Dossier : Digimon Adventure

Qui n’a jamais entendu parler de Digimon ? Tout le monde en parlait dans les cours de récré au début des années 2000 et était, injustement, considéré comme le rival de Pokémon. Depuis, on n’en entendait plus trop parler, malgré le fait que de nouvelles saisons continuaient de sortir. L’engouement pour ces petits monstres avait disparu jusqu’à l’annonce de Digimon Adventure Tri, séquelle des deux premières saisons de Digimon, avec le même casting de personnages mais ceux-ci sont entrés au lycée.

Digimon15key

Les Digimon sont apparus pour la première fois au Japon le 6 juin 1997 en tant que contreparties plus masculines des Tamagochi. En 1999 un film d’une vingtaine de minutes sort dans les salles japonaises, produit par le studio Toei Animation. C’est Digimon Adventure Gekijoban (Digimon Adventure Version théâtrale) réalisé par Mamoru Hosoda. Pendant la production du film, lorsque les storyboards avaient été complétés, il a été demandé qu’une série TV soit faite. Ainsi est née la première série TV Digimon, Digimon Adventure, qui débuta sa diffusion au Japon le 7 mars 1999. 54 épisodes plus tard, le film Digimon Adventure Bokura no War Game (Digimon Adventure Notre jeu de guerre) sort dans les salles japonaises suivi le 2 avril 2000 par la diffusion de la deuxième série, Digimon Adventure 02 qui fera 50 épisodes. Pendant sa diffusion, deux nouveaux films sortent en salle (un en deux parties) :

  • Digimon Adventure 02 Zenben Digimon Hurricane Jyouriku (Digimon Adventure 02 Première partie Digimon Hurricane Touchdown),
  • Digimon Adventure 02 Kouben Chyouzetsu Shinka!! Ougon no Digimental (Digimon Adventure 02 Deuxième partie Evolution transcendante!! Les Digimentals dorés),
  • Digimon Adventure 02 Diaboromon no Kyakushuu (Digimon Adventure 02 Diaboromon contre-attaque).

On notera que les trois premiers films avait été rassemblés en une seule version pour leur sortie occidentale sous le nom de Digimon le Film.

Après la fin de Digimon Adventure 02 il n’y a plus eu de contenu autour de Digimon Adventure mais que des séries spin-off dont l’excellent Digimon Tamers. En tout cas c’était le cas jusqu’à l’annonce fin 2014 par la Toei Animation qu’une suite à Digimon Adventure était en préparation. Digimon Adventure Tri, série de 6 films d’une heure qui sortent depuis novembre 2015 au cinéma au Japon et sont diffusés en simulcast sur Crunchyroll.

Je vous propose de revoir ensemble ce que valent les films et séries qui composent Digimon Adventure ! Simple effet nostalgique ou est-ce que ça mérite vraiment tout cet engouement ? Digimon Adventure Tri est-elle une suite convaincante ou une déception de la part de Toei ?

Digimon Adventure Gekijoban

692555_digimon_movie_1

Le premier film de la franchise et celui avec qui tout a débuté. Dans ce film nous faisons la rencontre de Taichi et Hikari, deux des protagonistes de la série, lorsqu’ils sont encore tout petits. Leur quotidien est bouleversé lorsqu’un oeuf étrange sort de leur ordinateur en pleine nuit et qu’un peu plus tard en éclot un monstre étrange qui se met à changer de forme et grandir de plus en plus.

Digimon Adventure Gekijoban (Toei Animation) – Masashi Ishihama

Ce film est clairement un de mes dix films d’animation préférés et malgré sa courte durée d’à peine vingt minutes vous en sortirez sans nul doute conquis. Réalisé par le très apprécié Mamoru Hosoda, c’est le premier film dont il s’est occupé et aussi le plus réussi. Bien que le film était censé être une simple promotion des jouets électroniques, cela n’a pas empêché Hosoda de prendre des parti-pris artistiques risqués mais qui sont extrêmement convaincants sur le rendu final. Le plus remarquable d’entres eux réside dans la bande son qui n’est composée que d’un seul titre : Le Bolero de Ravel qui s’accorde parfaitement avec la forme du film, autant l’évolution de Koromon mais aussi l’ampleur des événements qui deviennent de plus en plus incontrôlables.

