ObjectifJapan Hanami : Naha

Premier pas dans la préfecture d’Okinawa, et plus particulièrement dans sa capitale, Naha.
On apprivoise les lieux et on prend quelques repères.
Surtout, on en prend plein les yeux pour cette première journée de découverte.

Jeudi 28 mars 2019

8h30 : premier petit déjeuner

Lever à 7h30, sans réel problème de décalage horaire, mais quelque peu fatigué par tout ce voyage.
Je ne dis pas que quelques heures de sommeil supplémentaires auraient été de refus !

Le restaurant de l’hôtel nous a préparé un petit déjeuner typiquement japonais, histoire de bien commencer la journée : riz, soupe, omelette, salade, laitages et viennoiseries.

Le ton est donné, la journée s’annonce sous les meilleurs auspices.

10h30 : jardin Shikinaen

Nous trouvons non sans mal la bonne plateforme de bus au terminal routier, où tout est pourtant bien indiqué.
Les balbutiements du début sont inévitables, lorsque vous arrivez dans une ville que vous n’avez visitée qu’au travers de plans interactifs.

30 minutes de montées et descentes en tout genre, dans un bus climatisé, et nous voilà arrivés au jardin.

Le jardin Shikinaen est un magnifique jardin tropical.
On y retrouve une végétation inédite et une architecture différente que sur l’île principale.
Nous en profitons aussi pour faire la connaissance d’autochtones attachants, nommés moustiques, qui n’épargnent aucun d’entre nous, en shorts et bras nus.

Toutes les espèces d’arbres sont indiquées au sein du parc et un homme s’occupe de son entretien, en même temps qu’il guide notre visite.
Le summum de son hospitalité, c’est que cet homme s’est même chargé de remettre nos chaussures en ordre alors que nous visitions l’intérieur d’un bâtiment du parc.

12h30 Arrivée au château Shuri

Comment passer facilement pour un mauvais guide auprès de vos amis, en transformant une balade pédestre en véritable parcours du combattant ?
C’est simple, préparez votre sortie sans prendre en compte les indications topographiques de dénivelé.
Autant vous dire que les montées et descentes successives ont eu raison de notre condition physique… et moi qui avait annoncé une première journée tranquille !

Le château Shuri, tout de rouge et blanc vêtu, est un château-musée magnifiquement conservé, quoi qu’un peu cher pour la visite.
Toutefois, pas une fausse note n’est à y relever, que se soit pour la visite intérieure, la partie musée, l’observatoire, le jardin et la boutique.
Sachez qu’il existe des exhibitions à certaines heures de la journée, mais nous n’avons pas eu la chance d’en profiter.
Notez également que tout est pensé pour les personnes à mobilité réduite, et ce dès le parking, à la seule exception de l’observatoire sur la ville, je pense pour ne pas dénaturer l’architecture d’origine.

15h : l’heure du déjeuner

Ensuite, retour en centre ville pour un arrêt ravitaillement au supermarché du coin, suite aux menaces de cannibalisme émises par l’un des membres du groupe.
Pour certains, c’est le baptême du feu pour se repérer dans les dédales des rayons, entre ces nouvelles écritures et ces nouveaux produits.
Tels des sans-abris affamés, nous finissons sur un trottoir du parking pour avaler notre pitance, le jardin le plus proche étant trop loin pour tous nos estomacs affamés.

17h : retour à l’hôtel

La fin de journée sera dédiée à la découverte de la ville, de son marché couvert, Makishi, et de ses rues commerçantes, Heiwa et Kokusai Dori.

Notre seule déception est le village des potiers, Tsuboya, qui ne se compose malheureusement que d’un musée de quartier et de quelques échoppes. Il manque de mise en relief.

De retour à l’hôtel, une partie du groupe reste se reposer pendant que les autres s’octroient une ultime balade dans une autre partie de la ville, à la recherche du Pokemon Center et du Daiso. L’objectif est de faire du repérage, en vue des emplettes de fin de semaine.

20h : dinner time

Le soir, au menu, nous réchauffons les ingrédients trouvés au supermarché, à 10 minutes d’ici.
Le bon plan, quand vous êtes au Japon, c’est de profiter des réductions des supermarchés en fin de journée. En effet, les enseignes bradent les produits cuisinés et frais du jour (Sashimis) ou en fin de DLC.

Après manger, chacun retourne à ses occupations et nous nous couchons tôt : la journée a été chargée et nous avons besoin de repos.

Bilan de la journée:

– 1450 Yens d’économies / 5000 Yen
– 24.5 Km de marche

Repas du jour:
matin : plateau hôtel (riz, salade, yaourt, viennoiseries, café, soupe)
– midi : sandwich, buns au curry, onigiri, brioche au chocolat
– soir : sandwich, brochette saucisse, salade, Kitkat

Comments

commentaires

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire