Cuisine japonaise – Top 5 des plats les plus étranges !

Quand on parle de cuisine japonaise, on pense tout de suite sushi et poisson cru. Mais cela ne représente pas la totalité des plats que l’on peut trouver dans cette région du monde. Capables du meilleur comme du pire, les japonais ont des goûts qui pourraient être qualifiés de bizarres ou de dégoûtants. Et bien aujourd’hui, c’est un top 5 des plats japonais les plus étranges, que je vais vous proposer.

Commençons ce petit tour d’horizon.

5- La glace au cheval cru ou « Basashi Ice » :

basashi ice

Le mot « Basashi » signifie « cheval cru ». C’est ni plus ni moins de la viande, qui peut être utilisée en sashimi, ou en glace, oui en glace.

Un jour un homme s’est levé de son lit et a dit « hummm je mangerai bien de la glace au cheval aujourd’hui » et … Non je rigole, quoique.

D’après Peter Lind, le « gourou » des parfums de « Ben & Jerry’s », la marque a voulu introduire il y a quelques années le goût « Chunky Monkey » au Japon. Cependant les japonais n’en étaient pas fans car ils ne voulaient pas manger de « monkey » (donc des singes), même si les ingrédients qui composent principalement cette glace sont: chocolat, banane et noix. Sacrément ironique quand on sait que certains d’entre eux peuvent manger de la glace au cheval.

4- Le Natto :

hmm bon appétit
Humm bon appétit !

Le natto, c’est des haricots de soja fermentés qui se mangent en accompagnement de riz nature, de soupe miso, de légumes ou sur une simple feuille de nori. Il faut ajouter de la sauce soja aux haricots fermentés, et mélanger une cinquantaine de fois pour faire mousser le tout.

Petite vidéo pour que vous puissiez voir la chose en images : https://www.youtube.com/watch?v=Mwc5Ah37WGc

Au Japon, il est très apprécié pour ses qualités nutritionnelles (très riche en protéines), ses effets bénéfiques sur la flore intestinale ainsi que… ses qualités gustatives. Dernières dont je n’ai aucun doute… non je rigole encore. Partout on parle d’odeur « forte de fermentation et d’ammoniac ». J’ai également lu « goût indescriptible de fromage et de levure ». Alors en plus de son aspect gluant, collant, ça ne donne pas très envie…

Apparemment, c’est tout ou rien avec le natto : soit on adore, soit on déteste. Et autant vous dire que les palais non préparés n’aiment absolument pas.

Vous pouvez d’ailleurs le voir dans cette vidéo « Kids vs. Food », dans laquelle des enfants réagissent au natto https://www.youtube.com/watch?v=FSSaJ8jemlg (la petite qui parle de caramel m’a tué de rire au passage).

P.S. Il me semble que Nika, dans Switch Girl, mange du natto, mais je n’en suis pas sûre et certaine.

3- Le Nankotsu :

Nankotsu

https://www.youtube.com/watch?v=JI1Q7mg-XJY (vidéo d’un petit monsieur mangeant du Nankotsu et donnant son avis)

Nankotsu signifie « cartilage » ou « parties cartilagineuses » des os. Dans notre cas, on parle de cartilage de poulet, mais il pourrait très bien s’agir d’un autre animal.

Pour le Nankotsu, le cartilage provient de la poitrine du poulet (« breast » en anglais, qui signifie « seins ») ou bien de son genou. Le principe veut que le cartilage soit grillé ou frit (apparemment les aficionados le préfèrent bien grillé …).

Cela n’a pas l’air mauvais, mais l’idée de manger du cartilage de poulet est, de mon point de vue, assez étrange (WTF? quoi).

2- L’Inago :

miam miam
Miam miam !

Hummm les bons insectes.

Inago est le mot japonais pour « criquet ». Ces derniers sont préparés à la façon « tsukudani », c’est à dire bouillis dans de la sauce soja et du sucre.

Il y a longtemps, ce plat était utilisé lors des repas traditionnels car il apportait d’importants compléments nutritionnels.

J’ai lu à plusieurs endroits que ce n’était pas si mauvais, et selon la façon dont c’était préparé, cela avait plus le goût de sauce soja et de sucre qu’autre chose. D’ailleurs, le monsieur de la vidéo qui suit le dit également : https://www.youtube.com/watch?v=CZlidbmMD2I

Alors oui, d’après certains c’est bon, mais quand même, manger des criquets, c’est plus que bizarre.

1- Le Shirako :

shirako

Alors lui, de mon point de vue, il remporte la Palme d’or des plats les plus improbables. Attention, préparez-vous mentalement ! Le « shirako », cette chose blanchâtre que vous voyez sur la photo ci-dessus, correspond ni plus ni moins à *roulements de tambour* du sperme de poisson. Oui, du SPERME de POISSON !

Certains disent que c’est très bon : crémeux, doux, avec du goût etc. Mais du sperme de poisson. Déjà le caviar ne me tente pas trop, mais là, c’est la catastrophe internationale. C’est juste impossible.

Mais si vous envisagez d’en manger, voilà une petite vidéo pour que vous puissiez faire votre propre « shirako » :https://www.youtube.com/watch?v=hIZ06IU-gCc.


Voilà, ce top 5 est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu ! Sachez que cette liste est faite de mon point de vue, elle n’est donc absolument pas objective ni exhaustive. Alors n’hésitez pas à dire ce que vous en avez pensé, et à nous donner les plats qui, pour vous, sont les plus « What the fuck ?! » !

Comments

commentaires