Prison school : L’école est une prison… Mais pleine de femmes !

Déclinaison : Prison school en manga et animé.

Quize tomes en cours de production (prix de 7,99€ le tome), et une série animée de douze épisodes + 1 OAV

Crédits : Soleil manga (Manga), J.C. Staff (Studio), Editeur VOD Chrunchyroll

Type :

Seinen

Genre :

Comédie, ecchi, romance, vie d’école, harem.

Pour public averti (+16ans) : nudité et scènes suggestives.

Auteurs :

Akira Hiramoto (Dessin et scénario)

Synopsis officiel :

Le lycée Hachimitsu est réputé pour être un des plus sévères du pays. Jusqu’à cette année, il était réservé aux filles, mais les garçons y sont désormais autorisés. Seulement, comme c’est l’année-test, ils ne sont que cinq dans tout l’établissement ! Kiyoshi est l’un d’eux. Il est particulièrement timide mais cherche à discuter avec des filles. Dès le premier jour, il fait connaissance avec Chiyo car la jeune fille est amatrice de sumo, tout comme lui. Mais à peine ont-ils lié amitié que ses quatre camarades garçons décident d’aller espionner les filles aux bains ! Kiyoshi acceptera-il de les accompagner, au risque de perdre la confiance de son amie ?

Synopsis personnel :

Un lycée entièrement réservé aux filles décide de s’ouvrir aux garçons. Mais pas facile pour toutes les filles d’accepter ça… Et comment arriver à concilier les hormones et le raffinement ? Voilà la crainte qui aujourd’hui est ancrée dans les esprits de l’école. Mais est-ce pour de bonnes raisons ou le fait qu’aucune fille n’ait croisé de jeunes hommes depuis le début de leurs études ? Aurons-nous la réponse à ses mystères au sein de cet établissement ? En tout les cas, nos cinq jeunes hommes plongés dans ce monde sont aux anges. Le paysage est paradisiaque et la vue sur les courbes féminines sont légions… Mais la timidité et la pression sociale entre mâle n’arrange pas les choses… A peine l’un de nos jeunes hommes ayant eu le temps de fraterniser grâce à une gomme sumotori qu’il se retrouve sur le toit des bains du pensionnat des filles pour les espionner.

Mais cette école possède bien des secrets… Et l’un d’eux est ce fameux conseil qui ne voit pas d’un bon œil la venue des hommes… Et compte bien les faire renvoyer au plus vite ! Et pour cela… Rien ne vaut un petit détour par la case prison et sa rétention…


Coups bas, espionnage, privation de droits mais aussi fraternité masculine, malentendus et autres blagues seront de la fête dans cette série délirante.

Personnages :

Fujino Kiyoshi : Personnage principal, il sera l’un des perso ayant le plus les pieds sur terre… Mais on parle ici d’ados avec les phéromones en ébullition… Donc les bévues vont pleuvoir. Alors qu’il perd sa gomme en classe, la jeune Kurihara Chiyo va la ramasser et constater que celle-ci est orné d’un sumo. Le point de départ de leur conversation est lancée. Et rendez-vous est conclu pour aller voir le prochain match se jouant dans la ville. Cependant, jeunesse éternel et trublion de base… L’appel des douches féminines va se faire sentir. Entraîné par ses amis, il va se retrouver, nu, à côté de cette fille qu’il adule depuis ce matin… Mais ce ne sera pas la seule aventure de ce jeune homme. Baloté entre Chiyo, sa sœur et même la secrétaire du conseil clandestin des élèves… Il ne saura plus où donner de la tête ! Et nous non plus… Courage !

Kurihara Chiyo : Fille du directeur, sœur de Kurihara Mari, elle est bonne pâte. Contre toutes les voix s’élevant à sa décision de parler à Kiyoshi… Elle va le faire ! Et sa discussion va la renforcer dans son idée qu’il est une bonne âme. Mais les sentiments évoluent, entre amitié et amour, son cœur balance. Elle ne sait pas qui croire dans l’affaire des douches, et bien que sa pitié envers les garçons soit sincère, elle ne demande qu’à croire sa sœur. Parfois allant à la confrontation voir même la désobéissance, elle leur tendra une main secourable… Mais que va-t-elle découvrir derrière tout cela ? L’école renferme bien des secrets…

