des démons. Et c’est super. Le manga manquait un peu d’action et cet ajout casse le rythme très paisible installé jusqu’à maintenant.

Ce tome se concentre beaucoup sur la relation entre l’héroïne et Wolf. Tous deux s’investissent énormément dans cette « amitié » et leurs proches ne sont pas dupes. Tobias Orlando réapparait, mais c’est son frère, Ireneo Orlando qui est plus intéressant. Je trouve que la propension des japonais à justifier les abus moraux et physiques par le fait qu’il existe une jalousie et un problème de confiance en soit chez l’abuseur assez déplacée… On se trouve dans une question culturelle quelque peu dérangeante. J’étais un peu agacée que Dahliya passe l’éponge sur tout et qu’elle continue de baisser la tête malgré le fait qu’elle affirme vouloir faire le contraire. Et les reproches que lui font ses amis… Il y a un clair manque d’empathie envers elle. J’en attendais plus de son cercle de proches. J’espère juste que notre protagoniste va enfin s’éloigner de ce penchant à se transformer en paillasson pour plaire aux autres.

Les graphismes, quant à eux, restent très beaux. En effet, je n’ai aucun reproche à réaliser de ce point de vue. Les décors, quand il y en a, sont travaillés. Enfin, nous avons une œuvre travaillé et un bel Isekai plein de potentiel.

Bonne lecture !

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires