Objectif Japan au pays des daims : Nara

Quoi de mieux qu’une journée à Nara, à la campagne, avant d’entamer le week-end ?


Vendredi 20 Novembre 2015

 

C’est parti pour 40 minutes de train local en direction de Nara !
Nous sommes agréablement accueillis par le personnel de l’office de la ville qui nous concocte un programme pour cette unique journée au cœur de Nara.

Notre parcours commence par la visite du temple Kofuku-ji.


Une pagode à trois étages se dresse fièrement à l’entrée du site. Mais notre attention est rapidement détournée par la gigantesque pagode à cinq étages proche du pavillon principal, le Tokon-do.

 

Nous prenons ensuite de la hauteur sur les toits de la Préfecture de Nara.


Nous bénéficions d’une vue à 360° sur la ville sur le toit-terrasse en compagnie de quelques salary men/women.

 

 

 

 

 

 

Des plaines au daims jusqu’au Mont Wakakusa, vous disposez d’un des plus beaux points de vue de la ville.

 

Après notre parenthèse « administrative » à la préfecture, il est temps de faire un peu de botanique.
La cible : Le Jardin Isui-en.

 

 

 

 

 

 

En cette saison, nous sommes encore étonnés de voir de sublimes fleurs magnifiant les arbres alors que la nature reprend ses droits en faisant rougir ou perdre le feuillages des arbres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’objectif suivant se nomme Todai-ji.


Avant de s’y rendre, nous passons sous une imposante structure en bois: La Nandaimon Gate.

Cette porte de 25.46 mètres a été érigée au Sud du Todai-ji pendant la période Nara (710-794) mais fut détruite par un typhon, ce qui entraîna sa reconstruction de 1199 à 1203.

Le Todai-ji est connu à travers le Japon pour son immense Bouddha de 15 mètres de haut et ses 250 tonnes en position de la fleur de lotus en illumination, protégé par gardiens Ni-oh en bois.


 

 

 

 

 

 

Cette statue est abritée dans le Daibutsu-den, un pavillon central de 48.5 mètres de haut et 57 mètres de large.


Par le passé, l’ancien pavillon arborait une pagode de sept étages de chaque côté, mais deux incendies en décidèrent autrement en 1180 et 1567.
Depuis, seul le pavillon reconstruit 1708 perdure.

Non loin de la sortie du Todai-ji, se dresse le Nigatsu-do sur les pentes du Mont Wakakusa.

Ce bâtiment fait partie intégrante du Todai-ji et vous donne un point vue singulier sur la ville…

Mais tout se mérite : la montée d’une centaine de marches est nécessaire pour avoir la chance de profiter de ce panorama!

Pour finir cette belle journée, nous nous rendons au Kasuga Taisha.

Outre ses 3000 lanternes, ce sanctuaire est connu pour sa proximité avec le Parc de Nara où circulent une multitude de daims.

 

 

 

 

 

Une caresse aux animaux sacrés, une ou deux boutiques et c’est déjà le départ…


Pour demain, une autre ville du Kansai est à l’honneur : Osaka !

Comments

commentaires