Je voudrais être tué par une lycéenne – Les fantasmes… sont mortels !

(Cette critique sera très courte ! Peut-être la plus courte de toutes… Mais la petitesse de cette critique est inverse à la claque et à la puissance du récit.)

Déclinaison :

  • 2 tomes (7,99€ le tome)

Crédits : éditions Delcourt / Tonkam (manga)

Type :

Seinen

Genre :

Vie scolaire, tranches de vie, drame, manipulation, lycée, fétichisme.

Auteur : dessin / scénario : Furuya Usamaru

Synopsis officiel :

Haruto Higashiyama n’est excité que par le risque de se faire tuer par une lycéenne. Ce fétichiste de l’autassassinophilie est donc devenu professeur dans l’espoir de pouvoir être un jour mis à mort par une lycéenne. Il jette donc son dévolu sur une de ses élèves, rêvant d’être assassiné de ses douces mains de jeune fille. Il prépare alors son plan minutieusement, révélant petit à petit sa personnalité pour le moins grotesque…

Synopsis personnel :

Le monde est empli de fétichismes… Que cela soit sexuel ou non… Il suffit simplement de le désirer, de le vouloir plus que tout… Et cela devient une obsession. La frontière entre envie et besoin est souvent mince… Les paraphilies sont légions, tout autant que les personnes qui en ont le besoin. Et Haruto Higashiyama, lui, en a un pas banal… l’ autassassinophilie. En gros… être tué par quelqu’un jusqu’au point d’en jouir. Et il n’a pas qu’une banale envie d’être tué… Il désire l’être par une lycéenne ! Il ira jusqu’à devenir professeur pour trouver la personne parfaite ! Mais il n’est pas le seul à avoir des besoins et des envies…

Personnages :

  • Haruto Higashiyama : personnage principal de l’histoire, il est calculateur, froid, éloigné et détaché de tous et tout… Il ira jusqu’à calculer le jour, le moment et le modus operandi de sa mort ! Tué par une lycéenne, certes… mais son imagination tordue va encore plus loin !

L’histoire va se concentrer sur lui, donc. Même si une demi-histoire d’amour vient s’immiscer dans le récit.

La lycéenne qui tiendra le rôle phare dans le récit aura une double personnalité et elle sera amie avec une fille qui a son propre langage… Elle découvrira qu’un autre garçon est amoureux de la double personnalité au point de vouloir discuter avec la seconde personnalité pour la convaincre de laisser la personne originale aux commandes de son corps…

Évolution de l’histoire :

Le point sera vite fait ! On va découvrir la naissance et l’évolution d’un fétichisme. Jusqu’à sa réalisation… ou son échec. On peut parfois trouver un réconfort dans l’idée… mais la jouissance d’un fantasme est sa réalisation… Peu importe duquel il s’agit. Le cheminement se poursuit inexorablement, telle une pierre qui roule depuis le sommet de la montagne. Seuls quelques soucis sur la route pourraient l’arrêter. Ses soucis seront la famille, les gens qu’on croise dans la rue, la police, la morale… N’importe qui ou quoi pourrait empêcher la réalisation de votre envie profonde.

Avis :

Un œuvre… troublante. On sent qu’elle tente de montrer qu’il n’y a pas de honte à avoir des fantasmes. Parfois maladroitement, parfois directement… On jongle et on marche sur des œufs en même temps. Ne pas faire d’omelette indigeste sera signe de réussite au bout des 2 tomes. D’autant que le twist final sera… Scotchant. Chacun de nous possède ses propres démons / envies. Ne pas les réaliser relève parfois simplement du bon sens ! Ou de la bonne morale de la société, tout bêtement. Mais réaliser son fantasme (avec l’aval ou au détriment des autres…) est-il si bon ou mauvais ? Quels sont les bonnes ou mauvaises façons d’y parvenir ?

Ce manga constitue autant un pamphlet qu’une critique en partie médicale.

Mot de la fin :

Laissez-vous hypnotiser par cette œuvre…

  • Synopsis officiel : https://www.editions-delcourt.fr/serie/je-voudrais-etre-tue-par-une-lyceenne-01.html

Comments

commentaires

A propos de Ryu Shijou 13 Articles
Amateur de manga de tout style... Du Hentaï au Shojo pour jeune fille... Je ne me base pas sur un auteur ou un style pour lire... Mais sur le scénario avant tout. Grande base personnelle en tome lu et possédé, je parlerai des oeuvres avec un regard commun. Je ne suis pas un pro de la critique ni de l'analyse... Mais je resterai impartial !