Le marché Tsukiji : Enjeu majeur des Jo de Tokyo 2020!

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

Le marché Tsukiji de Tokyo est le plus grand marché au monde.
Pas moins de 40 000 visiteurs et 20 000 véhicules se côtoient tous les jours pour proposer les meilleurs produits marins et primeurs.

Il y a moins d’une dizaine d’années, au vue de la vétusté de ses installations vieillissantes due à ses quatre-vingts années d’existences, les autorités Tokyoïtes avaient pour projet premier de faire rénover le site.
Pour autant, une autre décision a été entreprise : le déménagement pur et simple des locaux vers un autre quartier de Tokyo.
Cette résolution a été malheureusement très mal accueillie par la communauté Tokyoïte car le marché Tsukiji représente encore aujourd’hui toute une symbolique pour ses habitants.

Ce projet de déménagement initié par la gouverneure de Tokyo Yoriku Koike a pris énormément de retard et pose une problématique d’envergure à l’approche des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.
En effet, la construction d’une voie rapide passant par le complexe actuel de Tsukiji n’a pas encore commencé, le marché de Tsukiji n’ayant pas encore emménagé dans ses nouveaux quartiers.
La raison : les nouveaux locaux à Toyosu sont encore contaminés par les restes de l’ancienne usine à gaz présente sur le site et les travaux d’assainissements aux normes en vigueur ont un retard considérable.

L’enjeu est tel que si cette autoroute n’est pas construite dans les temps, il est à prévoir un encombrement gigantesque des voies de circulations automobiles engendrant à coup sûr des bouchons et a fortiori des désagréments pour l’accès aux sites Olympiques pour les spectateurs et les athlètes.
De manière assez pessimiste, le président du Comité d’Organisation des JO de 2020 (COJO) Yoshiro Mori a déclaré récemment à la presse  » À moins d’une solution magique, creuser un tunnel n’est plus réaliste ».
Dans un même temps, l’ancien premier ministre de 79 ans s’inquiète de la situation actuelle et ajoute  » Nous devons nous assurer que les quelques 80 000 à 100 000 habitants de cette zone ne seront pas perturbés dans leur vie quotidienne […] Sinon les Jeux Olympiques vont s’attirer la critique ».

Afin de calmer les tensions engendrées par cette situation exceptionnelle, la gouverneure Yoriku Koike a décidé de conserver le site actuel de Tsukiji après le déménagement du marché au poissons. Le site ne sera donc pas abandonné et aura pour finalité un réaménagement à des fins commerciales et de restauration.
Yoriku Koike déclare que « Plusieurs options sont à l’étude » […]comme « Une parc à thème alimentaire ».
Elle conclura qu’elle est « arrivée à une conclusion qu’une utilisation des deux sites serait la décision la plus sage ».

À quelle date le marché Tsukiji déménagera-t-il dans ces nouveaux locaux de Toyosu?

Quel avenir pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 face à cette problématique de circulation automobile ?

Des questions aujourd’hui sans réponses qui trouveront leur finalité d’ici 2020 !

Comments

commentaires