Chacun ses goûts- Machita- Editions Kana - Collection Big Kana
Par Mangy Le
Manga

Aujourd’hui, parlons de nourriture avec une petite série signée Kana : « Chacun ses goûts ». On se situe dans un seinen aux allures de Shojo. Le troisième volume sort en juillet 2021 pour les convaincus, dont je fais partie.

Chacun ses goûts – Informations générales

  • Auteur : Machita
  • Maison d’édition japonaise : Tokuma Shoten
  • Date de première parution au Japon : 2018
  • Nombre de tomes au Japon : 5 (en cours)
  • Maison d’édition française : Kana
  • Date de première parution en France : 2020
  • Nombre de tomes en France : 2 (en cours)
  • Date de sortie du prochain tome : 02/07/2021
  • Public : Seinen
  • Genre : Gastronomie – Slice of Life – Quotidien – Bento
  • Résumé de l’éditeur : Haruha est une jeune femme active, mais aussi une otaku qui préfère garder son argent pour les DVD, CD et figurines de ses séries préférées plutôt que de l’utiliser pour des vêtements ou de la nourriture. La pause midi, elle préfère la passer seule, pour pouvoir jouer à ses jeux et contempler ses personnages favoris sur son téléphone. Mais visiblement, cette façon de vivre paraît « triste », « à plaindre » et « bizarre » aux yeux des autres filles de son âge. Haru est pourtant heureuse de vivre ainsi et est dépitée que personne ne comprenne qu’elle puisse se sentir bien en ne vivant pas comme les autres jeunes femmes.
     Un jour, Haru rencontre une personne qui l’accepte toute entière, la pousse à rester telle qu’elle est, à changer de façon de voir les choses. Il s’agit d’Ao, un jeune homme travesti et bisexuel. De fil en aiguille, Haru et Ao sont amenés à cohabiter. Au sein de cette cohabitation, ils décident de se préparer mutuellement des bento, une fois par semaine.
  • Prix de vente : 7,45€

Finalement, que valent ces premiers tomes ?

Tout d’abord, je vous lance un avertissement important : Ne jamais lire ce manga le ventre vide ! En effet, on parle beaucoup de nourriture, même si celle-ci n’est pas non plus le centre de gravité de l’œuvre. On est sur un manga qui prône l’acceptation de l’autre et de ces différences. Ce qui est parfois difficile, surtout avec des personnalités aussi hautes en couleur que celles d’Haru et Ao. Ces deux volumes regroupent un ensemble de petites histoires où nos deux protagonistes doivent apprendre à se connaitre et à survivre en collocation. D’autant plus qu’ils ont un rythme de vie foncièrement différent. Si, pour le début, ça peut passer, je me demande si l’auteur va aller plus en profondeur et nous proposer quelque chose de plus poussé par la suite. Sinon, je crains que cela ne devienne lassant.

En ce qui concerne les personnages, nos deux héros sont des excentriques. Haru est une Otaku tandis qu’Ao est un homme dit « efféminé ». On est dans deux clichés très peu acceptés par la société japonaise. Ils sont un peu caricaturaux, mais rien de dramatique. Les personnages secondaires n’apparaissent que peu, mais ils remplissent leur rôle ce qui est le principal.

Les graphismes se rapprochent davantage du Shojo que du Seinen. Apprendre que ça en était un m’a beaucoup surprise, d’autant plus que les thèmes abordés ne sont pas si « adultes » que cela. On reste sur du superficiel. Cependant, les dessins sont harmonieux et soignés. Ce qui est un bon point et rend la lecture d’autant plus agréable.

En conclusion, on a un bon début. Mais je ne pense pas que ce système puisse tenir sur cinq tomes avant de lasser le lecteur. Il faut aussi développer davantage les personnages pour qu’ils soient moins caricaturaux. Donc, affaire à suivre !

Bonne lecture !

Bonjour à tous, c’est Ukato, merci d’avoir lu notre article ! N’oubliez pas de nous rejoindre et de nous suivre sur les réseaux sociaux :

N’hésitez pas à mettre un commentaire, ça fait toujours plaisir (Ici ou ailleurs ! )
À bientôt sur Otaku’s Mafia World

Ukato
OMW
Exprimez votre réaction
Like
Love
Haha
Wow
Sad
Angry

Rédactrice OMW depuis plus d'un an, je me spécialise dans les mangas, bien que je puisse me laisser aller à une critique jeu vidéo de temps en temps ! En ce moment, je suis obsédée par les Isekai, mais j'aime beaucoup les Shonen et les séries fantastiques.
Partagez l'article :

Articles similaires