Objectif Japan : La vie de château à Himeji

Retour sur notre visite à Himeji… sous la pluie !

Vendredi 13 Novembre 2015

Journée pluvieuse sur Kobe, aujourd’hui.
Pour trouver un peu de soleil, ou tout du moins un temps plus clément, nous embarquons en Shinkansen pour Himeji.

Le château d’Himeji est situé face à la gare JR, au bout d’une avenue longue de plus de trois kilomètres.
Dès la sortie de la gare, nous admirons l’immensité et la prestance de ce somptueux édifice.
Sous une pluie battante, nous rejoignons l’entrée du château après plus d’une demi-heure de marche.
À chaque pas, le château se magnifie et des détails de sa structure se dessinent sous nos yeux.

Nous nous laissons guider par le sens de la visite à travers son parc et ses différentes cours intérieures.


Arrive le moment où nous pénétrons dans le bâtiment principal. Les premières salles du rez-de-chaussée nous présente le château à travers des maquettes du parc et de l’édifice.


Pour le reste, le bâtiment ne comporte que très peu de mobilier, et l’accès aux différents étages s’effectue en file indienne via des escaliers très abruptes et étroits.

Pour avoir le privilège d’admirer la vue du dernier étage, il faudra vous frayer un chemin vers les minuscules et rares fenêtres du dernier étage.


Pour pourrez bénéficier de la vue que quelques instant afin de prendre quelques photos et contempler le paysage avant de laisser place à la foule toujours plus nombreuse qui voudra faire de même.


Avec un peu de chance, vous pourrez peut-être, comme moi, immortaliser le Momijigari et les collines entourant la ville.

 

Passé l’euphorie du premier bâtiment, la suite de la visite nous permet de visiter les enceintes du château, aménagées en différentes expositions (cérémonie de thé, etc…)

Cette promenade nous permet de découvrir l’ensemble des travaux titanesques engagés lors de ces dernières années (certaines parties du château étant d’un blanc immaculé !)

Enfin, nous finissons par une énième promenade dans le parc, sous un ciel grisâtre sans pluie, où nous avons la chance d’immortaliser quelques fleurs de cerisier (en plein mois de novembre !) et même un arbre à Yuzu !

Nous retournons à la gare via les avenues commerçantes que nous propose la ville.
Après un rapide passage à l’enseigne au grand M pour manger, nous passerons sagement la soirée à l’hôtel  afin de préparer le long programme qui nous attend à … Kyôtô !

Comments

commentaires