Telltale games : Tales from the Borderlands

Quèsaco ?

Après The Walking Dead et The Wolf Among Us, Tales from the Borderlands est un point’n’click épisodique tiré de la série de jeu vidéo Borderlands. Créé en partenariat avec Gearbox Software et 2K Games, respectivement les développeur et producteur de la série Borderlands; le premier épisode est sorti en novembre 2014 sur Android, iOS, Microsoft Windows, OS X, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One. Ici, les scénaristes n’ont rien perdu de leur talent mais comme tous les jeux de Telltale : âmes sensibles s’abstenir !

Synopsis

L’histoire se passe plusieurs années après les événements de Borderlands 2. Pandore est une planète qui se rapproche sensiblement de ce qu’on a pu voir dans Mad Max – Fury Road : la loi du plus fort est en vigueur.

Vous incarnez tour à tour Rhys (un manager chez Hyperion) et Fiona (une escroc professionnelle), deux personnages très différents avec des intérêts pas toujours en commun. Vous arrivez alors que nos deux personnages principaux se sont fait kidnappés par un mystérieux inconnu. Au fil des dialogues vous comprenez alors qu’ils racontent chacun leur tour leur péripéties sous forme de flash-back jouable.

Assez remonté contre son nouveau boss et némésis Hugo Vasquez, qui lui a piqué sa promotion ; Rhys, son meilleur ami Vaughn et Yvette décident de se venger en volant une clef de l’Arche, trésor de tous les trésors. Ils comptent bien faire échouer le deal de Vasquez tout en s’appropriant la gloire pour eux ! Toutefois, ils ne sont pas les seul à vouloir profiter de ce deal ! Fiona et sa jeune sœur Sasha ont elles aussi des vues sur le trésor !

 

Tales From the Borderlands
L’équipe de départ !

Les personnages (de droite à gauche) :

Sasha : Petite sœur de Fiona, très méfiante au début envers Rhys et Vaughn, c’est quelqu’un d’impulsif mais digne de confiance.

Rhys : Un manager chez Hyperion qui n’a jamais mis les pieds sur Pandore. S’étant fait reléguer au poste le plus minable de la station, il décide de se venger en volant une clef de l’Arche tout en faisant passer son patron pour un idiot.

Fiona : Une arnaqueuse professionnelle qui travaille avec sa sœur afin de se faire un peu d’argent et de survivre sur cette planète de fous.

Vaughn : Meilleur ami de Rhys, il se retrouve embrigadé dans cette histoire car il le suit dans toute ces aventures.

Certains d’entre vous retrouveront avec plaisir des personnages des opus précédents, comme Athéna, Claptrap ou ZerO.

Le Gameplay

Bon, on commence à avoir l’habitude du gameplay Telltale, qui est toujours excellent. Comme d’habitude, les scènes se séparent entre des scènes d’actions rapides et, au contraire, des scènes bien plus calmes de discussion ou de résolution d’énigmes. Les QTE (Quick Time Event) sont toujours aussi présents et efficacement introduits. Là encore, vous vous retrouverez à enchaîner une série de touche dans le bon ordre ou bien à marteler une touche pour que votre personnage puisse s’en sortir. Les scènes de recherche ne sont pas difficiles et rendues assez intéressantes grâce à l’œil cybernétique de Rhys qui lui permet d’analyser son environnement. Lors de ces instants, une nouvelle interface apparaît, ressemblant traits pour traits à celles des jeux Borderlands.

L'ECHO eye de Rhys est très utile pour analyser votre environnement !
L’ECHO eye de Rhys est très utile pour analyser votre environnement !

Des scènes à mourir de rire

Le jeu est réalisé sur un ton bien plus léger que Game of Thrones ouThe Walking Dead. Avec de nombreux passages hilarants et des twists complètement fous. Presque toujours, les actions/réponses les plus folles permettent au joueur d’avancer dans l’histoire. Cela devient presque un des objectifs du jeu : trouver la réponse/action qui donnera la situation la plus marrante. Comme toujours, les discussions avec les autres personnages ont une place très importante, et vos rapports avec eux influenceront le jeu. Notez bien que vous n’aurez que quelques secondes pour répondre ! Les développeurs se sont inspirés de la vraie vie pour rendre les dialogues réalistes et dynamiques, avec une participation active du joueur. Un choix intéressant quand on se rend compte que, dans la plupart des autres jeux, on peut faire une pause lors des dialogues…

"Hey Grease Face !"
« Hey ! Grease Face ! »

Par ailleurs, le jeu est très bien rythmé et le joueur se retrouve rarement dans une phase d’attente longuette. Au contraire, il est poussé à discuter et à agir sans cesse. Certains choix feront un peu dévier l’histoire de son axe mais pas énormément; le joueur se retrouvera au final dans la même situation, en plus ou moins bonne posture.

Design et esthétique :

Telltale nous a habitué a une très bonne réalisation. Mention spéciale pour les voix, les doubleurs se sont vraiment surpassés et rendent bien le comique des dialogues. Magique. Les introductions de chaque épisode, inspirée bien sûr des introductions de Borderlands, sont très bien réalisées et très marrantes.

Les personnages sont bien plus humains que dans les jeux Borderlands, notamment Rhys et Vaughn qui n’ont jamais mis les pieds sur Pandore. La première introduction est un bon exemple de leur « naïveté » et de leur méconnaissance de ce monde ! Ils écrasent par accident un Skag (un genre de chien mutant très dangereux) et passent plusieurs minutes à se demander ce qu’ils ont écrasés et à se sentir coupable. Une scène INIMAGINABLE dans Borderlands où le joueur passe son temps à écraser tout ce qui passe. Jouissif.

BOOOOOOM <3
BOOOOOOM <3

La bande son est toujours aussi excellente. Clairement inspirée de Jesper Kyd : si vous aviez apprécié les autres Borderlands, vous devriez accrocher à cette bande son.

Et Tales from the Borderlands personnellement ?

J’adore les jeux de Telltale ! Pour être tout à fait honnête ça m’a fait plaisir qu’ils reprennent une licence comme Borderlands, bien plus axée sur le côté fun. Quoi qu’il en soit, je pense que c’était même nécessaire après d’aussi grosses licences que The Walking Dead et Game of thrones ; pas forcément toujours très rigolotes.

Que dire de plus sur ce jeu? J’ai beaucoup rigolé, ayant déjà fait les autres jeux Borderlands, il y a énormément de références. Les situations, au fur et à mesure du jeu, deviennent n’importe quoi et on finit par rigoler vu l’absurdité des dialogues. Rhys surtout est vraiment drôle, en contraste total avec Fiona qui est plutôt sérieuse et courageuse; diamétralement opposée à lui. Que ce soit les personnages principaux ou bien les personnages secondaires tout le monde est incroyablement attachant !

C’est un jeu que je referai avec grand plaisir, parce qu’il m’a permise de décompresser et de passer un super moment ! Je vous conseille vraiment d’y jouer ! Je lui met un 9/10 largement mérité ! Et n’oubliez pas : bienvenue sur Pandore ! =D

 

Comments

commentaires