Soul Eater – 99 âmes et 1 sorcière à pourfendre !

Vous avez remarquez ? On pense de plus en plus à vous attirer le regard hein !

Déclinaison :

  • 25 tomes (6,60€ le tome, série terminée)
  • 51 épisodes, sur une seule saison.

Crédits : Kurokawa (manga), Dentsu Media Factory (studio), Kazé (DVD).

Type :

Shonen

Genre :

Fantastique, comédie, suspens, action, combat

Auteurs : Dessin / Scénario : Ohkubo Atsushi

Synopsis officiel :

Afin d’accéder au rang suprême de « Death Scythe », une arme démoniaque doit ingérer 99 âmes humaines et une âme de sorcière. Cette mission est confiée aux Meisters, des spécialistes du combat qui vont récolter les âmes, au péril de leur propre vie. Dans Soul Eater, partez à la chasse aux âmes en compagnie des élèves de l’institut Shibusen, école de formation pour faucheurs d’âmes!

Synopsis personnel :

99 âmes démoniaques et une âme de sorcière… Pour devenir officiellement une « Death Scythe » (ou Faux de la Mort), voilà ce qu’il faut que les armes mangent. Et ce sont aux Meisters, autrement dit, aux manieurs de ces armes, de les aider à chasser et manger ces âmes. Et l’école Shibusen en forme plus d’un chaque année ! Seulement, la Folie n’est jamais loin de gagner les plus puissants et les plus forts… Il faudra rester méfiant donc… Les sorcières ont plus d’un sort à jeter… Et confondre une sorcière avec un chat obligerait à recommencer toute la récolte.

Alors… ici on va distinguer les personnages (pour une fois… ça fera pas de mal !)

Voici le côté des Meisters :

  • Maaka Albarn : Meister de Soul. Manieuse de faux incontestée et capable de sortir le redoutable « Tranche sorcière ». Fille d’un Meister et d’une arme, elle rêve de faire comme sa mère et parvenir à créer une Death Scythe. Studieuse et sérieuse, elle est curieuse et possède des dons assez rares parmi le commun des élèves de Shibusen.
  • Black Star : le ninja de la bande. Une puissance hors du commun dans les muscles, il n’aura cependant rien dans le crâne au grand damne de Tsubaki (son arme). Adepte des jutsu et autres techniques de combats de l’art ancestral ninja, il n’est cependant pas du tout discret ! Hurlant avant chaque attaque… Cela l’empêchera souvent de faire mouche du premier coup.
  • Death The Kid : fils de Maître Shinigami. Manieur de 9mm. Sérieux et talentueux… Il est cependant d’une maniaquerie… sans commune mesure ! Il ne jure que par la symétrie absolue ! D’où le choix des sœurs Thomson pour armes.
  • Maître Shinigami : Directeur de Shibusen. Il y est voué corps et âme… Et ce n’est pas peu dire ! Il ne peut carrément pas quitter l’école. Reclus à jamais dans la ville de Shibusen, il ne peut quitter celle-ci pour d’obscures raisons… Il est le seul à pouvoir exploiter tout le potentiel de la Death Scythe Spirit Albarn.
  • Franken Stein : Meister déchu, c’est un génie sans conteste. Cependant, sa folie et sa curiosité scientifique lui ont valu le retrait de son titre (en même temps… quand on dissèque et on mutile tout ce qui est vivant au nom de la science… faut s’y attendre… )

Voilà pour les Meisters qui auront la part belle dans le récit. Bien sûr, d’autres auront un trou à se creuser dans l’histoire, mais je vous laisse le découvrir…

Concernant les armes maintenant :

