La Yûki Matsuri

Bon sang qu’on est en retard. Plein d’autres sites ont déjà posté des articles sur la 67ème édition de la yûki matsuri et nous on écrit un article que maintenant, c’est affreux.

Mais, étant sur place, on se devait d’en écrire un.

 

image 1 article yuki mat
We love Hokkaidô.

 

En 1950, des collégiens et lycéens de Sapporo ont présenté six sculptures enneigées sur Odori Koen (parc de la Rue Odori) : ce fut la première Yuki Matsuri de la ville. Aujourd’hui , cet évènement est connu dans le monde entier et attire plus de deux millions de visiteurs. La partie principale du festival est toujours situé sur la Odori Koen. C’est une zone très longue à couvrir, et il nous a bien fallu deux heures pour en faire le tour complet (en comptant les nombreuses pauses-photo).

Moins connue et pourtant à ne pas manquer, une autre partie de la yûki matsuri se trouve dans le quartier animé de Susukino. Ici, c’est une compétition de sculptures de glaces que les différentes compagnies du coin  sponsorisent. Beaucoup représentent le logo, ou les produits des compagnies en questions. Il est possible de grimper et de prendre des photos sur certaines des sculptures.

 

image 2 yuki mat
Les sculptures à Susukino.

 

Le troisième site principal se trouve à Tsudome. Ici , toboggans et activités dans la neige ! Pour être franche, je ne savais pas que ce site existait et on ne l’a pas visité, je n’ai trouvé les infos qu’une fois que j’ai re-checké mes infos sur le site officiel de la Yûki Matsuri…

Je vous invite d’ailleurs à visiter le site (en anglais) pour avoir des informations plus complètes sur l’histoire du Festival et son organisation : http://www.snowfes.com/english/.

 

 

Près de la gare, se trouve également une exposition nocturne se servant de l’intérieur d’igloos comme écrans pour faire des jeux de lumière et animations. Une des animations avait pour scène des paysages urbains de Paris !

image 3 yui mat
Exposition dans des igloos.
image 4 yuki mat
À l’intérieur !

 

 


 

Les sculptures-événements de cette année sont, bien sûr, celle de l’Attaque des Titans (Shingeki no Kyojin), où le titan colossal attaque la ville de Sapporo , celle du shinkansen d’Hokkaidô qui sera en service à partir du 26 Mars de cette année (Hokkaidô à 4h seulement de Tokyo !!), les Ruines de St Paul de Macao et un immense mur Dragon Ball Z (je vous dis pas le nombre de fans).

 

image 5 yuki mat
Wall Sapporo

 

Outre ces sculptures, il y en a des dizaines et des dizaines plus petites et très variées : on a vu de nombreux snoopy, des sculptures de Star Wars, un Ultraman et un Gundam, deux sculptures de Kitaro le Repoussant et j’en passe !

Vers la fin du parc (Citizen’s Square) est tenue une compétition par des villes de pays étrangers ayant des liens avec la ville de Sapporo. Il s’agit de la 43ème édition, cette année, avec 12 équipes et le pays vainqueur est la Lettonie.

Mais, en plus des sculptures, il y a du spectacle ! Pas une seule minute de répit !

De jour ; en partant de la TV Tower de Sapporo, vous verrez d’abord une piste de snow-board et ski acrobatique où les athlètes dévalent la pente les uns après les autres. Puis en descendant, vous pouvez voir des spectacles de danse, des concerts ou des conférences sur la plupart des sculptures géantes. Les stands de nourriture (traditionnelles de toutes matsuri qui se respecteny)  et les boutiques de souvenirs sont omniprésents, en particulier les stands de goodies de Yuki Miku 2016.

 

image 9 yuki mat
Snow Miku.

 

La nuit, c’est une explosion de couleurs et de jeux de lumière. Cette année, nous avons assisté (= j’ai traîné Kairi et fangirlé comme une folle.) à l’animation d’Attack on Titan (avec opening à fond dans les oreilles et rugissement de titan à la fin comme on les aime) ; celle du palais de Macao et celle du Shinkansen, reprenant l’histoire du chemin de fer à Hokkaidô et au Japon pour arriver au présent et à l’ouverture du nouveau train. Les autres sculptures sont bien sûr illuminées, ainsi que celles de Susukino.

image 6 yuki mat
Shinkansen d’Hokkaidô, enfin !

 

image 7 yuki matsu
Attack on Sapporo.
image 8 yuki mat
Palais de Macao.

 


 

Les bémols de ce festival ? Le sol terriblement glissant et plein de nids de poule, ce qui rend la progression difficile voire dangereuse. Je dirais bien aussi le froid mais ça, on ne peut pas y faire grand-chose et c’est un peu ce qui permet le festival, en premier lieu… Ensuite, le festival dure moins d’une semaine, ce qui peut être un peu court (du 5 février au 11 février cette année, avec notre programme chargé, on n’a pu y aller qu’une seule fois, avec Kairi).

Alors faut-il aller à la Yuki Matsuri ? Oui. C’est réellement un événement impressionnant et qui prend une journée, voire deux à faire. Le Festival se déroule à la même période que la Akari Yuki de Otaru. Si vous aimez les sports d’hiver, visitez Hokkaidô à cette période !

Pour plus de photos, regardez la vidéo de la Yuki Matsuri sur notre chaine Youtube !

 

IMG_3544
Petite aperçu de la Yuki akari à Otaru.

 

Inutile de dire que la Yuki Akari, c’est mieux la nuit. Plus d’images sur la vidéo.

Comments

commentaires