Takehito Morokuzu : Grand fan du livre « Les trois royaumes ». Allant jusqu’à appliqué les préceptes dans la vie réelle. Cependant les stratégies ne payent pas toujours. Et avant de rencontrer une jeune femme attirée, elle aussi, par ce livre, il sera le défouloir de bien des femmes… Quolibets, injures et moqueries… Il va en baver le bigleux ! Mais diantre ! Faisant fi de tout cela, il parviendra à son but ! Conquérir vaillamment le cœur d’une jouvencelle ! Quitte à tenter des expériences homosexuelles pour comprendre son monde…

Shingo Wakamoto : Personnage encore assez énigmatique à l’heure actuelle. Connaissance de Kiyoshi. Arrivé dans la même école… Mais c’est tout. Plutôt bagarreur et au caractère vif. Il ne réfléchit que très peu avant d’agir. Il jouera le rôle d’allié, collaborateur, délateur et à nouveau ami avec notre quintet.

Reiji Andou : Le magna du masochisme comme il se définit lui-même! Ne vivant que pour avoir mal et être humilié par la femme de ses rêves… Qu’il trouvera en la personne de Shiraki Meiko… Avant qu’elle ne soit remplacer par Midorikawa Hana. Mais sans que la magie opère. Il prendra, lui aussi, à son tour le rôle de bourreau dans un tournant de l’histoire. Mais finira plus bas que terre… Arrivant même jusqu’à la folie totale.

Jouji Nezu : Malade du quintet. On ne connaît pas sa maladie. Mais il n’arrête pas de tousser. Protecteur farouche de fourmis et le plus discret de la bande. Il n’hésite pas à donner de sa personne. Mais il se cherche encore… preuve en sera de l’aide qu’il fournira à Takehito… Mais sera-ce juste de l’aide ? Ou bien… Plus ?

Le conseil clandestin des élèves sera un élément de l’histoire incontournable avant le twist de milieu de récit. Kurihara Mari, Shiraki Meiko et Midorikawa Hana en sont les seuls membres. Appliquant les règles de l’école à la lettre… Et leur seul but sera de faire virer les garçons. Par tout les moyens…

Évolution de l’histoire :

Un ascenseur émotionnel. Voilà qui résumerait à la perfection cette œuvre. Le projet des douches sera un élément phare de la narration, laissant place à la vie carcérale des hommes et les différents sévices qu’ils subiront. Tout sera un prétexte au rire, à l’empathie… Ou au désespoir concernant l’incrédulité de la jeunesse (un peu poussé à la débilité hein ! Non mais une bouteille d’eau ? Pour séduire une femme en mettant son engin dedans ? Sérieusement?). Il n’y aura pas de répétition… Mais des rebondissement lointain (il peut se passer un ou deux tomes pour qu’on revienne sur un soucis posé dans le passé). Mais potache, drôle, incompréhensible, délirant… Et parfois sérieux seront des qualités de cette œuvre atypique.

Avis :

Une œuvre qui pourrait être mal vue par certains… Adorée par d’autres. On aime ou pas. La clientèle n’est en rien spéciale. Il s’agit juste d’une œuvre qu’on doit prendre telle qu’elle et ne pas tenter de trouver un sous-texte ou une leçon de vie… Je n’en ai jamais trouvé. Quiproquos, mal entendus, situations gênantes ou encore mauvaise position… Les bévues des jeunes garçons se suivent… Mais ne se ressemblent pas! Je recommande chaudement une lecture posée de ce manga… Mais sachez que l’auteur et dessinateur… Était avant un auteur de hentaï. Et cela se ressent !

Mot de la fin :

Non mais… Une bouteille d’eau ? Pour insérer son engin dedans et séduire une femme ? Sérieux ? Ça sort d’où ça ?

N.B. : Un prochain article approfondira cette oeuvre… Qui pour l’instant n’est pas très avancé, mais qui mérite une analyse un peu plus poussée.

  • Streaming : Netflix : https://www.netflix.com/title/80182081
  • Crunchyroll : https://www.crunchyroll.com/fr/prison-school/videos
  • Synopsis officiel : https://www.soleilprod.com/serie/prison-school-01.html

Comments

commentaires

A propos de Ryu Shijou 1 Article
Amateur de manga de tout style... Du Hentaï au Shojo pour jeune fille... Je ne me base pas sur un auteur ou un style pour lire... Mais sur le scénario avant tout. Grande base personnelle en tome lu et possédé, je parlerai des oeuvres avec un regard commun. Je ne suis pas un pro de la critique ni de l'analyse... Mais je resterai impartial !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire