Telltale games : Découvrez The Walking Dead !

Quésaco?

Après la BD et la série à succès, « Telltale Games » profite de la vague et se lance sur le jeu estampillé The Walking Dead. Récompensé par le prix du jeu de l’année, aux « Video Games Award » de 2012, The Walking Dead est un point’n’click qui reprend l’histoire de la série TV et de la BD. Je préfère vous avertir, le jeu est très inspiré de la série donc, si vous avez du mal avec le gore et la violence, je vous déconseille d’y jouer.

En résumé :

Vous incarnez Lee Everett, un homme au passé visiblement criminel, puisque vous êtes à l’arrière d’une voiture de police qui vous emmène en prison au début du jeu. La rencontre brutale entre un des tout premiers zombies et le pare-choc de la voiture de police donnera lieu à une belle sortie de route. À moitié assommé, mais vivant et entier, Lee a enfin la possibilité de s’échapper.

Après le policier, mort puis re-vivant, qui tente de vous manger, il vous faut fuir et se cacher. C’est ainsi que vous ferez la rencontre la plus mémorable du jeu : Clémentine; une petite fille de 8 ans, seule et effrayée, qui s’est retrouvée isolée lors de l’épidémie. Vous décidez de rester ensemble et de prendre soin l’un de l’autre.

The Walking Dead Clem et Lee
Clementine et Lee : une famille.

Les personnages :

  • Clémentine  : jeune fille de huit ans, qui se retrouve seule lors de l’épidémie. Elle rencontre Lee et celui-ci l’a prend sous son aile. Mature et courageuse, malgré son jeune âge, elle devra faire face à de nombreuses épreuves.
  • Lee Everett : Lorsqu’un officier de police l’emmène en prison, l’épidémie se déclenche et Lee s’échappe. Il rencontre la petite Clémentine et décide de s’en occuper.
  • Kenny : Il décide de s’allier, ainsi que sa famille, à Lee.
  • Katjaa  : femme douce et optimiste de Kenny et mère de Duck. De nature raisonnable, elle arrive à calmer le coté impulsif de son mari. Ancienne vétérinaire, elle devient la doctoresse du groupe.
  • Duck  : fils de Kenny et Katjaa. Assez immature et manquant d’intelligence, qu’il compense par son enthousiasme.
  • Carley : ancienne journaliste d’Atlanta, connaissant le passé de Lee…
  • Lily : fille du cardiaque Larry, possédant comme lui un très fort caractère. Elle agit un peu comme le leader du groupe.
  • Larry  : père de Lily. De par sa nature acariâtre, il est souvent isolé du reste du groupe.
  • Doug : technicien en informatique avant l’épidémie. Très logique et ingénieux, il n’apprécie pas les conflits.
  • Christa  : enceinte et petite amie d’Omid. Elle rejoindra le groupe avec son ami et se préoccupera de la sécurité de Clémentine.
  • Omid  : petit ami de Christa. Très amoureux, il protège sa petite amie qui porte leur enfant. Rieur, il arrive à détendre l’atmosphère.
L'équipe des survivants
L’équipe de Lee et de Clémentine.

Gameplay :

The Walking Dead n’est pas un « point’n’click » classique, c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, le jeu se concentre énormément sur les décisions du joueur et sur l’histoire, plutôt que sur la résolution d’énigmes pour avancer. D’ailleurs, la plupart des énigmes sont assez simples à résoudre: trouver une échelle pour monter sur le toit, etc. Cela demande de l’ingéniosité, certes, mais on ne se creuse pas trop la tête. Si vous avez déjà joué à Tales of Monkey Island, du même studio, ce sera de la rigolade. Le jeu est bien rythmé avec des phases de « stress », attaque de zombies, discussion un peu houleuse avec d’autres survivants ; et des phases plus calmes qui laissent le temps au joueur de discuter et créer des liens avec les autres personnages.

Il vous faudra compter sur vos réflexes lors des situations à risques ! Les développeurs de chez « Telltale Games » ont mis en place un système de Q.T.E. (Quick Time Event) où il vous faudra soit marteler une touche, soit enchaîner une combinaison bien précise pour réussir à sortir votre personnage d’une situation malheureuse. Sur PC, les touches sont globalement très simples, elles apparaîtront à l’écran peu avant que vous ayez besoin d’appuyer. Là encore, il y aura un temps limite et il faudra être vif ! La souris, elle, vous servira surtout lors des phases d’exploration pour examiner des objets et déplacer la caméra.

The-Walking-Dead-game-Android
« Je veux juste un câlin !  » Lee et Glen : « NOPE ».

Faites vous des amis !

Venons-en, enfin, au cœur du jeu : les relations humaines. Il faut comprendre que chaque personnage a sa façon de voir les choses et son propre « plan » de survie. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous en sortir seul alors il va falloir faire des compromis ! Il vous faudra construire une confiance entre les membres de votre groupe, et surtout, surtout ne se mettre personne à dos.

