La vidéothèque de Ryo_Saeba : Godzilla 1954, le film

Godzilla (Gojira, ゴジラ) est un film japonais de 1954, produit par le studio Tōhō et réalisé par Ishirō Honda. Il dure quatre-vingt dix huit minutes. Il est disponible en noir et blanc chez l’éditeur HK Vidéo depuis 2015.

Godzilla
Godzilla

Bande-annonce :

https://www.youtube.com/watch?v=VKrj1ymJzmo

 

Information complémentaire

  • Scénario : Ishirō Honda et Takeo Murata
  • Musique : Akira Ifukube
  • Photographie : Masao Tamai
  • Montage : Kazuji Taira
  • Décors : Satoshi Chuko et Takeo Kita
  • Production : Tomoyuki Tanaka
  • Budget : 175 000 dollars

 

Ishirō Honda est né le 7 mai 1911, à Tsuruoka dans la préfecture de Yamagata, et est mort le 28 février 1993, à Tokyo. Il est célèbre pour ses films de kaijū eiga, que l’on peut traduire littéralement par « film de monstre géant » . Godzilla est le premier film à lancer le genre.

Akira Takarada est un acteur japonais né le 29 avril 1934, à Chosun, en Corée. Il est connu pour avoir joué dans plusieurs films de science-fiction entre 1950 et 1960.

L’ère Honda est marquée par un Japon encore traumatisé par les bombardements atomiques. En effet pendant la Seconde Guerre mondiale, entre le 6 et le 9 août 1945, les États-Unis bombardent les villes de Hiroshima et Nagasaki faisant au total environ 240 000 morts, mais avec les retombés radioactifs, les victimes furent encore plus importantes.

Synopsis de Godzilla

Au large des côtes japonaises, plusieurs navires disparaissent mystérieusement. Alertées, les autorités dépêchent une expédition scientifique qui recueille les témoignages de pêcheurs terrorisés. Tous assurent avoir vu un monstre remonter du fond des mers. Lequel s’avère être un dinosaure réveillé par des explosions atomiques ? Rasant tout sur son passage, le saurien géant marche sur Tokyo obligeant les forces d’autodéfense à intervenir.

Avis

Le film possède une ambiance et une musique angoissante, pesante qui permet de compenser les effets spéciaux maintenant dépassés et de rendre plus monstrueux les actes de Godzilla.

Pour rajouter un effet de peur, le réalisateur a eu l’idée de faire bouger le monstre au ralenti, je trouve cela bien trouvé. Dans le film, les scientifiques disent que la Bombe H a créé Godzilla, qui détruit le Japon ensuite. Est-ce une coïncidence ou une sorte de vengeance de mère Nature ?

Conclusion

À voir au moins une fois, un chef-d’œuvre japonais à l’époque de sa sortie qui a lancé plein d’œuvres comme plus récemment Pacific Rim. J’ai beaucoup aimé mon visionnage, par rapport aux superproductions. Le côté psychologique est mis en avant comparé aux effets spéciaux. Les acteurs sont super bons et la musique est grandiose.

Acheter le film ici

Comments

commentaires