Digimon Adventure Gekijoban (Toei Animation) – Mitsuo Iso, Hisashi Mori

Ajoutons à cela la pâte graphique assez particulière de Hosoda et des scènes animées par des animateurs talentueux comme entre autre le grand Mitsuo Iso et on obtient un film magnifique sous tous les aspects. Malgré une histoire somme toute simple, elle n’en reste pas moins touchante. Même si vous ne vous intéressez pas à Digimon je vous recommande fortement de regarder Digimon Adventure Gekijoban.

Digimon Adventure

Digimon Adventure

La série de 54 épisodes, composée de cinq arcs principaux, met en scène sept enfants, Taichi, Yamato, Sora, Koushiro, Mimi, Joe et Takeru. Alors qu’ils étaient en camp de vacances, ils se retrouvent transportés dans le monde digital où ils rencontreront leurs partenaires Digimon, avec lesquels ils vont dans un premier temps sauver les Digimon de l’emprise maléfique de Devimon puis se retrouver petit-à-petit à devoir sauver le monde entier.

Contrairement à l’idée reçue, Digimon s’adresse originairement à un public adolescent et non pas d’enfants. La série traite beaucoup de notre rapport au numérique mais aussi et surtout de notre rapport aux autres, à nos émotions et à s’accomplir en tant que personne. C’est une série qui n’hésite pas à mettre ses personnages dans des situations horribles ou à les plonger dans le désespoir. Là où le début de la série est très épisodique, la série prend rapidement une tournure différente.

La série a assez mal vieilli visuellement et bien que le design de beaucoup de Digimon est intéressant, au niveau animation c’est le vide. La série mérite quand même le détour car son histoire, le développement de ses personnages et ses thèmes sont intéressants et pousseront à réfléchir. Elle possède également une magnifique bande-son et des Openings, Endings et Insert Songs tellement marquants.

Digimon Adventure Bokura no Wargame

02_Our_War_Game

Deuxième film de la franchise et également réalisé par Mamoru Hosoda. Je disais que j’adorais le premier film et que je le considérais comme un de mes dix films d’animation préférés, et bien je considère que celui-ci va de mèche avec le premier.

Digimon Adventure Bokura no Wargame (Toei Animation) – Hisashi Mori

Vous avez sûrement entendu parler du film Summer Wars également réalisé par Hosoda ? Digimon Bokura no Wargame n’est rien d’autre que le précurseur de ce film. Les deux possèdent le même scénario et les mêmes codes graphiques. Sauf que Bokura no Wargame est bien meilleur que Summer Wars. En effet il a l’avantage de se baser sur une franchise pré-existante, ainsi le film peut se passer d’une trop longue exposition et peut se concentrer sur son scénario. Aussi il évite de trop traîner en longueur ou de se perdre en route et est suffisamment concis pour ne durer que 40 minutes, mais 40 minutes de pur spectacle.

Digimon Adventure Bokura no Wargame (Toei Animation) – Kenichi Konishi

Dans ce film un Digimon né d’un bug informatique se met à semer la panique dans le monde réel en mangeant toutes les données numériques et fait lancer deux ogives nucléaires dont une sur le Japon. Taichi et Koushiro retrouvent leurs Digimon pour essayer de le combattre et essaye de contacter certains de leurs camarades, ce qui n’est pas facile au beau milieu des vacances d’été.

