Oh yeah Life Is Strange…

Présentation

Life Is Strange est jeu vidéo hybride entre l’aventure interactive (Heavy Rain, Beyond : Two Souls… ) et le Point-and-Click à la Telltale. Le studio français Dontnod Entertainment (Remember Me) a développé celui-ci et il a, en plus, été édité par Square Enix. Life is Strange verra sortir son dernier épisode le 20 octobre prochain. En attendant le point final de l’aventure de Max Caulfield, que pouvons-nous vous en dire ?

Côté Histoire

L’intrigue de Life is Strange tourne autour de Maxine Caulfield, qui préfère qu’on l’appelle Max, une étudiante en photographie à l’Académie Blackwell, dans l’Oregon. C’est un retour aux sources, pour notre jeune héroïne car elle a vécu dans cette ville, Arcadia Bay, étant plus jeune, jusqu’à ce que ces parents déménagent dans la région de Washington DC, il y a 5 ans. À présent, du haut de ses 18 ans, elle y revient avec excitation, appréhension et surtout énormément de nostalgie vis-à-vis de cette ville et de ses habitants.

Lors d’un cours de photographie, Max s’endort et se réveille en sursaut après avoir fait un horrible cauchemar. Elle décide d’attendre la fin du cours pour se passer un coup d’eau sur le visage mais les événements se précipitent et une jeune fille se fait tuer par un autre élève sous les yeux de Max. Elle tend la main et se réveille en cours de photographie. Les événements se répètent et Max comprend vite qu’elle est capable de remonter le temps. Elle se dépêche de retourner dans les toilettes, prête cette fois-ci à sauver la fille, qui s’avère être nul autre que sa meilleure amie d’enfance, Chloé Price qui a bien changé.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à priori, les thèmes abordés dans ce jeu sont loin d’être légers et anodin : la disparition, le harcèlement, la drogue, la violence, le suicide… Life is Strange peut heurter la sensibilité de certaines personnes, même si la plupart du contenu n’est que suggéré. Personnellement, mon imagination fait du très bon boulot pour combler les vides. Je précise que je joue sur la version PC, donc il y aura probablement des différences avec les autres versions.

Les personnages :

Maxine Caufield : une jeune fille de 18 ans, timide, un peu geek, passionnée de photo. Elle est revenue dans sa ville natale pour étudier dans l’académie Blackwell. Elle a le pouvoir de remonter le temps.

Ep2_RailMaxAndChloe03

Une scène très touchante entre Max et Chloé…

Chloé Price : la meilleure amie de Max, une jeune fille dynamique et un peu punk. Elle recherche une amie disparue, Rachel Amber.

Warren Graham : un garçon sympathique, en sciences, dans la même école que Max. C’est un ami proche de Max et elle ne le laisse pas indifférent. C’est un vrai geek.

Victoria Chase : la peste de l’académie. Toujours à la pointe de la mode, elle entretient une certaine rivalité avec Max. Elle peut se comporter comme une véritable gamine capricieuse.

Rachel Amber : une étudiante de Blackwell qui a disparu depuis environ 6 mois. C’était devenu une des meilleures amies de Chloé, suite au départ de Max.

Kate Marsh : une jeune fille douce et gentille qui se fait persécuter en classe par Victoria et sa bande. Elle est passionnée de dessin et c’est une personne très pieuse.

Nathan Prescott : Issu de la grande famille Prescott, la famille la plus riche et influente de Arcadia Bay, Nathan est un vrai fils à papa. Il semble souffrir de problèmes mentaux et du trouble du comportement qui l’aurait conduit au meurtre de Chloé si Max n’était pas intervenue en remontant le temps.

Mark Jefferson : Le professeur de photographie de Max. C’est en grande partie pour lui que Max est venue étudier a Blackwell. Il est sympathique et ne cesse d’encourager Max.

David Madsen : David Madsen est le chef de la sécurité à Blackwell. Il milite pour la sécurité du campus et on le prend souvent pour un grand paranoïaque. C’est un ancien militaire.

Gameplay

Le gameplay de Life is strange est très simple, comme dans tous les point-and-click. Sur l’ordinateur, vous avez vos touches directionnelles pour vous orienter et sélectionnez l’objet ou la personne avec qui vous souhaitez interagir. Le clic gauche permet de choisir entre les options proposées par la sélection, comme par exemple prendre en photo, ramasser, regarder… Le clic droit utilise la capacité de Max : remonter le temps. Une petite icône en forme de spirale apparaît en haut de votre écran et vous laisse la possibilité de choisir jusqu’où vous voulez remonter le temps. Les cercles sur la spirale indiquent les actions que vous avez entrepris, vous pouvez donc remonter le temps jusqu’au début de la scène ou bien seulement effacer une ou deux actions. La touche ctrl remonte plus rapidement le temps. La touche espace vous permet de passer les dialogues que vous avez déjà vus. Pour afficher le journal de Max, il suffit d’appuyer sur Tab.

