Interview Cosplay : Choco K.

Bonjour à tous ,

Aujourd’hui, nous avons eu l’honneur d’interviewer Choco.K, cosplayeuse et coiffeuse de 21 ans. Nous avons pu lui poser quelques questions sur son parcours et sur ses cosplay en général.

13232948_1109799185728216_1233011007214542278_n
Photographe : Les Clichés Du Lièvre
OMW: Bonjour ! Dans quelles circonstances as-tu commencé le cosplay ?

Choco :J’ai commencé le cosplay en 2011. Je ne pensais pas que je me lancerais dedans avant qu’une journée soit organisée à Dijon. J’y suis allée en Saya de Blood C (cosplay placard, à l’époque) et mon vrai cosplay main était Kamui Gakupo des Vocaloid version sandplay.

OMW : Si tu devais dire que tu possèdes une « spécialité », quelque chose que tu sais bien faire, laquelle serait-ce ?
Choco : Je n’ai pas forcément de « spécialité », mais ce dans quoi je m’en sors le mieux c’est… le « ressucitage de perruques » ! [rires]. Peu importe à quel point la wig peut être emmêlée, j’arrive toujours (même s’il faut beaucoup d’heures) à la remettre comme neuve.
OMW :  Quelle est la chose que tu préfères faire dans la confection d’un cosplay ?
Choco : Ce que je préfère le plus dans la confection, c’est de voir le costume devenir quelque chose. Voir que petit à petit, cela ressemble de plus en plus à l’image de référence : je finis toujours par avoir des étoiles dans les yeux !
OMW :  Quelle est la chose que tu détestes faire, dans la confection ?
Choco : Et ce que je déteste le plus, c’est le surjetage (NdR : en couture, le surjetage consiste à coudre ensemble deux morceaux de tissus afin de les tenir assemblés bord à bord.) Je déteste ça, au point que je n’en fais pratiquement jamais [rires]. Surtout à la machine à coudre simple : c’est long… horriblement long…
1425610_1720233338220305_3247174076691102076_nOMW : As-tu rejoint des groupes de cosplay ?
Choco : J’ai d’abord intégré FNV (French’n Voca), il y a 2 ans environ. C’est un groupe de Live-action Vocaloid où j’incarne Gakupo . Il y a un an, j’ai décidé de monter une association de loisirs créatifs autour du Japon : Nippon fabric, où nous organisons différents ateliers pour aider les personnes à avancer dans leurs projets (Cosplay entre autre)
OMW : Comment sélectionnes-tu les cosplay que tu vas faire ?
Choco : Il n’y a pas vraiment de sélection… enfin, elle est très anarchique ! [rires] Dès que j’ai un coup de cœur pour un cosplay, il va dans un album (projet cosplay), puis dès que je veux me lancer dans un nouveau projet, je choisis dans le dossier en fonction des wig que j’ai, du tissus que j’ai, du temps qu’il fait (je vais éviter les tenues légères en hiver et inversement) et des conventions qui arrivent
OMW : Y a t-il un personnage qui te fait rêver et que tu n’as jamais eu l’occasion de faire ?
Choco : Il y a beeeeeaucoup de cosplay que j’ai vraiment envie de faire mais que je n’ai pas encore fait. Comme Barbarianna dans Kung Fury, c’est énormément de travail et actuellement ma corpulence me dérange un peu pour le faire (mais ça ne va pas durer ! [rires])
OMW : Que penses-tu de tes anciens cosplay ?
 Choco : Je pense que j’ai un peu évolué depuis et que j’aimerais tous les retravailler parce qu’ils ont énormément de défauts, mais je suis trop attachée à eux pour les jeter ou les vendre (sauf Rin Senbonzakura que je déteste !)11242562_887215867986550_5809667831394659544_n
 

OMW : Le cosplay que tu préfères ?

Choco : Mon cosplay préféré, parmi toutes mes créations… je dirais Valériane de Pokemon, j’ai passé beaucoup de temps dessus et c’est vrai qu’il a encore énormément de défauts, mais j’aimerais beaucoup le retaper et le porter à nouveau !
OMW : Un dernier mot pour la fin ?
Choco : J’aimerais beaucoup dire quelque chose de sensé et de profond qui toucherait le cœur de tous ces jeunes cosplayeur…. donc j’ajouterais juste que…. PONEY !
Nous remercions Choco de nous avoir laissé l’interviewer, et n’hésitez pas à aller voir sa page !

Comments

commentaires