Digimon Bokura no Wargame (Toei Animation) – Takashi Hashimoto

On a une nouvelle fois le droit à un film magnifique, avec des scènes animées par Takashi Hashimoto ou encore Hisashi Mori. Digimon Adventure Bokura no Wargame est immanquable ! Si vous n’avez pas forcément envie de regarder toute la série Digimon Adventure, regardez au moins les deux films Adventure réalisés par Hosoda, vous ne serez pas déçus !

Digimon Adventure 02

Digimon_02

Digimon Adventure 02 se déroule trois ans après la série Digimon Adventure. Les protagonistes de la première série sont maintenant au lycée, à l’exception de Takeru et Hikari, qui feront leur retour dans le monde digital accompagnés de Daisuke, Miyako et Iori. Mais une vilaine surprise les attend une fois arrivés sur place ! Des tours de contrôle empêchant les Digimon d’évoluer sont apparues ainsi qu’un mystérieux personnage se faisant appeler l’Empereur Digimon, faisant des Digimon ses esclaves grâce à des Anneaux Sombres.

Le scénario de Digimon Adventure 02, tout comme la première série commence de manière assez épisodique mais va vite se changer en une intrigue assez complexe et forte en rebondissements. Malgré quelques moments capillotractés et Deus Ex Machina la série reste bonne dans son ensemble.

J’avais eu du mal à accrocher au début mais le scénario et le traitement des personnages ont rapidement rattrapé le coup. Néanmoins côté visuel c’est toujours aussi décevant. Tout comme la première série, ça se regarde plus pour le fond que la forme, et le fond est assez bien travaillé. Ne vous attendez pas non plus à quelque chose d’extraordinaire, mais c’est plutôt bien écrit.

Digimon Adventure 02 Zenben Digimon Hurricane Jyouriku

&

Digimon Adventure 02 Kouben Chyouzetsu Shinka!! Ougon no Digimental

2301190

Dans ce film en deux parties les héros de la première série sont kidnappés par un mystérieux Digimon. Les protagonistes de Digimon Adventure 02 se lancent donc à leur recherche et font la rencontre de Wallace, un enfant américain possédant lui aussi un Digimon, qui semble avoir un lien avec la disparition des enfants.

Le film m’a laissé très perplexe. En effet le scénario est construit de manière bizarre, il y a peu de dialogue et peu de bruit en général. L’ambiance est très dérangeante, malsaine même, tout le long du film. La musique y contribue pour beaucoup car elle est très décalée par rapport à ce qui se passe à l’écran, mais n’en reste pas moins excellente, une bande son ressemblant beaucoup à celle de Cowboy Bebop. D’ailleurs j’ai l’impression que ce film a beaucoup été inspiré par cette série, autant dans les chorégraphies des combats que pour certains décors.

Ce film est dispensable à mon avis même s’il est assez en désaccord avec la série et est trop particulier pour être conseillé aveuglement. Mais je ne dirais pas qu’il est vide de sens ou qu’il ne présente aucun intérêt, je pense juste que je n’ai pas encore réussi à bien saisir le film.

Digimon Adventure 02 Diaboromon no Gyakushuu

3252

Ce film est une suite aux événements de Bokura no Wargame. Diaboromon est de retour et envoie une armée de Kuramon afin de coder le chaos dans le monde réel. Nos héros vont faire tout leur possible pour rétablir l’ordre et battre Diaboromon.

Digimon Adventure 02 Diaboromon no Gyakushuu (Toei Animation)

La première fois que j’ai vu le film, je ne l’avais clairement pas apprécié. En même temps, il se veut être la séquelle de l’un de mes films préférés, j’en attendais clairement trop, et avec une équipe différente aux commandes, le résultat se devait d’être différent. En revoyant le film je l’ai trouvé meilleur que dans mes souvenirs.