  • Soul Eater : mi-figue, mi-raison. Voilà qui décrit bien Soul. Bon à la baston, sérieux dans les coups et voulant protégé son Meister à tout prix, il est cependant d’une nullité dans les cours… et ce malgré la bonne influence de Maaka. Cependant, Maître Shinigami fonde de grands espoirs en lui… Quand Spirit ne le voit que comme un sale macho prêt à draguer sa fille…
  • Tsubaki : arme à multi-facette. Tantō , shuriken, bombes fumigènes et j’en passe… Elle a un bon répertoire d’armes de ninja. Elle sera la partenaire de Black Star. De bonne humeur et joyeuse, elle s’entend très bien avec pas mal de monde, mais surtout Maaka, avec qui elle a ses complicités.
  • Liz et Patty Thompson : jumelles ayant eu une vie douloureuse, elles seront recrutées par Death The Kid comme armes, grâce à la symétrie que cela lui offre une fois qu’elles sont changées en armes. Et aussi au grand damne de Kid qui déplore l’asymétrie qu’elles ont quand elles sont sous forme humaine… L’une petite et avec un beau balcon, tandis que l’autre grande et sans forme… (dixit Death The Kid lui-même).
  • Spirit Albarn : père de Maaka, arme de Stein dans un premier temps, puis de la mère de Maaka et enfin de Maître Shinigami une fois transformée en Death Scythe, il est cependant… très volage. Homme à femmes, il fréquente maid cafés et autres salons à femmes. Maaka le déteste justement pour cela, accusant son père de les avoir abandonné, sa mère et elle.

Il reste encore à vous parler des sorcières… Des armes-humaines (Meister et arme en même temps… ), du sang noir… de la folie… des gadgets vivants… Oui, parce que certaines des inventions faites par un grand homme dans l’histoire de Soul Eater sont vivantes ! A la fois armes… et conscientes…

Mais le temps manque ! Et vous en expliquer trop… ne serait pas le mieux pour votre découverte de cette œuvre !

Évolution de l’histoire :

En premier lieu, l’histoire nous met en place les personnages. Maaka et Soul feront le premier épisode, Black Star et Tsubi le second, et enfin Death et les sœurs Thompson le troisième. L’école sera présentée dans les 4ème et 5ème épisodes… Et la suite de tout cela se fera naturellement : Présentation des autres personnages et de leur utilité, le monde dans lequel on évolue (mixte entre notre monde et le fantastique créé) ainsi que la folie et d’autres choses à savoir sur ce monde.

On passera par des moments de doute et de calme… mais aussi des phases d’actions fortes et des moments d’explication pour faire avancer le récit. Pas de fouillis. Si un détail vous échappe à un moment, la réponse viendra dans quelques épisodes.

La fin de ce manga… sera mémorable. Un combat épique. Toutes les forces seront jetées alors dans la bataille… Il faudra cependant attendre et voir… La solution n’étant probablement pas celle attendue…

Avis :

Un bon manga. A n’en pas douter. Il ne trouvera pas son intérêt dans tous les cœurs cependant. L’intrigue peut paraître un peu longue et les enjeux pas toujours très clairs de part et d’autres…

Il y a cependant un GROS point noir pour moi… Une fixation de l’auteur et un running-gag TROP récurrent… Les épisodes sur Excalibur.
L’arme la plus chiante et la plus grinçante qu’il puisse être… On garde la puissance légendaire de cette arme… mais on en fait un personnage HAÏSSABLE… Chaque épisode avec lui est comme une croix et une bannière à porter seul…

On regrettera aussi la folie présente dans ce manga… et son manque de présence une fois véritablement installée… Elle devient alors presque épisodique, comme si on voulait rassurer le lecteur dans l’histoire et lui montrer qu’elle sera de toute façon annihilée…

Bref, un manga avec du bon, et du moins bon. Un juste milieu pour nous faire profiter de son aura.

Mot de la fin :

Selon vous… quels goûts peuvent bien avoir les âmes… ?

  • Synopsis officiel : https://www.kurokawa.fr/series/soul-eater

Comments

commentaires

A propos de Ryu Shijou 7 Articles
Amateur de manga de tout style... Du Hentaï au Shojo pour jeune fille... Je ne me base pas sur un auteur ou un style pour lire... Mais sur le scénario avant tout. Grande base personnelle en tome lu et possédé, je parlerai des oeuvres avec un regard commun. Je ne suis pas un pro de la critique ni de l'analyse... Mais je resterai impartial !