Les critiques de SandRock : Trilogie Mobile Suit Gundam

En 2018, quand on parle de Mobile Suit Gundam, beaucoup vous citeront les plus « récents » notamment ceux post Gundam Wing. On ne peut leur en vouloir car Gundam Wing fut le premier de la licence à avoir été diffusé à la télévision française d’une façon assez chaotique (voir ma chronique).Peu le savent mais la licence Mobile Suit Gundam va souffler ses 40 ans en 2019. En effet, la première série Gundam arriva sur les écrans japonais en 1979, et reste inédite en France malgré des rumeurs de son retour sous un autre format. Malgré toutes ces innovations, la série Mobile Suit Gundam de 1979 ne remporta guère de succès au Japon lors de sa première diffusion d’ailleurs seulement 43 épisodes furent produits au lieu des 52 initialement prévus . Dans cette chronique, c’est la compilation, avec des modifications, de cette série en trilogie en film d’animation dont il sera question.

Mobile Suit Gundam © Sunrise / Beez – All The Anime

En l’an 0079 du Siècle Universel, la Fédération Terrienne et ses colonies se livrent une guerre sans merci. L’auto-proclamé Duché de Zeon, utilisant des armures de combat géantes, les Mobile Suits, se rebelle contre l’autorité centrale historique de la Terre.
Dans ce conflit apocalyptique, Amuro Ray, jeune civil de la colonie Side 3, se retrouve malgré lui aux commandes d’un prototype d’armement secret appelé Mobile Suit Gundam, le dernier espoir de la Fédération. Il devient alors la cible de l’ennemi qui cherche à le détruire à tout prix. Commence alors une lutte sans précédent qui divisera l’humanité et plongera ses combattants tour à tour dans la tourmente et la gloire. L’issue de la guerre repose désormais entre les mains du Newtype Amuro Ray, incarnation d’une nouvelle possibilité dans l’évolution de l’humanité…

Staff

  • Studio d’animation : Sunrise
  • Réalisateurs :

– Film 01 : Yoshiyuki Tomino et Ryôji Fujiwara

– Film 02 et 03 : Yoshiyuki Tomino et Osamu Sekita 

Opening de l’animé de 1979

Verdict

Connaissant cette licence que depuis Gundam Wing, la réédition de cette trilogie, par l’éditeur All The Anime auparavant sorti chez Beez, était une aubaine de connaître l’œuvre fondatrice à défaut de la série.

J’ai passé un agréable moment dans ces visionnages. On y retrouve tout ce côté réaliste de la guerre que les nouvelles séries de la licence comme Mobile Suit Gundam Iron-Blooded Orphans ont un peu perdu. De plus, avec le recul, les méchas de cette licence sont comme les « alter-égos » de ceux issus d’animés comme Goldorak ou autre Empire des Cinq. Dans Gundam et aussi Macross, les méchas sont plus des instruments de mort que des « sauveurs » de l’humanité, c’est celà qui rend ces licences très matures.

Certains trouveront le style rétro assez repoussant. Au contraire, je trouve ce dernier très charmant au vue de son âge accompagné d’une très bonne bande son derrière. Même si, les films, compilant la série de 79, datent des années 80, on retrouve toutes les bases des Gundam de maintenant. Si le style rétro ne vous effraie pas, je vous conseille vivement cette trilogie que vous aimiez ou non la licence.

Lien utile

Anime Store: Ici

Bon visionnage !

[Sources :  Ici, Ici et Ici]

 

Comments

commentaires