La politesse

Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui je vais vous apprendre la base pour rester polie au Japon et ne pas passer pour un touriste mal élevé devant les japonais. En effet, si la politesse se trouve bien présente dans la langue japonaise, elle se retrouve aussi dans le comportement de la population.

Certaines choses que vous faites dans la vie quotidienne peuvent vous sembler totalement normales mais faire la même chose au Japon peut être déplacé.

Alors que faut-il faire et ne pas faire ? En étudiant plusieurs années la langue japonaise et en vivant avec des japonais durant cette année à Hokkaidô, j’ai pu me rendre compte de plusieurs choses. Tout d’abord, je voulais vous dire que je ne connais pas tout, il faudrait vivre plusieurs années ici et être anthropologue pour comprendre complètement le comportement des japonais, néanmoins je peux vous donner les bases.

1) Se moucher

Lorsque l’on a un rhume, on a tendance à se moucher, quoi de plus naturel puisque ça a toujours été ainsi ; sauf qu’au Japon c’est malpoli. Eh oui c’est malpoli de se moucher devant tout le monde. J’avoue que ça peut sembler bizarre mais c’est ainsi. Certains japonais peuvent vous fixer ou se retourner si vous vous mouchez dans le train (surtout dans les grandes villes comme Tokyo).

Il faut avouer quà Hokkaidô les japonais ont un peu laissé tomber ça vu que l’hiver est rude, donc ici on se mouche et on ne s’embête pas ^w^.

En général les japonais reniflent sans arrêt jusqu’à ce qu’ils puissent trouver un endroit tranquille (ex : toilettes) où ils peuvent se moucher en toute discrétion.

2) Tousser et éternuer

Si par malchance durant les vacances on tombe malade, mon conseil est de se rendre dans le premier supermarché présent pour acheter des masques de type chirurgicaux. En effet tousser ou éternuer dans la rue même si l’on utilise nos mains c’est pas top.

Rappelez vous toujours qu’au Japon on pense d’abord à l’autre avant de penser à soi, donc pour le bien de la communauté il faut porter un masque. Cela fait un peu bizarre au début mais dites vous que c’est temporaire puis c’est une expérience fun (j’ai toujours l’impression d’être un ninja avec). On peut trouver des masques de partout, pour adulte et enfants.

4) Parler fort

C’est un reproche que j’entends régulièrement, «les touristes étrangers sont trop bruyant lorsqu’ils parlent dans les transports en communs». Eh oui le volume sonore ici n’est absolument pas le même qu’en France. Je peux vous assurer que venant du sud de la France, avec Aoda Ishou, on a vite baissé le volume car on n’entendait que nous dans le train ou le bus. En japonais on n’a pas besoin de hausser la voix pour se faire comprendre, on parle discrètement pour ne pas déranger les autres. Donc pour les personnes qui ont tendance à parler fort, dans les transports en commun commencez à baisser le son !

5) Pas de poubelle à terre

J’avoue qu’au Japon parfois on peut s’arracher les cheveux et se dire «Mais pourquoi je ne trouve pas de poubelle autour de moi alors que je suis dans une rue commerçante !!!». Cela peut se produire et cela peut en exaspérer certains, mais ne vous découragez pas pour autant !! Il est préférable de garder ses déchets (emballage de sandwich et bouteille vide) plutôt que de jeter ailleurs sous prétexte qu’il n’y a pas de poubelle.

Alors il y a des poubelles, il faut juste connaître les endroits où les trouver. Vous savez c’est un peu comme dans un jeu : lorsque vous cherchez un point de sauvegarde mais que vous galérez à trouver ? Ici c’est un peu pareil.

En général, les poubelles se trouvent à l’entrée, à l’intérieur, ou à l’extérieur d’un konbini (une supérette 24h/24), dans les magasins vendant de la nourriture et dans les gares.

Anecdote : Il y a 2 ans je voyageais dans Tokyo, j’ai pris le métro pour me rendre à Ueno et j’ai vu deux américains qui avaient deux canettes de soda. L’un d’entre eux a dit «Il y a pas de poubelle dans ce pays, c’est trop nul» et son collègue a répondu «Oh, on peut laisser les canettes dans le train de toute façon on vit pas ici». J’étais choqué, du coup l’ami qui m’avait accompagné et avait entendu la conversation s’est levé et leurs a gentiment expliqué qu’il y avait des poubelles à la sortie du train.

6) Les Onsen et les Sento

Les bains publiques au Japon sont une expérience à faire au moins une fois. Les japonais disent souvent que faire un onsen ça détends énormément. Cependant, il y a certaines règles de base à connaître pour passer une expérience agréable.

Ce qu’il vaut mieux éviter de faire :

  • Boire et manger à l’intérieur du bain,
  • Rentrer habillé ou en maillot de bain,
  • Bouger énormément, chahuter (ne faites pas de vagues ;p),
  • Courir car cela peut déranger les autres personnes et vous pouvez glisser.

Ce qu’il faut faire :

  • Se dénuder avant d’entrer dans la salle pour se baigner,
  • Laisser ses affaires dans un casier (coin locker),
  • Se laver,
  • Se rincer avant d’entrer dans le bain (pas de bain mousse désolé),
  • Vous pouvez amener une petite serviette avec vous si vous êtes pudique. Mais la serviette ne vous accompagnera pas dans l’eau.

Pour avoir plus d’informations n’hésitez pas à demander à l’accueil, on peut vous donner des instructions plus détaillées en anglais. Cela fait quelques années que les gérants des onsens essayent d’expliquer clairement le bon fonctionnement des bains.

Par contre pour les personnes tatoués, vous pourrez être refusé à l’entrée d’un onsen ou un sento. Ce n’est pas contre vous, mais c’est encore bien ancré dans l’esprit des japonais que les tatouages sont liés à la mafia japonaise (Yakuza). Cependant ne désespérez pas, certains Onsens commencent petit-à-petit à proposer une alternative. Pour les personnes qui ont un tatouage petit et de taille moyenne, vous pouvez mettre un patch dessus pour le cacher.

Conclusion :

Ce sont juste des faits de la vie quotidienne que j’ai constaté. Lorsque vous viendrez au Japon cela ne se produira peut-être pas pour vous. C’est juste à titre indicatif, car je suis agacé d’entendre de la part des japonais que les étrangers sont malpolis.

Donc si un japonais vous regarde avec insistance, cela signifie soit que vous avez fait quelque chose qui n’était pas approprié, ou que vous êtes le plus bel étranger(e) qu’il ou elle n’est jamais vu. Dans tous les cas soyez un minimum attentif à vos faits et gestes lorsque vous venez au Japon. On peut vous pardonner des trucs car vous êtes étrangers mais ce n’est pas une raison pour ne pas bien se comporter.

Comments

commentaires