Le protège bras : une pièce d’armure simple à réaliser

Salut amis cosplayers/euses ! Aujourd’hui, je vais vous apprendre à créer facilement un protège bras. Cette partie est l’une des pièces les plus simples à faire sur une armure. C’est aussi largement ma préféré à crafter. Il en existe de différent types mais je vais vous montrer comment réaliser des protège-bras basiques. Pour cela, je vais prendre comme exemple les protège bras de ma nouvelle armure en cours : Akali skin Headhunter du jeu League of Legends. Par contre, je travaille exclusivement avec du worbla/créamousse. Du coup cette méthode ne sera pas forcément la meilleure pour d’autres matériaux qui ne sont pas des thermoplastiques. Il vous faudra environ une ou deux journées pour les réaliser en intégralité. J’ai utilisé plusieurs protège bras pour réaliser ce tutoriel donc des différences peuvent apparaître sur certaines images mais cela ne change absolument pas l’efficacité de cette méthode.

Le Matériel:

  • 1  rouleau de ruban de masquage ;
  • Du film transparent ;
  • Une plaque de worbla taille M ;
  • Des feuilles de créamousse ;
  • Du papier calque ;
  • Un décapeur thermique ou au pire un sèche-cheveux ;
  • une aiguille.

Le patron :

Pour faire une bon protège bras il faut une bonne base, ici un patron. Tout d’abord, entourez votre bras avec le film transparent. Il n’y a pas besoin de beaucoup de couches. Faites juste deux voire trois tours.

protège bras

Ensuite, reproduisez l’étape précédente mais, cette fois-ci, avec le scotch de masquage. Puis, dessinez approximativement la base de votre protège bras dessus.

protège brasprotège brasprotège bras protège bras

Enfin, découpez votre dessin et posez-le au propre sur une feuille blanche ou sur un morceau de journal. Affinez les traits, améliorez la forme de votre base et pour terminer : découpez.

protège bras protège bras protège bras

Avec beaucoup d’expériences, cette étape deviendra facultative. Vous connaîtrez par cœur les principales formes de bases formant un protège bras ainsi que les mesures dont vous aurez besoin. Personnellement, pour ce qui est des protège bras, je travaille énormément au feeling.

La base :

Vous avez désormais votre patron. Il faut maintenant crafter la base de votre protège bras.

Premièrement, découpez votre base dans la créamousse à partir de votre patron.

protège bras protège brasprotège bras

Pour continuer, placez votre base en créamousse entre deux couches de worbla et chauffez.

protège brasprotège bras

Ensuite, avec vos doigts, appuyez sur tout le contour de la pièce pour bien la faire ressortir.

protège bras

Il peut arriver que des bulles se forment. Cela se produit lorsque que le worbla est trop chauffé. Pas de panique, il est très simple de les faire disparaître. Il vous suffit juste de chauffer un peu puis de percer les bulles avec votre aiguille puis appuyez dessus. L’air pris entre le worbla et la créamousse va alors s’échapper et les bulles vont disparaître.

protège brasprotège bras

Enfin, recommencez ces étapes sur chacune des pièces. Pour finir, collez les parties entre elles. Il n’y  a pas besoin d’ajouter de colle : le worbla et un thermoplastique et un thermocollant. Les pièces chauffées adhérerons avec solidité les unes aux autres. Cependant, faites attention à bien chauffer, si le worbla n’est pas suffisamment chaud, il ne collera pas assez et vos pièces risque de casser.  Cela est d’autant plus vrai avec le Black worbla qui, lui, nécessite une température plus élevée pour coller que le worbla classique. Donc, au cas où, chauffez de nouveau…

protège bras

Pour terminer, il faut former le tout. En premier lieu, mettez de quoi protéger vos bras de la chaleur. Puis, chauffez votre pièce jusqu’à ce qu’ellesoit très molle. Posez vos protèges-bras chaud sur vous. Faites-les épouser vos bras le mieux possible. Si vous avez vraiment peur de vous brûler, fait-le sur une bouteille. Cependant, avec cette technique il y aura des réajustement à faire pour que vos protèges bras vous aillent parfaitement.

protège brasprotège bras

Parfois, les protège bras ne sont pas exactement comme on l’espère, quand on les forme. Il faut juste chauffer les endroits problématiques et reformer.

les rebords étaient trop rentré vers l' intérieur, un coup de décapeur et le problème est réglé
Les rebords étaient trop rentrés : un coup de décapeur et le problème est réglé !

Les détails :

Il y a plein de façons de faire des détails en fonction de l’armure. Ici, l’armure est de type assez futuriste et donc ne demande pas de réaliser des détails fins. Il est très simple de réaliser ce genre de détails.

protège bras

Pour commencer, dessinez les détails sur vos protège bras. Même si les protège bras sont exactement les mêmes, il est indispensable que vous dessiniez l’intégralité des détails sur les deux. Bien qu’ils peuvent paraître exactement similaires, il peut arriver que vos protège bras soit légèrement différents. Lorsque vous les avez formés, il est tout à fait possible qu’un des protège bras, voir juste un côté, ce soit légèrement déformé. Cela n’est absolument pas grave mais dessiner l’intégralité des détails sur toutes les pièces permet de les ajuster à la bonne taille.

proège bras

Ensuite, décalquez les détails et découpez-les. Je vous conseille de faire un coté après l’autre pour ne pas vous emmêler les pinceaux. Les pièces d’armures sont comme des puzzles : plus vous avez de pièces à assembler, plus vous risquez de vous perdre.

DSC_0008

Pour cette armure, j’ai utilisé de deux méthodes différentes pour faire les détails :

Avec du worbla :

La première, en utilisant uniquement du worbla. J’ai dessiné sur une plaque de worbla les différentes formes puis découpé, chauffé légèrement puis posé sur la base de mon protège bras. Une fois la forme posée sur ma base, je l’ai – une nouvelle fois – chauffée pour la faire coller définitivement à la pièce. Cette méthode est simple et pratique puisqu’elle permet d’utiliser les chutes et les restes de worbla. Cela permet aussi de créer des détails très fins. Vous pouvez aussi doublé voir triplé l’épaisseur de votre détail. Cependant, lorsque vous manipulez le worbla chaud sans qu’il ait de support tel que la créamousse ou l’Eva foam, il faut que vous soyez très délicats. Très solide froid, le worbla devient extrêmement fragile chaud. Il peut, sans précaution, se déformer, s’étirer où même se déchirer.

protège brasprotège brasprotège bras

Mélange créamousse/worbla :

La deuxième méthode est exactement la même méthode que pour créer la base du protège bras. Une simple plaque de créamousse entre deux plaques de worbla peut suffire largement mais vous pouvez en mettre plus voir remplacer la créamousse par une mousse plus épaisse. Cependant, même si vous utilisez uniquement une couche de créamousse fine, votre détail sera quand même assez épais.

protège brasprotège bras

Pourquoi ne pas utiliser de la créamousse seule ? Tout simplement parce que la créamousse est très fragile… Lors du déplacement de l’armure, ou lors d’une convention les chocs risquent d’endommager vos détails.

En conclusion : pour créer des détails, utilisez votre imagination et mixez sur une même pièce, différentes techniques. Cela ne pourra qu’être bénéfique pour vous et votre armure !

Voilà votre pièce est terminée, il ne manque plus qu’à mettre les sous-couches et la peinture mais ça, c’est une autre histoire…

Comments

commentaires