Les conseils de SandRock : Casshern Sins

Je vais vous parler de Casshern Sins, un anime vous proposant un voyage sans retour lors duquel votre âme sera mise à rude épreuve.

Casshern Sins © 2014 IDP HOME VIDEO
Casshern Sins © 2014 IDP HOME VIDEO

« Casshern se réveille dans un univers où règne la dévastation. Les robots ont désormais pris le dessus sur les hommes et leur leader, Braiking Boss, gouverne tout sans partage. Casshern serait à l’origine de cette déchéance : en effet, il aurait assassiné la déesse Luna qui assurait toute forme de vie sur la planète. Mais Casshern n’a plus aucun souvenir et va devoir voyager à la recherche de son passé et de la vérité. »

Trailer

Réalisation/animation

Vous allez en prendre plein les mirettes, quand on sait qu’ UMAKOSHI Yoshihiko est aux manettes en tant que chara-designer. Ce grand monsieur a quand même bossé sur :

  • les chara-designs en d’autres de Berserk, Magical Dorémi, Saint Seiya Omega, ….
  • les animation sur  One Piece – Film 06 : Baron Omatsuri et l’Île aux Secrets, Cowboy Bebop – le film, Ranma 1/2 : Film 1 – La Grande Bataille de Chine, Utena, la fillette révolutionnaire : le Film, …..
  • la direction d’animation sur Berserk, Saint Seiya Oméga, Magical Dorémi, …
  • en tant que superviseur en chef de l’animation sur Saint Seiya Oméga.

La réalisation de cette oeuvre, nous la devons à YAMAUCHI Shigeyasu, ayant travaillé sur des animés cultes notamment sur :

  • les story-boards sur Cowboy Bebop, Dragon Ball Z en plus de Dragon Ball Z – Film 03 : Le Combat Fratricide puis GT, Saint Seiya, Juliette, je t’aime, Ranma ½  et récemment Sailor Moon Crystal
  • la réalisation sur Crying Freeman, Digimon : le Film, Dragon Ball – Film 4 : L’Armée du Ruban Rouge, Dragon Ball Z : Film 08 – Broly le Super Guerrier, Dragon Ball Z – Film 10 : Rivaux Dangereux, Dragon Ball Z – Film 12 : Fusions, Les Chevaliers du Zodiaque : Film 03 – Les Guerriers d’Abel, Les Chevaliers du Zodiaque : Film 02 – La Guerre des Dieux, Les Chevaliers du Zodiaque – Hadès  Chapitre le Sanctuaire,..
  • la supervision sur Dragon Ball Z – Film 09: Les Mercenaires de l’Espace, Dragon Ball Z – Film 11 : Attaque Super Warrior ! et Dragon Ball Z – Film 13 : L’Attaque du Dragon.
  • la direction technique sur Capitaine Flam, Dragon Ball GT, Dragon Ball Z, Dragon Ball Z Kaï, Saint Seiya, Mawaru Penguindrum, One Piece, Ranma ½, ….

Musique

Les premières fois que j’ai entendus les OST, certains passages m’ont paru très familiers.

Après quelques recherches sur WADA Kaoru, je me suis rendu compte que ce compositeur avait travaillé sur D.Gray-Man, Inuyasha, Gilgamesh, 3×3 Eyes,  Harlock Saga  L’Anneau des Nibelunghen – L’or du Rhin, … mais surtout sur les 2 saisons de Saint Seiya The Lost Canvas.

Osts : ici / ici / ici / ici

Opening  

Ending 01 

Ending 02

Avis

Passons au microscope cette oeuvre :

Les points positifs :

  • Animé mature à la fois mélancolique et triste,
  • Des osts à la fois épique et transcendant l’âme du spectateur,
  • Un doublage de qualité,
  • Une animation, à la fois, de très bonne qualité notamment dans les scènes de combats et un chara-design assez rétro,
  • Une réalisation permettant de brouiller les pistes sur les personnalités et qui permet aux spectateurs d’éprouver une certaine empathie pour ces personnages torturés.

Les points négatifs :

  • Cet animé est assez dur par son ambiance très sombre voire déprimante, et par son histoire. Les combats sont assez violents parfois, même si ce dernier est déconseillé au moins de 12 ans. Je pense qu’un moins de 16 ans aurait été mieux.
  • Le rythme de la série est cassé par l’alternance entre la lenteur de l’histoire et la frénésie des combats. Ce qui peut faire fuir ceux et celles cherchant un animé sans prise de tête.

Verdict

Même si ce dernier est un remake de la série animée de 1973.

Le studio MADHOUSE, s’est surpassé pour nous offrir ce pur chef-d’œuvre de la japanime. Où chaque combat est un ballet de violence très gracieux à l’image d’un scénario à la fois très sombre voire déprimant ; tout cela mis en valeur par des OST concoctés aux p’tits oignons.

Casshern Sins est, sans conteste, un animé CULTISSIME à voir absolument et à posséder dans sa DVDthèque, si vous êtes curieux et une personne de très bon goût. Ça serait un crime de pas vivre cette expérience. Cependant, ce genre d’animé s’adresse avant tout à un public mature souhaitant expérimenter autre chose que les standards imposés par l’industrie de la japanime actuelle.

Foncez, pauvres fous.

Liens Utiles

BR : Par ici

DVD : Par là

Bon, sur ce.

Bon visionnage. À une prochaine. ^^

[Source : Ici]

Comments

commentaires