Darwin’s Game – L’évolution d’un jeu.

Déclinaison :

  • 15 tomes (série en cours, 7,65€ le tome)
  • Série animée en cours de production et sortie courant 2019.

Crédits : Ki-Oon (manga)

Type :

Shonen

Genre :

Action, thriller, gore, fantastique, battle royal (en quelque sorte…), science-fiction

Auteurs : dessinateur / scénariste : FLIPFLOPs

Synopsis officiel :

La vie de Kaname Sudo bascule le jour où quelques mots a priori inoffensifs s’affichent sur son portable. Il a le malheur d’accepter l’invitation. Aussitôt mordu au cou par un serpent virtuel surgi de l’écran, il est désormais l’esclave d’un jeu impitoyable, le « Darwin’s Game », véritable arène urbaine dans laquelle des participants interconnectés via un réseau social s’affrontent dans des duels à mort.
Très vite, le lycéen doit se rendre à l’évidence : même s’il essaie de se soustraire au jeu, ses adversaires, attirés par l’appât du gain et le frisson du combat, sont prêts à tout pour le retrouver…

Synopsis personnel :

Les amis… Quelle denrée rare ! Surtout ceux qui sont fidèles et honnêtes. On apprécie tous ceux qui nous aident dans Farmville et Cityville en nous envoyant la dernière ressource qu’il nous manque pour réussir l’incroyable challenge qui nous permettra d’obtenir le bâtiment en édition limité. Et Kaname Sudo adore les jeux sur portable… Alors c’est avec conviction qu’il accepte l’invitation de son ami à y jouer. Mais quand il accepte… il ne se doute pas qu’un serpent ailé sortirait de son écran et lui mordrait le cou. Le voilà officiellement inscrit sur « Darwin’s Game ». Mais… qui est ce panda qui, à présent, en a après lui ? Pourquoi est-il armé ? Pourquoi disparaît-il et réapparaît-il à volonté ? Qu’est-ce qu’un sigil ? Pourquoi lui en veut-on ? Ce jeu réserve bien des surprises…

Personnages :

  • Kaname Sudô : personnage principal, il est amené malgré lui dans le jeu. Il n’avait qu’un rêve, acheter une moto… Or le gain facile que promet le jeu permettrait de lui en procurer une rapidement et facilement. Mais il ne se doutait pas que ce jeu serait une sorte de mortal combat et que les affrontements en question se dérouleraient dans la vie réelle. Confronté immédiatement à son premier adversaire… Sudô devra apprendre règles, pouvoirs et tout le reste du contenu du jeu sur l’instant même. Pas de didacticiel… Pas d’aide… Juste un pouvoir et l’envie de vivre.
  • Banda-boy : Killer de noobs notoire. Tout nouveau joueur est une victime potentielle pour lui. Planqué sous la tenue de la mascotte de l’équipe de baseball des Pandemics, son pouvoir lui permet de disparaître, aussi, il obtient vite fait des victoires au mérite… douteux… Mais il finira mortellement blessé, renversé par une voiture lors de son duel avec Kaname.
  • Shuka Karino : en un mot comme en cent… c’est la fêlée de l’histoire. Orpheline de 16 ans, lycéenne, elle est surnommée la « Reine invincible ». Impitoyable et sans cœur, avec elle, tout duel se finit par une mort, celle de son adversaire. 49 victoires d’affilée, sans défaite ; les résultats parlent d’eux-mêmes. Elle défiera Kaname, pour des raisons… folles. S’imaginant qu’elle pourrait s’en faire un petit ami de choix… elle va d’abord – bien entendu – tenter de le tuer mais elle fondera par la suite un clan avec lui…
  • Rain Kashiwagi : il s’agit de l’encyclopédie vivante du Darwin’s Game ! Connaissances du jeu, analyses, répertoire… Elle possède une maîtrise énorme du jeu et sait tout sur les joueurs, bien entendu ! Pouvant accéder au plus profond de sa mémoire et de ses connaissances… elle deviendra dans la suite une alliée de choix pour Kaname…

D’autres personnages feront leur apparition et deviendront amis ou ennemis… ou alliés, même, de Kaname… Mais ceux-ci agiront alors parfois par intérêt… parfois par rancune… ou parfois encore par défi…

Évolution de l’histoire :

L’évolution de l’histoire est bien menée, je trouve. On débute avec un personnage pacifique au possible, qui ne connaît la violence que comme tout un chacun. Or, celui-ci va devoir évoluer et mûrir… très vite. Peut-être un peu trop… L’instinct de survie peu entrer en jeu bien sûr. Mais mon seul regret est la rapide et indolore mise au placard du sentiment « Je ne veux tuer personne », vite remplacé par celui de « Il faut tuer pour que plus personne ne soit tuer ». C’est un peu dommage. Mais le scénario tient la route. Et ses promesses.

Avis :

Une belle œuvre, qui s’inspire du monde moderne et de la technologie ; elle suit la mode des survival technology. Même si assez peu de choses se rapporteront à l’univers des jeux sur téléphone (classement, règle du jeu, obtention des bonus, achats, etc…), l’essentiel reste ancré dans la vie réelle (enfin… celle du manga x) ). Ce qui constitue un plus pour l’histoire, ce sont les pouvoirs. Pas d’omniscience ou de triple effet. Il n’y aura qu’un seul pouvoir par tête, point barre. Pas de vol, d’échange ou de mixage de ceux-ci… Rien que votre pouvoir accordé d’entrée de jeu. Et puis c’est tout ! Et le jeu est riche ! Duels, vols, morts, chasses aux trésors, annihilations d’une population ou d’un monstre… Alliances, méfiance, tueries de masse…

Kaname et son clan auront fort à faire pour bousculer le jeu.

Mot de la fin :

Mordez la vie à pleines dents…

  • Synopsis officiel : http://www.ki-oon.com/mangas/minisite-467-darwin-s-game-l-histoire.html

Comments

commentaires

A propos de Ryu Shijou 7 Articles
Amateur de manga de tout style... Du Hentaï au Shojo pour jeune fille... Je ne me base pas sur un auteur ou un style pour lire... Mais sur le scénario avant tout. Grande base personnelle en tome lu et possédé, je parlerai des oeuvres avec un regard commun. Je ne suis pas un pro de la critique ni de l'analyse... Mais je resterai impartial !