108063421

Les contours blancs pour marquer une interaction possible sont très utiles ! 

Ce qui est particulièrement intéressant ici, c’est l’utilisation de ce gameplay dans le jeu et l’inventivité des développeurs. La capacité de Max laisse le joueur libre de recommencer une scène ou une action à plusieurs reprises, un avantage non négligeable. Le joueur a accès au portable de Max, qui reçoit régulièrement des messages de ses amis et de sa famille. Il a aussi accès à son journal intime où sont récapitulés les événements de la journée du point de vue de Max. En plus, chaque épisode met à l’épreuve notre sens de l’observation et notre habileté pour obtenir dix clichés facultatifs parfois faciles à obtenir, parfois plus compliqués.

Esthétique

Le soin apporté à l’esthétique de ce jeu est incroyable. Tout est très joli, très soigné. Les personnages ont des visages expressifs et humains. Les décors sont souvent baignés dans une douce lumière matinale ou crépusculaire et il y a de nombreux moments où l’on peut juste s’asseoir et profiter du paysage. La musique aussi est incroyablement bien choisie, dosée au juste moment. Ce folk rend très bien, et la narration, fort bien rythmée, n’en n’est que meilleure.

Les looks des personnages sont un peu caricaturaux avec des tatouages et des jeans troués pour Chloé-la-Punk, des tenues strictes pour Kate-la-timide. Mais le tout fonctionne bien. Le doublage, disponible uniquement en anglais, est convaincant ; les acteurs n’en font pas trop et on a plaisir à discuter avec tout ce panel de voix et de personnalités.

Life-is-Strange-Review-Screenshot-Wallpaper-Title-Screen

Une des premières scènes du jeu, l’Académie Blackwell. 

Les ambiances des lieux sont bien retranscrites : la chambre de Max est très mignonne, encore un peu enfantine ; le dinner a un look très américain avec le juke-box et les tables « box ». Les murs sont souvent recouverts d’inscriptions, de photos ou d’affiches dont les aquarelles sont plutôt efficaces et qui rendent le tout agréable à parcourir. Les textes sont bien rédigés et nous permettent de bien comprendre les enjeux et l’histoire d’Arcadia Bay. En ce qui concerne le journal de Max, vous aurez souvent le temps de le feuilleter et vous apprécierez les quelques minutes prises pour le lire et pour regarder les petits dessins et collages qui le composent.

Mon avis 

J’adore ce jeu. L’ambiance, les couleurs, les personnages, tout cela m’a beaucoup touchée. Le gameplay est assez génial, quand on en a pris l’habitude, bon il y a encore des fois où j’appuie sur ctrl sans faire exprès et je dois tout recommencer… (les mésaventures d’Arvina)

J’aime les longs moments où on peut juste se poser et regarder. Explorer l’univers du jeu est très apaisant et les lumières nous font doucement glisser dans une sorte de nostalgie. Je pense surtout à l’épisode 3, quand Max se réveille près de Chloé, avec cette superbe musique on a juste envie de passer la journée au lit avec elles.

chloé & Max

   Une matinée idéale… non? 

L’intrigue est très bien ficelée, on a envie de connaître le fin mot de l’histoire (mais où est Rachel, bon sang ?!) surtout quand on est curieux. Certains passages filent des frissons, surtout que le début est finalement assez léger et ne donne pas le ton des autres épisodes.

Ce qui m’a beaucoup impressionnée, dans Life Is Strange, c’est l’attention apportée aux détails : j’ai adoré regarder tous les objets avec les commentaires de Max. Ce jeu m’a également surprise pendant les dialogues : bien sûr, on a autant de chance qu’on veut grâce au pouvoir de Max, mais c’est intéressant que le jeu nous teste comme ça. Je pense notamment au premier épisode, quand Juliet demande à Max quel est son nom de famille, si on a pas fait attention, on ne le sait pas.

Le journal de Max est bien écrit dans le style comme dans la présentation, ça fait vraiment plaisir d’avoir un support comme ça, cela rend le background réaliste et bien fourni. Les personnages sont attachants (Warren, je pense à toi !) et il y en a qu’on a plaisir à haïr. (Honnêtement, il y a que moi qui trouve que Nathan ressemble à Joffrey de Game Of Thrones ?) En plus, ce jeu n’est pas très cher, je vous le conseille vivement si vous voulez vivre une expérience singulière et immersive !

Pour ce qui est de la notation, je lui met un 9/10, c’est un très bon jeu, avec un bon rapport qualité/prix et qui donne l’occasion de vivre une expérience unique. Achetez-le tout de suite ! ^^

Comment pensez-vous que cette histoire va se finir ? 😮

(Pour les joueurs avertis, en faisant une seconde fois l’épisode 4 quelque chose m’a glacé le sang… ) #brrrrrrrrr

Creepy

Comments

commentaires