Hakata Choten, meilleur restaurant de râmen de Paris !

Aujourd’hui, KamiChan et moi-même, Hiryuu, allons vous parler du restaurant de râmen que nous qualifierons de « MEILLEUR RESTAURANT DE RÂMEN DE PARIS !! »

Aucun texte alternatif disponible.

Pour la petite histoire, la recette des râmen au Tonkotsu est née dans un petit stand de nouilles ayant démarré ses activités en 1934, dans la ville de Kurume située dans la préfecture de Fukuoka (sud du Japon).

Ce petit stand servait alors des nouilles traditionnelles japonaises, appelées udon. Un jour, le propriétaire aussi cuisinier, entendit parler des râmen : soupe constituée de pâtes dans un bouillon à base d’os de poulet ou, parfois, d’un peu de porc.

Comme ce plat commençait à se répandre dans la région de Tôkyô et de Yokohama, il s’y rendit afin d’étudier cette recette dans un restaurant spécialisé dans ces râmen. Il réalisa par la suite une soupe exclusivement à base d’os de porc, qui sera le premier râmen au Tonkotsu.

La soupe de Tonkotsu était, à cette époque-là, translucide et légèrement blanche.

En 1947, après avoir laissé par accident sa casserole trop longtemps sur le feu, un cuisinier obtint par hasard une soupe blanche, complètement brouillée et relevée. Originaires de la ville de Kurume, les râmen au Tonkotsu ont rapidement connu du succès dans les grandes villes voisines de Kumamoto et Fukuoka, pour ensuite se répandre sur toute l’île de Kyūshū, et enfin dans l’ensemble du Japon. Aujourd’hui, les râmen au Tonkotsu se répandent aussi à l’étranger.
Pour bien déguster les râmen d’Hakata Choten, il suffit de suivre ces cinq règles :

  1. Il faut manger pendant que la soupe est chaude et que les nouilles sont fermes ou al dente.
  2. Il faut d’abord toucher le bol avec les deux mains et sentir sa chaleur avec tout votre corps.
  3. Goûtez ensuite la soupe à l’aide d’une grande cuillère et appréciez longuement sa saveur.
  4. Prenez une portion de nouilles, l’équivalent d’une bouchée, à l’aide des baguettes et mettez-les dans votre bouche. Si c’est chaud, soufflez sur les nouilles pour les refroidir tout en mangeant. Vous pouvez aussi d’abord mettre les nouilles sur la grande cuillère pour vous aider à les manger.
  5. Si vous avez encore un creux après avoir fini vos nouilles et mangé les autres ingrédients (œufs etc), ajoutez des nouilles supplémentaires dans votre bol en commandant le « supplément de nouilles». Les nouilles se ramollissent lorsqu’elles sont trempées trop longtemps dans une soupe chaude. C’est pourquoi, afin de vous servir des nouilles savoureusement cuites et al dente, nous avons choisi l’option « supplément de nouilles» à la place de « grand bol ».
        Retrouvez les 5 règles sur la carte d'Hakata Choten
Retrouvez les cinq règles sur la carte d’Hakata Choten.

Ce restaurant vous propose un large choix de râmen auxquel vous pouvez ajouter des suppléments tels que des œufs ajimata (œufs mollets), châsû (porc rôti), etc., ou tout simplement un supplément de nouille pour les plus gourmands. Notre choix s’est porté sur les Râmen au Tonkotsu : version suprême relevé à l’ail grillé, au miso piquant du chef, le tout accompagné de châsû (porc rôti), d’œufs ajitama et avec un supplément de nouille car nous sommes de bons mangeurs (Enfin, surtout Hiryuu !). Et pour compléter ce bon repas, des gyôza (raviolis grillés) faits maison !

Voici les différents Ramen de la carte
Voici les différents râmens de la carte.

Le bouillon était vraiment excellent ! Relevé à souhait et épais, on sentait bien le goût de l’ail grillé et du miso piquant ! Contrairement à certains râmens où le bouillon ressemble plus à de l’eau qu’au bouillon que l’on peut voir dans nos animes favoris. Il se mélangeait à merveille avec la sauce soja, ce qui donnait au bouillon une couleur foncée ainsi qu’une texture crémeuse.

Les nouilles, très fines, fondaient dans la bouche et le mélange avec l’œuf ajimata était subtil et délicat. La tranche de porc, généreuse, n’était pas qu’une tranche de gras, un réel plus en comparaison à d’autres râmens où la tranche est épaisse mais avec plus de graisse que de viande.

Ramen Hakata Choten
Voici mon bol de Ramen

Si vous n’avez pas encore l’eau à la bouche, saviez-vous que Hatata Choten avait reçu le prix du meilleur Gyôza au Japon ?

Leurs raviolis sont issus d’un savoir-faire traditionnel transmis depuis trois générations.  En 2004, en tant que représentant de Fukuoka, ils ont remporté le premier prix du concours national de gyôzas organisé par une émission de télévision japonaises : « Mardi spécial, meilleur gyôza du Japon ! ». Cette émission regroupait tous les meilleurs restaurants de gyôza du Japon.

«  L’équilibre de tous les ingrédients, dans le gyôza, est une règle d’or secrète du restaurant »

Voici les délicieux Gyoza d'Hakata Choten
Voici les délicieux Gyôza d’Hakata Choten…

Et ils ont bien mérité leur titre de meilleur gyôza ! La pâte, extrêmement fine et grillée, fond dans la bouche pour y laisser exploser ses saveurs  !

Nous avons essayé beaucoup de restaurants de ce type sur Paris, dont on vous parlera prochainement, mais Hakata Choten est – pour nous – le meilleur restaurant de râmen de Paris !
Adresse : 53 Rue des Petits Champs 75001 Paris
Horaires : Tous les jours de 12:00-15:00 et 18:00-22:00
Numéro de téléphone : 01 40 20 98 88
Site : http://www.hakata-choten.com/

Comment s’y rendre : Métro 14 – descendre à Pyramides.

Où se trouve Hakata Choten ?
Où se trouve Hakata Choten ?

Source : Hakata Choten

Comments

commentaires