Digimon Adventure 02 Diaboromon no Gyakushuu (Toei Animation) – Hideki Kakita

Le film commence sur des plans faisant hommage au film de Hosoda sur Le Bolero de Ravel tout comme le premier film. Le film va très vite et on arrive rapidement au combat acharné. La fin s’apparente à celle du premier combat contre Diaboromon mais l’aboutissement est poussé encore plus loin. « Plus Ultra » en somme. Si vous avez aimé Bokura no Wargame je vous recommande de regarder ce film-ci aussi.

Digimon Adventure Tri

Digimon_Adventure_tri

Et Digimon Adventure Tri dans tout ça, qu’est-ce que ça vaut ? D’après Le Monde Digimon Adventure Tri serait une « déception prévisible » avec un scénario inexistant, une animation ratée et un rythme balbutiant. Je me sentais obligé d’y faire référence car c’est tout à fait faux.

Digimon Adventure Tri est tout à fait à la hauteur de ce qu’ont pu en attendre les fans. Le scénario fait preuve d’une maturité plus poussée que ses prédécesseurs tout en tournant autour des mêmes thèmes que la série originale. C’est à dire les rapports entres les personnes et nos relations, tout en y ajoutant des problèmes liés à l’âge des protagonistes et qui touchent aussi les spectateurs qui ont grandi. Quel chemin prendre dans sa vie ? Comment assumer ses responsabilités ? Qu’est-ce de devenir adulte ? Voilà tant de questions qu’ose poser cette nouvelle série de films.

Digimon Adventure Tri (Toei Animation) – Koki Ito

Visuellement, on a le droit à un tout nouveau Chara Design de la part d’Atsuya Yuki, réalisateur de Cencoroll, qui a un style très à lui. Même si ça rend légèrement moins bien une fois sur l’écran que sur les affiches promotionnelles, cela permet à la série de faire peau neuve et de montrer qu’elle a évolué. En ce qui concerne l’animation, c’est très propre, les chorégraphies de combat sont belles. Toei fait usage de son animation 3D en Cell Shading sur les scènes d’évolution qui rendent très bien !

Digimon Adventure Tri (Toei Animation) – Koji Ito

L’intrigue prend forme assez rapidement et prend en compte tous les événements de la série et des films, à l’exception de Digimon Adventure 02 Hurricane Jyouriku. Elle n’hésite pas à aller plus loin que ses prédécesseurs dans le développement de ses personnages et nous tient constamment en haleine que ce soit par les retournements de situation ou les moments de fan service. Attention, quand je dis fan service, je ne parle pas de petites culottes. Digimon Adventure Tri cherche à faire plaisir aux fans de Digimon et y arrive parfaitement que ce soit en mettant en scène des Digimon populaires tel que Omegamon ou en montrant pour la première fois à l’écran l’évolution de certains Digimon qui étaient mis de côtés dans les premières séries.

Digimon Adventure Tri (Toei Animation) – Official Trailer

Il n’y a que deux films de sortis pour le moment, le troisième arrivant en septembre prochain, mais pour le moment la qualité est au rendez-vous. Rien que pour ces films cela vaut le coup de se lancer dans l’aventure Digimon !

Pour conclure, Digimon Adventure est une série qui a su nous charmer lorsque nous étions enfants, mais qui mérite clairement un second regard maintenant qu’on a grandi, afin d’en saisir tous les messages et les subtilités qu’on y trouve. Digimon Adventure Tri en est le point culminant, remettant en question notre rapport à la série elle-même par le biais de ses personnages : est-ce que grandir veut dire laisser tomber ses enfantillages ? Que de questions posées dans le dernier opus, qui mérite d’être suivi de très près et dont j’attends la sortie du prochain film en septembre avec impatience !

Comments

commentaires

A propos de Dimitri Seraki 11 Articles
Anime Otaku âgé de 21 ans, il a consacré beaucoup de son temps afin de se spécialiser dans l'animation japonaise de 1917 à nos jours. Ses séries préférées sont Neon Genesis Evangelion, Giant Robo the Animation: Chikyuu ga Seishi Suru Hi et Concrete Revolutio.