Les critiques de SandRock : The Innocent

Imaginez le temps d’un one-shot, la rencontre des cultures américaine et japonaise et sud-coréenne. La juxtaposition de ces trois cultures a donné naissance à The Innocent. Ce dernier a été publié en 2010, dans le magazine Comic Blade et publié en France chez Ki-oon.

The Innocent © AVI ARAD – Junichi Fujisaku – KO YA SUNG / ProductionI.G • MAG Garden – Ki-oon

Synopsis

Son dernier souvenir ? La chaise électrique, la cagoule, la main de l’exécuteur qui abaisse un levier… Lorsqu’il rouvre les yeux, Ash n’a que de vagues notions de ce qu’a été sa vie, et plus encore, des circonstances de sa mort. L’androgyne Angel lui annonce qu’il a été victime d’une erreur judiciaire et qu’il lui revient, à présent, d’éviter le même sort à d’autres innocents.
Mais, au fur et à mesure des missions, les souvenirs de l’ancien détective privé se font plus précis, jusqu’à la sordide découverte: c’est un complot machiavélique qui l’a mené à son exécution. Pour Ash, c’est le début d’une implacable vengeance qu’il accomplira par-delà la mort…

Extrait

Trailer

  • Titre : The Innocent 
  • Genre : Seinen
  • Catégories :  AventureFantastique
  • Magazine prépublication : Comic Blade
  • Public  : Conseillé aux plus de 12 ans
  • Dessinateur : KO Yasung
  • Scénaristes : Jun’ichi Fujisaku et Avi Arad
  • Date de parution japonaise : 2010
  • Date de parution française : 2011
  • Statut : Terminé
  • Nombre de tome total : 1

Avis

Prenez une idée d’Avi Arad, producteur et codirecteur américain de Marvel Entertainment avec Stan Lee. Rajoutez un scénario de Jun’ichi Fujisaku, scénariste et réalisateur japonais ayant participé entre autre aux films Loups=Garous, Blood+, Blood The Last Vampire, xxxHOLiC et Ghost in the Shell. Tout cela, peaufinez par les illustrations du sud-coréen KO Yasung dont le public français a pu profiter de son talent de dessinateur avec le manga Lost Seven sorti chez Doki-Doki. Secouez bien le mélange et on obtient un one-shot assez sympathique à lire pour passer le temps, faisant repenser à des films comme Ghost, Fantôme contre Fantôme… Même si, on peut regretter le format choisi. On aurait aimé l’avoir sous la forme d’une petite série de 4-5 tomes, pour lui laisser le temps de nous montrer tout son potentiel.

The Innocent © AVI ARAD – Junichi Fujisaku – KO YA SUNG / ProductionI.G • MAG Garden – Ki-oon

Bonne lecture !

[Source : Ici]

Comments

commentaires