Lors des dialogues, vous avez le choix entre plusieurs réponses et un temps limité pour choisir celle qui vous paraît la plus juste ou la plus viable. Tout au long du jeu, on se retrouve à devoir faire attention à nos réponses et à la rapidité de celles-ci : ce qui maintien le curseur stress assez haut. Il faut tenir compte de vos propos, qui affecteront votre petit groupe de survivants mais surtout Clémentine. Dans The Walking Dead, le côté très humain des personnages est omniprésent, ils prennent des décisions stupides lorsqu’ils paniquent et ils ont un raisonnement propre et leur caractère.

walking-dead-season-1
La ligne en bas représente le temps pour choisir une réponse, le silence en étant une.

Scénario imprévisible :

Le fait est que « Telltale Games » aurait très bien pu reprendre l’histoire de la série TV ou de la BD; mais non, ici nous suivons un groupe totalement différent de celui de Rick Grimes. Bien sûr, il arrive parfois de croiser des personnages de la série où d’entendre parler de faits qu’ils ont réalisé, sans pour autant suivre leurs traces. Ceci donne à The Walking Dead difficile un caractère imprévisible car nous n’avons aucune piste sur la suite des événements à venir. Le format épisodique (7 mois pour la sortie des épisodes) donne une ambiance particulière au jeu, les développeurs jouant sur des moments fatidiques, afin de nous offrir des cliffhangers intenses.

Un détail assez intéressant, aussi, est que l’histoire se passe dès le début de l’épidémie zombie contrairement à la BD. Rick se réveille un an après et se retrouve déjà dans un autre monde, une version décadente et décrépie du sien. Lee et Clémentine assistent, eux, à la fin des choses qu’ils ont toujours connues et au confort auquel ils tenaient. Cette impression est accentuée grâce aux détails du jeu: les éclairages publiques fonctionnent toujours etc. Pourtant, la ruine vient de se poser sur le monde.

the_walking_dead_03
Petite balade dans les champs…

Design & esthétique :

Le design de The Walking Dead est très particulier, en cela, on retrouve bien une esthétique très proche de la BD d’origine. C’est d’ailleurs ce qui frappe et qui laisse une marque: l’originalité dans le style du jeu. Vous me parlez de « Telltale Games » et je vais tout de suite penser à ce graphisme très Comics qui me plaît beaucoup.

Les personnages sont très bien réalisés, car beaucoup de soin a été apporté à leur création, même s’ils sont un peu raides, parfois. J’aime beaucoup l’expressivité du visage de Lee, qui a été un vrai miroir au mien, tout au long du jeu. L’univers en soit est très sombre, avec des ambiances lourdes et pesantes. À plusieurs reprises, je me suis retrouvée à avoir la chair de poule, tellement l’ambiance est bien posée et qu’on se demande (avec horreur) ce qui va nous arriver. Les lieux que le joueur visite ne sont pas encore tout à fait en ruine, ce qui donne une atmosphère étrange, comme si les gens venaient tout juste de les abandonner.

walkdeaddinner
Repas de famille.

Les doubleurs sont tous simplement géniaux, rien à redire. Il n’y a d’ailleurs pas de doublage en français, seulement des sous-titres. La musique est encore une fois superbe, avec des thèmes bien glauques et déprimants.

Et The Walking Dead personnellement ?

J’ai beaucoup aimé ce jeu, là encore, on est dans mes jeux favoris. C’est après avoir terminé The Wolf Among Us que je me suis mise sur The Walking Dead. De base, j’aime beaucoup les jeux où les dialogues sont importants et où les conséquences de nos actes sont prises en compte. Comme d’habitude, « Telltale Games » m’a bien tenue en haleine pendant toute la saison 1, j’ai attendu anxieusement chaque nouvel épisode ! Les personnages sont attachants et humains : le duo Clem’ et Lee est tout simplement adorable. The Walking Dead m’a rappelé The Last of Us pour le duo et le lien entre les deux personnages.

the-walking-dead
Awwwwwww !

Tout comme la série ou la BD, cela m’a permis de me rendre compte, de ce que des gens peuvent faire, poussés par le désespoir. J’avais tellement envie de protéger certains personnages, que j’aurais fait littéralement n’importe quoi pour les aider. Grâce à ça, dans un certain sens, j’ai pu ressentir ce que vivait Lee.

Le seul point un peu négatif: le jeu perd de son intérêt dès le moment où l’on peut le recommencer. Une bonne partie du jeu étant basée sur le fait qu’on ne puisse pas prédire ce qui va se produire.

Tout ça pour dire que The Walking Dead fait partie de ces jeux marquants dont on ne sort pas indemne. Ces jeux qui sont très très durs moralement, mais qui restent dans la mémoire comme une expérience qui vaut la peine d’être vécue. N’hésitez pas à vous procurer cette petite perle, il fait partie des jeux à ne pas manquer !

Je lui mets un 9/10, un jeu marquant et à tester avant de mourir ! ^^

 

 

 

Comments

commentaires