Par SandRock Le
Manga

Il est temps de faire une critique de ce seinen phénomène qu’est One Punch Man. Le manga était, à l’origine, publié sur internet par un dénommé One. Vu l’engouement autour de ce dernier, Yusuke Murata (mangaka de Eyeshield 21) a voulu s’associer avec ce dernier, afin de réaliser une adaptation dans laquelle il deviendrait le dessinateur. Le format papier a commencé sa publication en 2012 et compte actuellement dix tomes. En France, c’est l’éditeur KUROKAWA qui le publie.

One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, Kurokawa
One Punch Man ©
Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, KUROKAWA

« Saitama est un jeune homme sans emploi et sans réelle perspective d’avenir, jusqu’au jour où il décide de prendre sa vie en main. Son nouvel objectif : devenir un super-héros. Il s’entraîne alors sans relâche, pendant trois ans, et devient si puissant qu’il est capable d’éliminer ses adversaires d’un seul coup de poing. On le surnomme désormais One-Punch Man. Mais rapidement, l’euphorie du succès cède place à l’ennui, car lorsqu’on est si fort, les victoires perdent de leur saveur… »

Bande annonce 01

 Bande annonce 02

La plupart des retours résume ce manga à un simple shônen sans prise de tête où un chauve en collant et avec une cape, détruit ses ennemis en un seul coup. C’est une vision assez simple mais efficace.

Cependant, j’ai constaté que pas mal de gens, comme moi, ont eu assez de recul pour découvrir ce qui fait vraiment le charme de ce manga. Ce seinen n’est pas un simple manga de baston mais une très belle parodie qui se moque « gentiment » de certains titres (Naruto, L’Attaque des Titans, Dragon Ball…).

Par exemple, l’acolyte et disciple auto-proclamé de Saitama, Genos, est le stéréotype classique du personnage de nekketsu/shônen, cherchant à se venger en devenant un cyborg (référence à son discours, dans le tome 01). Autre exemple, le ninja Sonic le Foudroyant nous donne l’impression d’être un mix entre Naruto et Sasuke du manga Naruto, par certains aspects.

One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, Kurokawa
One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, KUROKAWA
One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, KUROKAWA
One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, KUROKAWA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais, le point fort de ce manga est le personnage principal du nom de Saitama. C’est un héros blasé, voire un anti-héros par excellence. Son souhait le plus cher était de devenir un super-héros. C’est dans ce but qu’il s’est concocté un entraînement très spartiate :  « Cent pompes, cent abdos, cent squats et dix kilomètres de footing, tous les jours » pour devenir en trois ans seulement, un super-héros chauve pulvérisant ses adversaires en un coup. Malgré ce côté anti-héros, on s’attache facilement à ce personnage, grâce à son humour mais aussi par l’acharnement dont il fait preuve afin de trouver des ennemis à sa hauteur, dont le but est de combler un manque, tout en se démarquant de cette société sous-tutelle des super-héros.

Par moment, ce protagoniste me fait penser, dans un autre style, à Kenichi SHIRAHAMA du manga Kenichi, le Disciple Ultime chez le même éditeur. Tous les deux souhaitaient devenir fort pour diverses raisons, grâce à leurs efforts via des entraînements spartiates, contrairement à certains codes standards imposés par le marché du manga. Les fruits de leur entraînement ont eu des conséquences diamétralement opposées : Kenichi est devenu fort mais il a attiré l’attention d’ennemis encore plus forts. Alors que Saitama, lui est devenu fort, même trop et ne trouve plus aucun adversaire à sa hauteur.

One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, Kurokawa
One Punch Man © Yusuke MURATA, ONE / Shueisha, KUROKAWA
Kenichi, le Disciple Ultime © C Shun MATSUENA / Shogakukan, Kurokawa
Kenichi, le Disciple Ultime © Shun MATSUENA / Shogakukan, KUROKAWA

Un succès à double tranchant et cela pour plusieurs raisons :

  • Certes, c’est un bon manga mais le gros buzz autour de ce titre ne va-t-il pas, entraîner un gros retour de bâton sur le moyen terme, dès que la mode des super-héros (ex: cinéma avec les MARVEL et autres DC) sera passée, comme ce fut le cas avec certains titres comme l’Attaque des Titans et certains titres issus du JUMP par exemple ?
  • Sans l’adaptation animé et le buzz médiatique, l’engouement aurait-il été le même ? Je pense que oui, mais sa popularité n’aurait pas été la même. On l’aurait découvert, comme tous mangas lambda, sortis sans adaptation animé, licenciés en France donc, avec le plaisir de la découverte à l’ancienne.
ONE PUNCH MAN © Animedigitalnetwork.fr 2015
ONE PUNCH MAN © Animedigitalnetwork.fr 2015
  • Quand on sait qu’un des concurrents, notamment Ki-OON, a sorti en avril un autre manga de super-héros très axé shônen et issu du Weekly Shônen Jump se nommant My Hero Academia. Ce dernier bénéficie aussi d’une adaptation en animé et est diffusé en France. Est-ce que l’on assistera à une cohabitation entre les deux titres ou l’un des deux écrasera l’autre ?

my-hero-academia-ki-oon-annonce

Avis

Personnellement, j’ai aimé ces trois tomes, non pour le côté baston, mais plutôt pour le parti pris de la parodie du genre super-héros avec un personnage comme Saitama. Contrairement à l’adaptation animé qui m’a fait mourir d’ennui. Au vu des nombreuses parodies de shônens à succès, ONE PUNCH MAN est en quelque sorte un Monsieur Propre – ceux qui connaissent la pub sauront de quoi je parle – du manga qui dégraisse un peu le genre.

Je sais que ma critique ne fera pas l’unanimité voire pire. Je pense même m’attirer les foudres de certains fans hardcores insinuant que je ne m’y connais en rien. Je me base seulement sur mon ressenti, appuyé par mon expérience d’ancien lecteur de manga. Même sans l’adaptation animé, j’aurai acheté automatiquement ces tomes car ma curiosité et mon instinct me l’auront dicté. J’espère seulement que ce succès fulgurant n’aura pas d’effets secondaires sur les qualités de ce titre sur le moyen terme.

Lien utile :

ADN : Ici

Bonne lecture.

[Source : Ici]

Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Chroniqueur manga/anime/film d'animation/ Light Novel/Newseur/CM à la OMW Mes opinions regardent que moi Accesoirement Co-chef Fan d'Azur Lane et de Mobile Suit Gundam (sauf certains titres de la licence)
Partagez l'article :

Articles similaires