Sélection Halloween Artbook : « Tengokukyou » de TAKAYA Miou

Halloween rime avec gothique, cette année ! Miou TAKAYA, dont le style se rapproche de celui de Kaori YUKI, est à l’honneur, ce mois-ci, avec son artbook Tengokukyou !

dsc_0018
La couverture de l’artbook.

TAKAYA Miou est née à Nagoya, au Japon à une date inconnue. Sa carrière, quant à elle, débute en 1991 avec une auto-édition de Sei Shoujo Yugi. En 1993, suit sa première illustration de couverture pour Kaifu shito enbu de Fuji Minaki, aux éditions Tokuma Novels. Elle commence des études universitaires de philosophie, se demandant « ce qu’être humain signifie » ; mais elle stoppe au bout de deux ans, afin de se trouver dans le dessin et l’écriture, loisirs qu’elle suit depuis toute petite.

 

dsc_0020

 dsc_0031

 

 

Son inspiration, son univers

 

Ils prennent racine dans les œuvres de Moebius [.], Enki Bilal [.], Audrey Beardsley [.], Guido Crepax [.] ou Maruo Suehiro [.] et dans les textes de Jean Genet [.]et Dennis Cooper [.]. Son style est empreint de surréalisme, fantaisie, horreur et érotisme. À ce propos, elle déclare :

«  Dans la vie ou dans la mort, il y a toujours une part d’érotisme. »

Aujourd’hui, Miou Takaya vit toujours à Nagoya, travaillant dans un atelier, entourée d’une variété de livres et d’objets religieux. Cependant, elle affirme ne pas parler d’une religion en particulier, travaillant uniquement dans le monde qu’elle imagine.

Elle a mis longtemps à trouver son style, tâtonnant pour trouver ce qui lui serait utile :

« Si tu ne connais pas toutes les techniques qui existent, tu ne sais pas ce dont tu as besoin et ce dont tu peux te passer. »

Miou TAKAYA inspire énormément d’artistes, par son style – se rapprochant légèrement de celui de Kaori Yuki (Angel Sanctuary, Devil’s Lost Soul, Alice in Murderland) – ou par sa volonté d’auto-éditions, ayant ouvert sa propre maison d’éditions.

Vous pouvez retrouver ses œuvres dans sa première exposition individuelle aux… Etats-Unis, dans le Museum of Arts de Honolulu !

Elle est également très présente sur Internet, via son site, son tumblr et instagram (Liens en bas de l’article.)

L'affiche de l'exposition au Honolulu Museum of Arts.
L’affiche de l’exposition au Honolulu Museum of Art.

 

       L’artbook

dsc_0025

L’artbook Tengokukyou est fascinant. Imprimé au Japon, par Miou TAKAYA elle-même, la couverture est toute de noire et or, mélancolique à souhait ! Et ce n’est pas fini, car toutes les illustrations de l’artiste sont en nuances de gris – typique des mangas – avec de parfaites touches d’or, ça et là. Certaines œuvres sont même entièrement dorées ! Toutes les pages sont plastifiées, pour un toucher doux…

L’artbook est scindé en plusieurs parties, partagées par des pages dorées estampées du logo de l’éditeur. Chaque partie est composée d’un one-shot et d’une illustration originale. À la moitié du bouquin, vous trouverez un livret de 100 pages en feuilles non-plastifiées, contenant un autre one-shot : az(pg) au format manga. Ainsi qu’un flip book (Murder Picture Flip Book) et une collection de photos, le tout agrémenté de commentaires de l’artiste, en japonais.

 

Les quelques pages en couleurs frappent l’œil par le contraste, les mettant davantage encore en valeur.

 

dsc_0023

Informations utiles

  • Titre original : 高屋未央 天国狂 / Tengokukyou
  • Titre alternatif : Œuvres complètes
  • Éditeur : NewM;KZ ( Neurone KonZentrationslager )
  • Date de sortie : 4/15/2001
  • Format : A4 (210mm x 285mm)
  • Nombre des pages : 121
  • Prix : ¥ 2300
  • ISBN : 4-568-50226-8
  • Langue : Japonais

 

 

 

 

 

dsc_0034

 

 Liens utiles :

Source (ENG) ;

Tumblr (JAP) ;

Site (JAP) ;

Instragram (JAP – Privé) ;

Twitter (JAP).

Comments

commentaires